Arrosoirs & sécateurs

Les clés de la réussite des semis

POURQUOI MULTIPLIER PAR SEMIS ?

- pour le plaisir de produire soi-même ses plants,
- pour obtenir de jeunes plants en grande quantité pour un prix modique.
C’est un complément intéressant du bouturage, du marcottage ou de la division de touffes.

JPEG - 13.2 ko
Germes de soja

Tout commence avec une graine !

LONGÉVITÉ :
- très variable selon les espèces (Ancolie : 2 ans ; Rose trémière : 5 ans),
- ne pas dépasser la date mentionnée sur le paquet,
- semer le plus tôt possible les graines d’un sachet ouvert.

CONSERVATION :
Au sec et à basse température (le bac à légumes du réfrigérateur est idéal : 4°C)

Faculté germinative :
60 à 90%, selon les espèces, pour les sachets de graines d’une bonne marque.

Comment s’assurer de la qualité des semences ?
- trempage : les graines les plus denses sont les meilleures, elles tombent au fond (minimum 2/3),
- test de germination : le germoir est placé dans une pièce à 20-22°C (minimum 70 % de graines germées).

Trucs pour une germination rapide :
- tremper dans l’eau tiède durant 24 ou 48 heures les graines de Lupin, Pois de senteur, Pois vivaces, Freesia, Cyclamen, Ricin…
- limer les grosses graines dures pour diminuer l’épaisseur du tégument : Pois de senteur, Ricin…

ON PEUT PRODUIRE SES GRAINES, mais on ne peut pas être assuré d’avoir des plantes homogènes :
- à réaliser sur les plantes les plus belles, indemnes de toutes maladies et d’insectes (les pucerons véhiculent des virus),
- récolter par temps sec,
- laisser sécher les graines avant de les stocker.

LES HYBRIDES F1 (première filiation) :
Ce sont des graines qui résultent d’une hybridation renouvelée tous les ans entre deux variétés horticoles.
- homogénéité de population,
- vigueur et productivité supérieures (fleurs plus grandes et plus régulières)
mais
- prix plus élevé,
- ne reproduisent pas, par la suite, leurs caractères (ne pas récolter les graines).

LE BON SUBSTRAT

En pleine terre
Terre franche, c’est-à-dire argilo-siliceuse, friable, profondément travaillée, bien poreuse.
Dans une terre trop lourde, apporter de la tourbe blonde et disposer au fond des sillons une couche de terreau enrichi (type “Or Brun”) ou de lombricompost.
Dans une terre sableuse, apporter de la tourbe brune.
Ne pas oublier de briser les mottes et d’éliminer les cailloux.

En terrine

1/3 sable de rivière + 1/3 tourbe blonde + 1/3 vermiculite


Mais ce genre de mélange implique une surveillance du dessèchement
Plantes acidophiles : Cyclamen, certaines Primevères…

1/2 terre de bruyère +1/4 vermiculite + 1/4 sable de rivière

Mais on trouve dans le commerce des terreaux spéciaux pour semis.

JPEG - 17.6 ko
Comment semer en utilisant une feuille de papier pliée

CONDITIONS POUR RÉUSSIR UN SEMIS

Chaleur :
Plus ou moins importante selon la nature des cultures.
Température minimum : 12 à 15°C pour les rustiques, 20 à 25°C pour les semis hâtifs.
- ne jamais effectuer des semis trop précoces en pleine terre : attendre que la terre se réchauffe (réchauffement plus rapide en sol sableux),
- apporter une chaleur de fond pour les semis hâtifs ou les plantes d’origine tropicale (résistance électrique au fond de la caissette ou placer le récipient près d’une source de chaleur).
Nécessité d’une température régulière entre 17 et 19°C le jour et la nuit.

Humidité :

ni sécheresse (pas de levée), ni noyade (fonte des semis)

- utiliser un substrat poreux,
- préférer les pulvérisations aux arrosages.
Un truc : lorsqu’on touche le substrat on doit ressentir une légère humidité (quelques particules de terre restent collées à la peau), mais le doigt ne doit pas être mouillé.

Aération :
Aérer les semis sous abri dès que le temps le permet afin d’éviter la fonte des semis, mais pas de courant d’air ni de vent violent.
Le champignon parasite existe dans le sol : un traitement préventif (Prévicure N) peut être conseillé.

Lumière :
A la maison, il est presque toujours nécessaire d’utiliser des sources artificielles de lumière, sinon les plantes s’étiolent.

Il reste encore à respecter :

les époques favorables aux semis et les modes de culture.

Alain
A lire également :
Techniques de semis
Epoques et mode de culture

Les clés de la réussite des semis

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic