Arrosoirs & sécateurs

5 arbustes à feuillage persistant pour haie libre à choisir en priorité

La haie, même si sa première fonction est de s’isoler de l’extérieur, est à elle seule un élément décoratif qui structure le jardin. Elle donne un style au jardin : il n’existe pas deux jardins ayant la même haie libre (choix des végétaux, tracé de la haie…). Créer une haie libre, c’est créer une œuvre personnelle unique qui laisse libre cours à l’inspiration et à l’imagination.
Les arbustes persistants, dans une haie libre, ont pour fonction principale de s’isoler de l’extérieur. Leur choix est très important car, en particulier en hiver, lorsque les arbustes caducs sont dénudés, les persistants auront un rôle majeur et donneront un style au jardin.
Il est important de varier les feuillages (textures, couleurs, formes), les silhouettes, les volumes (la hauteur n’est pas uniforme), les floraisons, les parfums, les fructifications.
On choisira les arbustes persistants en tenant compte du feuillage, d’une éventuelle floraison et d’une possible fructification.
Mon choix est très personnel donc contestable, mais c’est MON choix.

Olearia paniculata


C’est un gros arbuste (3 m x 2 m) à croissance rapide qui pourra être taillé pour garder un port compact. Très beau feuillage vert clair et ondulé. Petites fleurs blanches parfumées en été suivies de petites baies. Excellent en bord de mer.
Soleil. Rusticité - 10°C.
Le plus : son port compact. Une plante imposante et très décorative.

Griselinia littoralis


Un gros arbuste que l’on peut maintenir à 2 / 3 m. Son originalité est la couleur vert pomme de son feuillage. A réserver pour les jardins dans les régions tempérées et en bord de mer. Sa faiblesse est sa résistance assez moyenne au gel. J’ai vraiment un faible pour cet arbuste. Soleil
Le plus : son feuillage vert pomme très original.

Ligustrum ibota ’ Musli’

C’est un troène, de 2 m en tout sens, au feuillage semi-persistant mais persistant dans les régions tempérées. Son feuillage est marginé de jaune sur certaines branches. Sa floraison blanche en début d’été est très intéressante. Sa pousse est rapide et cet arbuste est facile de culture. Soleil.

Pittosporum tenuifolium

Incontournable ! C’est un arbuste dont les dimensions varient suivant les variétés (jusqu’à 5 à 6 m pour certains, 1 m pour d’autres). Les feuillages sont très divers. Les petites feuilles peuvent être tachetées de blanc-crème (’Irène Patterson’), gris-vert marginé de crème (’Garnetti’), pourpre (’Purpureum’) etc. Vous pouvez les associer en créant des contrastes de couleurs.
Si vous manquez de place, vous devrez être vigilant. D’abord dans le choix de la variété (’Penmarch’ et ’Gold Star’, par exemple, ne dépasse guère 1,50 m). Mais si vous choisissez des variétés plus imposante, il est impératif de les tailler tous les ans, en fin d’hiver au taille-haie en redonnant une forme bien régulière. Soleil ou mi-ombre.
Le plus : Diversité des feuillages.
Pittosporum tenuifolium 'Garnettii'

Ageratina ligustrina

(syn. Eupatorium ligustrinum)
Arbuste touffu au port arrondi. Les feuilles luisantes sont d’un vert moyen. On peut le maintenir à 2 m en tout sens. Autour d’octobre, apparaissent des petites fleurs blanches odorantes réunies en corymbes. Soleil ou mi-ombre. Seul défaut : n’aime pas les fortes gelées (à réserver pour les régions tempérées). Culture facile. Taille en fin d’hiver.
Le plus : floraison d’automne

J’aurais pu ajouter : Azara dentata, Choisya ternata, Kalmia, Camellia japonica et sasanqua, Mahonia et bien d’autres.

5 arbustes à feuillage persistant pour haie libre à choisir en priorité

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic