Arrosoirs & sécateurs

A la découverte des plantes des dunes

6 mai 2019
Bien qu’habitant à 1 km de la mer, je ne suis pas du tout intéressé par les bords de mer (on est terrien ou on ne l’est pas !). Mais il faut bien reconnaitre qu’à quelques kilomètres d’ici on peut découvrir un site exceptionnel où le passionné de plantes trouve son compte.

Les dunes sauvages s’étendent de Gâvres à Quiberon sur 35 km. C’est le plus grand massif dunaire de Bretagne, classé 18ème "Grand site de France". Le syndicat mixte du Grand Site Gâvres-Quiberon est également opérateur Natura 2000. Il œuvre à la préservation, la gestion et la valorisation du littoral de 7 communes morbihannaises dont Erdeven et Plouharnel. Cette zone exceptionnelle abrite une faune et une flore très rares.



Fin avril et début mai 2011, j’avais, grâce à l’office du tourisme de la commune d’Erdeven, assisté à une reconnaissance dans les dunes des orchidées sauvages. J’avais beaucoup apprécié et je pensais faire découvrir les plantes des dunes à un groupe. Il aura fallu 8 années pour que je me décide enfin à organiser un après-midi dans les dunes de Plouharnel-Ste Barbe.

JPEG - 19.6 ko
Henri Couderc (qui présente le site Gâvres-Quiberon) et Michel Damblant


24 « Amis d’Arrosoirs et Sécateurs » batifolaient donc ce 6 mai 2019 dans les dunes de Plouharnel (tout près de Quiberon) à la recherche de plantes des dunes et notamment d’orchidées sauvages. Nous étions accompagnés par 4 botanistes (Nicole Annezo, botaniste et membre du groupe A&S, Michel Damblant du jardin "l’Eden des voyageurs" à Belle-île et Michèle Couderc chercheur à la retraite du CNRS et Henri Couderc ancien directeur du jardin des plantes du Muséum d’histoire naturelle de Paris). Un bien bel après-midi dans une joyeuse ambiance… Seul petit regret : on pouvait espérer un peu plus d’orchidées. Mais voir les amis d’A&S à genoux dans les dunes pour contempler de plus près une Matthiola sinuata, un Cakile maritima, un Orchys bouc, ou une Euphorbia portlandica : un spectacle à ne pas manquer.


Quelques plantes des dunes :

JPEG - 25 ko
Cakile maritima
"La Roquette de mer". Une annuelle à racine pivotante.
JPEG - 14.9 ko
Euphorbia paralias
Une euphorbe vivace de 30 à 60 cm. Abondante en Méditerranée.
JPEG - 22.6 ko
Euphorbia portlandica
L’euphorbe des estuaires. Très présente sur la façade atlantique. Feuilles allongées.
JPEG - 25 ko
Galium maritimum (gaillet maritime)
Plante herbacée méditerranéenne.
JPEG - 16 ko
Omphalodes littoralis
Ou Cynoglosse des dunes. Une annuelle à floraison blanche.
JPEG - 25.1 ko
Orobranche (sortant du sol)
Plante dépourvue de chlorophylle. Floraison au printemps.
JPEG - 11.6 ko
Salvia verbenaca
Sauge verveine. Plante méllifère dont les feuilles ressemblent à celles de la verveine officinale.
JPEG - 31.5 ko
Rosa pimpinellifolia (rosier pimprenelle)
Rosier botanique des sols pauvres et sableux. Rampant, il peut aussi former des buissons.
JPEG - 16.6 ko
Viola kitaibeliana

Des orchidées sauvages :

JPEG - 13.6 ko
Anacampsis laxiflora
Plante herbacée de la famille des Orchidacées qui mesure entre 50 et 60 cm.
JPEG - 11.6 ko
Ophrys sphegodes (Ophrys araignée)
Elle mesure de 15 à 30 cm.

Article paru dans Ouest-France une semaine plus tard :

A la découverte des plantes des dunes

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic