Arrosoirs & sécateurs

Acanthus mollis

FICHE D’IDENTITE


Origine : Lieux secs et rocailleux autour du bassin méditerranéen (Italie)
Famille : Acanthacées

Caractéristiques :
Vivace très vigoureuse à racine pivotante, très décorative et architecturale. Grandes feuilles vert foncé, brillantes et fortement découpées (en architecture, la forme des feuilles a inspiré le motif du chapiteau corinthien). Hauteur de la touffe 1 m, avec la hampe florale 1,50 m, étalement 1m et plus.
Floraison : En juillet-août, apparaissent de longs épis hauts de 1m (et plus) de fleurs blanches et pourpres.
Espèces voisines :
Acanthus spinosus : grandes feuilles découpées jusqu’à la nervure médiane et épineuses.
Acanthus hungaricus (longifolius ou balcanicus) : Feuilles vert foncé longues et très découpées. En juillet, fleurs rose lilas ou blanches ombrées de pourpre.

EXIGENCES DE CULTURE


Sol : neutre, profond, riche et bien drainé (voire sec et supporte mal l’excès d’humidité en hiver)

Exposition : de préférence un endroit chaud et ensoleillé. Tolère la mi-ombre.

Rusticité : très bonne.

PLANTATION


D’octobre à mars.
Distance de plantation 60 cm.
Préparer une fosse d’au moins 50 cm en tous sens, remplie de terre meuble et enrichie.
Bien arroser après la plantation et pailler le sol.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

- Les acanthes démarrent assez tard au printemps, ne pas s’inquiéter... mais quand elles démarrent !
- Arroser copieusement une fois par semaine en été par temps chaud et sec (par temps de canicule, il n’est pas rare de voir les feuilles piquer du nez, signe qu’il est grand temps d’arroser.
- Limiter l’extension de la touffe : de nouveaux plants issus de semis spontanés apparaissent tout autour de la plante-mère. On a vite fait d’être envahi, autant les supprimer dès leur apparition avec une bêche éventuellement car les racines sont profondes.
- Supprimer au ras du sol les hampes florales dès la fin de la floraison en évitant la formation des graines.
- Raser la touffe en fin d’hiver.

ENNEMIS

- Limaces et escargots, en particulier au printemps.
On retrouve parfois par temps humide le même problème qu’avec les hostas.
- Risque d’oïdium (l’espèce Acanthus spinosus me semble y être encore plus sensible)
Lorsque vous constatez que votre acanthe est vraiment malade (oïdium ou autre), une seule chose à faire : la raser complètement.
Elle repoussera et si elle ne fleurit pas, au moins aura-t-elle un nouveau feuillage sain.

JPEG - 26 ko
Une acanthe en mauvais état fin juillet
JPEG - 20.4 ko
Après avoir été rasée...
la même mi août. Elle ne fleurira pas cette année, mais au moins est-elle plus présentable !


MULTIPLICATION


La solution la plus simple est la division des touffes au printemps ou en automne.
Sinon
- semis sous châssis froid au printemps (ne placer les plants en pleine terre que 2 ans après).
Attention aux semis spontanés, ils peuvent devenir envahissants...
- bouture des racines en hiver en caissettes sous châssis froid.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS


Les acanthes sont des vivaces majestueuses et architecturales qui permettent de réaliser des massifs superbes. Dans un petit jardin, on se contentera de ne planter qu’un pied par massif en faisant attention à ne pas se laisser envahir par les semis spontanés.

NOTES PERSONNELLES


Une vivace qui ne manque ni de prestance, ni de caractère.

Le plus : plante architecturale
Le moins : envahissante

Acanthus mollis

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic