Arrosoirs & sécateurs

Achillea crithmifolia

 Achillea crithmifolia (feuillage)

FICHE D’IDENTITE

Nom commun : Achillée
Origine : Balkans
Famille : Asteraceae (Astéracées)
Caractéristiques : Feuillage persistant gris-vert, finement découpé et doux au toucher. Hauteur 10 à 15 cm. Un couvre-sol qui peut être envahissant.
Floraison : En juin-juillet, des fleurs en ombelles blanc-crème d’une hauteur de 20 cm environ apparaissent au dessus du feuillage.
Espèces et variétés voisines
Se reporter à l’article traitant des différentes espèces et variétés d’Achillées.
 Achillea crithmifolia (floraison)

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : ordinaire. Accepte la sécheresse mais plus belle en terrain frais.
Exposition : Soleil, éventuellement mi-ombre.
Rusticité : Excellente (- 15°C)

PLANTATION

Automne ou début du printemps.
Planter des godets à 30 cm (minimum) les uns des autres. En peu de temps, les plants couvriront toute la surface.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Arrosage en cas de sécheresse pour former un beau tapis dense. Si le manque d’eau persiste, la plante végète mais redémarre très vite aux premières pluies d’automne. C’est pourquoi il est certainement préférable de la cultiver dans un endroit où elle peut bénéficier d’un peu de mi-ombre. Elle fleurira peut-être un peu moins.
Il est possible en fin d’hiver de la raser pour l’obliger à reformer un beau feuillage.

ENNEMIS

Aucun

MULTIPLICATION

Division des touffes à l’automne ou au début du printemps.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

C’est un vrai couvre-sol qui peut couvrir en peu de temps une très grande surface. Il peut servir de toile de fond pour des vivaces telles que des géraniums vivaces ou de petits arbustes (Teucrium fruticans...). Couvre-sol intéressant pour talus.
Accepte un piétinement occasionnel (on l’utilise pour remplacer le gazon dans les régions chaudes).
Comme avec beaucoup d’Achillées, on peut l’utiliser dans des bouquets de fleurs séchées.
Achillea crithmifolia (les fleurs en ombelles)

NOTES PERSONNELLES

C’est un couvre-sol que je connais depuis assez peu de temps. Suffisamment pour avoir compris que lorsqu’il se plait, il s’étale à une vitesse incroyable. Au retour des vacances, après un mois il avait colonisé la pelouse sur une trentaine de centimètres. Il faudra que je lui trouve un autre endroit car en quelques mois il est à l’étroit.
C’est surtout le feuillage, plus que la floraison, que j’aime dans cette plante.
Une vivace inratable...
LE PLUS : le feuillage
LE MOINS : très envahissant.

Retour aux floraisons de juillet

Achillea crithmifolia

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic