Arrosoirs & sécateurs

Aculops fuchsiae

Un acarien responsable des galles du fuchsia : Aculops fuchsiae

Cette page est un résumé d’un document officiel fourni par la DRAF/SRPV Bretagne

DRAF = Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt

SRPV = Service Régional de la Protection des Végétaux

Nouveau en France, un acarien nuisible, originaire du Brésil et présent en Californie, provoquant la galle du fuchsia a été détecté dans le Golfe du Morbihan de Pont-Aven à la presqu’île de Rhuys.

Symptômes et éléments de biologie


Aculops fuchsiae est parasite pour au moins 3 espèces (F. arborescens, F. magellanica, F. procumbens) et plus de 30 cultivars.
Mais 2 espèces dont F. microphylla sont très résistantes.
L’attaque provoque une rouille et une déformation des feuilles. Des excroissances (galles) s’enflent de manière difforme, se gonflent et deviennent souvent rouges : les galles foliaires ressemblent à celles de la cloque du pêcher.
Les fleurs se déforment... toute nouvelle croissance est arrêtée.
Aculops fuchsiae, jaunâtre et fusiforme, vit et se reproduit dans les tissus atteints par les galles et à l’intérieur des poils foliaires.
Il tolère une température hivernale de 5°C et préfère les températures fraîches.

Conduite à tenir en présence de symptômes


Aculpos fuchsiae, compte tenu du fort potentiel de dissémination (vent, oiseaux, abeilles...), est classé comme organisme nuisible de lutte obligatoire (arrêté du 31 juillet 2000) :

Le fuchsia contaminé doit être détruit par le feu.

Il n’existe aucun produit phytosanitaire homologué contre cet acarien et les plants infestés ne doivent être évidemment ni multipliés, ni vendus ni cédés gracieusement.
Les sites (jardins particuliers, espaces verts urbains...) où Aculops fuchsiae a été détecté font l’objet d’une mise en quarantaine.
La découverte de cet acarien doit être impérativement déclarée à la DRAF/SRPV Bretagne (02 99 87 45 87)

Aculops fuchsiae

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic