Arrosoirs & sécateurs

Agapanthus (les agapanthes)

Une plante du bord de mer


de la Manche à la Méditerranée (emblème des îles de la Manche)
Un peu d’histoire :

1692 : des marchands hollandais introduisent A. umbellatus (syn. africanus) d’Afrique du Sud.
Début du XIXème siècle : introduction de A. praecox.
Milieu du XIXème siècle : A. campanulatus et mooreanus.
Début du XXème siècle : A. caulescens et inapertus.
Années 50 : Lewis Palmer, à partir d’un semis, obtient les fameux hybrides de Headbourne.

FICHE D’IDENTITE

Origine : Afrique du Sud.
Famille : Liliacées
Caractéristiques : racines charnues, grosses touffes compactes.
Persistantes : longues feuilles larges, charnues au port retombant.
Caduques : feuilles plus petites et moins larges.
Hauteur en fleur de 30 cm à 1,50 m.
Floraison : En Bretagne, on peut avoir des floraisons de mai à novembre en multipliant les variétés.
Ombelles rondes dressées ou pendantes de fleurs tubulaires, en clochette ou en trompette. Bleue ou blanche.

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : riche et frais et bien drainé. Les persistantes supportent mieux le sec l’été.
Plante gourmande.
Exposition : Plein soleil au sud le long d’un mur. Eventuellement, les plus rustiques, à mi-ombre sous un feuillage léger d’arbre avec fuchsias et fougères.
Rusticité : -6° à -8°. La plupart des espèces cultivées sont plus rustiques qu’on ne le croit et peuvent être cultivées à l’extérieur en Bretagne. Certaines supportent jusqu’à –18°.
Les caduques sont plus rustiques que les persistantes et les hybrides plus rustiques que les espèces.
Pailler sous climat froid (fougères sèches…).

PLANTATION

En mars-avril.
Apporter du compost de fumier au fond du trou.

ENTRETIEN

Arrosages copieux et réguliers pendant la croissance.
Après la floraison, couper les tiges fanées au ras du sol (sauf si l’on souhaite récolter les graines).
Engrais liquide une fois par semaine.
C’est une plante gourmande : pailler avec du compost et mettre une poignée de terreau enrichi (Or brun…) au départ de la végétation

Culture en pot : diamètre minimum 25 cm.
Culture intéressante pour les semi-rustiques.
Placer les pots dans un endroit abrité et ensoleillé d’avril à novembre.
Mélange riche et léger : terre de jardin + terreau enrichi.
Arroser 2 fois par semaine.
Engrais liquide 1 fois par mois jusqu’à la fin de la floraison (engrais géranium, tomate ou plantes fleuries).
Hiverner dans une pièce claire, aérée et hors gel.
Pendant la période hivernale, maintenir la terre à peine humide puis augmenter l’arrosage dès que la croissance reprend au printemps.
En climat doux, on peut laisser les pots à l’extérieur, sous le couvert d’arbustes, à l’abri des fortes gelées.
Au départ de la végétation, il est impératif d’enlever la terre de surface et de la remplacer par une couche de terreau enrichi (or brun) de fumier de cheval bien mûr ou de compost.
Plus le pied est vieux et serré dans le pot et plus il donnera des fleurs
(si on tient compte des conseils ci-dessus).

3 exigences
- Boire (mai-juin)
- Manger (compost, fumier de cheval, engrais liquide…)
- De la lumière
JPEG - 33.5 ko
Agapanthus ‘Headbourne Hybrids’

MULTIPLICATION

Diviser en avril.
Semer à 13 / 15° au printemps.
Les graines germent facilement, en particulier A. africanus.
Transplanter les jeunes plantules en caissettes dès qu’elles sont assez robustes. Transférer en pots de 12 cm. Hiverner sous châssis ou serre froide et repiquer au printemps.
Il faut bien compter 2 à 3 ans avant les premières floraisons.
Les plantes s’hybrident facilement dans la nature : les semis spontanés ne sont pas fidèles.

ENNEMIS

Généralement aucun.
Attention toutefois aux limaces et escargots au départ de la végétation.
Des viroses peuvent décolorer le feuillage.

Espèces et Variétés

Les naines (30 cm environ) :
’Lilliput’ : bleu très foncé
Headbourne : bleu rosé
’Tinkerbell’ : bleu pâle, feuillage panaché (P).
mooreanus : bleu foncé

Les moyennes (70/90 cm) :
« Headbourne » : hybride bleu foncé.
africanus (umbellatus) : bleu ou blanc (P)
campanulatus : bleu ou blanc
’Bressingham blue’ : bleu foncé
’Bressingham white’ : blanc

Les grandes (1m / 1,5 m) :
’Giganteus’ : bleu ciel ou blanc
’Purple cloud’ : bleu-violet
inapertus ssp inapertus : bleu violet foncé.
(P) : persistante

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Cultiver en massif ou en pot :
Associer les agapanthes bleues aux fleurs roses ou jaunes, aux rosiers ’Buff Beauty’, ’Graham Thomas’, ’Ghislaine de Féligonde’…
Associer les agapanthes blanches aux fleurs roses ou bleues, aux rosiers rose clair ’Blush noisette’…
L’association aux graminées (Stipa tenuifolia…) est remarquable.
Fleur à couper intéressante :
On peut hésiter, si l’on n’a pas beaucoup d’agapanthes à les utiliser pour faire des bouquets. Mais les têtes montées à graines, une fois séchées, sont appréciées pour réaliser des bouquets secs.

Agapanthus (les agapanthes)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic