Arrosoirs & sécateurs

Arboretum Gaston Allard à Angers

Samedi 26 septembre 2009, l’après-midi.
Arboretum Gaston Allard

L’arboretum Allard de la ville d’Angers est un jardin botanique créé en 1863 par le botaniste et entomologiste Gaston Allard (1838-1918) dans sa propriété familiale de la Closerie de la Maulévrie.

JPEG - 15.4 ko
Entrée de l’arboretum
et le musée botanique
JPEG - 7 ko
Buste de Gaston Allard
devant le musée


Son but est d’introduire et naturaliser des espèces d’arbres et arbustes capables de prospérer dans l’ouest de la France.
Peu avant sa mort, Allard fait don de l’arboretum à l’Institut Pasteur.
En 1960, la municipalité d’Angers en devient propriétaire.
Sa demeure devient le Musée botanique d’Angers.

JPEG - 20.8 ko
La bibliothèque du Musée botanique


Nous sommes accueillis par Madame Denise Moreau, conservateur du Musée botanique qui nous fait visiter la bibliothèque.

JPEG - 14 ko
Madame Denise Moreau
nous fait découvrir les techniques de la gravure sur bois ou sur cuivre. Un retour passionnant dans les siècles précédents.
JPEG - 15.5 ko
Des ouvrages d’une valeur inestimable...






- La visite de l’arboretum, en compagnie de Madame Denise Moreau, commence par la partie la plus ancienne (à partir de 1875 avec la collection de conifères).

JPEG - 13 ko
Plan de l’arboretum
7 hectares... 20 000 plantes.

Certains arbres sont remarquables par leur rareté, leur taille ou leur âge.
On y rencontre des Cyprès, des Sapins, des Metasequoïa, des Ifs, des Arbousiers, etc

JPEG - 21.1 ko
Cupressus guadalupensis
JPEG - 17.5 ko
Pinus bungeana
Le "Pin Napoléon" ou "Pin blanc de Chine"



JPEG - 24.2 ko
Quercus suber
JPEG - 23.2 ko
Quercus x schochiana
Un hybride de Q. phello et Q. palustris. Il est originaire d’Amérique du Nord.


- La visite continue par le jardin des biotopes. Il a été inauguré récemment.
Ce jardin est une évocation des grands types de milieux naturels en Maine-et-Loire.
Il est formé de huit parcelles : mares, prairies humides et fossés, bois et lisières, haies bocagères, sous-bois, pelouses calcaires, landes atlantiques, milieux schisteux.
Sur 1 300 m², on trouve la flore spontanée du département. Le but est la sensibilisation à la grande diversité des biotopes de l’Anjou.

JPEG - 21.4 ko
Le "sous-bois" et la maison des insectes.
JPEG - 24.1 ko
"La petite mare"




- Le jardin des Essais, réalisé en 2000, s’étend sur 4 000 m² et présente une trame de couloirs, des pelouses et de longues plates-bandes de fleurs, d’arbres et arbustes.

JPEG - 28.8 ko
Les carrés à l’italienne



JPEG - 20.7 ko
Les carrés à l’italienne
JPEG - 25.3 ko
Les carrés de collection



JPEG - 28.2 ko
Le faux labyrinthe
Un Acer au centre d’un motif réalisé avec des plantes potagères.



Arboretum Gaston Allard

JPEG - 31.5 ko
Les essais
Des couloirs de pelouse bordés de fleurs et d’arbustes.



Arboretum Gaston Allard Arboretum Gaston Allard

JPEG - 17.2 ko
Un grenadier
... et ses fruits
JPEG - 14.2 ko
Tubalgia ‘Violacea’




- Le jardin des cinq sens : un petit jardin de 1 200 m² créé en 2003-2004. Il est construit autour d’une douve. Une serre a été reconstruite et ce coin du jardin planté de vivaces est propice au repos.

JPEG - 29.8 ko
Helianthus salicifolius


Arboretum Gaston Allard

JPEG - 8.4 ko
Geranium ‘Rozanne’


Arboretum Allard
9, rue du château d’Orgemont
(quartier de la Roseraie)
49000 Angers
Une partie du jardin est publique.

Merci à Madame Denise Moreau pour cette visite passionnante de la bibliothèque et de l’arboretum.

Retour
Le jardin du château du Pin
Suite
Le jardin de la Malmare
Le jardin Péroz

Arboretum Gaston Allard à Angers

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic