Arrosoirs & sécateurs

Arbustes, arbres et grimpantes : travaux en novembre

Dictons du mois


« Novembre, mois mort, vêtis-toi plus fort. »
« Quand en novembre il a tonné, l’hiver est avorté. »
« Si en novembre la pluie noie la terre, ce sera du bien pour tout l’hiver. »

Les travaux du mois

- PLANTER

  • les arbustes caducs (à racines nues ou en conteneur). C’est la pleine saison. Pour les plantations à racines nues, ne pas oublier de praliner (enrober les racines d’un mélange pâteux eau + terre de préférence argileuse + bouse de vache).
  • des brise-vents. Si vous souhaitez créer un jardin de bord de mer, commencez par vous protéger des vents marins. Ils doivent filtrer l’air et non créer un écran opaque qui est responsable de turbulences. Planter sur deux lignes. La ligne en prise directe avec le vent est formée d’arbres et arbustes souvent moins décoratifs mais très résistants aux vents salés. On pourra mettre : Hippophae rhamnoides (Argousier), Eleagnus (x ebbengei, angustifolia…), Tamaris, Olearia (virgata…), etc. Ne pas oublier de tuteurer ou haubaner.
  • persistants, arbustes de terre de bruyère et conifères. Novembre marque la fin de ces plantations commencées en octobre.
  • les Clématites viticella. En fin de saison, elles recouvrent complètement certains arbustes dans lesquels elles ont poussé. Il est préférable de les tailler à moins de 50 cm du sol. Elles repartiront en fin d’hiver sans problème.
    - CERNER UN ARBUSTE OU UN ARBRE âgé ou trop gros. Le cernage consiste à préparer les racines pour une transplantation un an plus tard.
    - On creuse une tranchée circulaire à l’aplomb de la ramure. Elle doit être la plus profonde possible et inclinée vers l’intérieur. La largeur est celle de la bêche. Sectionner les racines.
    - Remplir la tranchée d’un mélange de sable et terreau. Arroser.
    - Son chevelu racinaire va se ramifier durant une année. Il ne restera plus qu’à opérer la transplantation à l’automne prochain.


    - RAMASSER LES FEUILLES MORTES et répandez-les aux pieds des arbres (et dans les massifs). Les recouvrir si possible de compost.
    - PROTEGER POUR L’HIVER les arbustes et arbres un peu frileux

  • Rentrer sous serre ou véranda peu chauffée les arbustes en pots (Lantana, Abutilon, Laurier-rose, Datura…). Une température de 10°C est suffisante.
  • Placer un voile d’hivernage sur la ramure des arbustes et jeunes arbres restés en pleine terre : Agrumes, Laurier-rose, Bananier, Mimosas, Albizia… On ne place ce voile que pendant la période où il y a des risques de fortes gelées mais il ne faudra pas oublier de le retirer pour ne pas le fragiliser et empêcher sa floraison.
  • Emmailloter les troncs des jeunes arbres susceptibles de souffrir des gelées par des manchons de paille, feutre…
    - STRATIFIER LES GRAINES À COQUE DURE. Déposer les graines mélangées à du sable dans un pot ou une caissette. Enterrer au pied d’un mur au nord. Semer en mars. On stratifie les graines de Chêne, Frêne, Hêtre, Aulne, Tilleul, Arbre de Judée…
    - TUTEURER ou HAUBANER les jeunes arbres nouvellement plantés et qui pourront subir l’action de vents violents. Pour des petits arbustes, on peut créer des petits brise-vents individuels.
    - SUPPRIMER À RAS DE TERRE LES VIELLES TIGES DES RUBUS à écorce décorative (Rubus cockburnianus...) dès la chute des feuilles.
    - FAIRE LE TOUR DES PÉPINIERES et jardineries pour repérer les arbustes à acheter. Il ne faut pas tarder mais ne pas, non plus, se précipiter. Il faut prendre le temps de réfléchir. Si vous savez quels arbustes vous voulez planter, il faut, par contre, partir à leur recherche et acheter assez vite avant que les grands froids n’arrivent. Ils auront alors le temps de s’installer. En choisissant les arbustes, pensez floraisons bien sûr, mais aussi parfums, feuillages, écorces, baies.
    - VISITEZ DES JARDINS début novembre peut paraître étonnant. Pourtant c’est un bon moyen de découvrir les feuillages d’automne.

    La bêtise du mois

    Acheter des arbustes sans connaître leurs caractéristiques. On ne "craque" pas pour un arbuste juste pour une jolie étiquette avec un joli nom ou une jolie floraison !!! Il est impératif de connaître ses dimensions à l’âge adulte, sa période de floraison, ses exigences de culture. Acheter une plante de terre de bruyère quand on possède un terrain calcaire, c’est jeter l’argent par les fenêtres ! Planter un arbuste de plein soleil au nord conduit à l’échec assuré. Un bon pépiniériste pourra vous renseigner (il ne faut pas hésiter à lui demander des conseils). Dans une jardinerie, vous cherchez un vendeur… compétent ! Il y en a parfois !!!

    La plante du mois

    Camellia sasanqua ‘Kanjiro’

    Grande fleur odorante, simple à semi-double, rose vif devenant rouge carmin sur les bords. Anthères dorées. Vigoureux, rustique, croissance rapide, port dressé, compact, convient pour haie.
    Comme tous les Camellia sasanqua, il aime :
    - le soleil,
    - un sol frais,
    - un pH neutre
    .

    Le geste du mois


    Planter des arbres et arbustes caducs.



Il serait temps de redécouvrir que l’automne est la meilleure période de plantation des arbres et arbustes. La température et l’humidité de l’automne favorisent l’enracinement des végétaux. Planter en cette saison permet également d’avoir des plantes plus vigoureuses au printemps : développement rapide, floraison généreuse, résistance à un été sec.

Alain, le 17 octobre 2009

Arbustes, arbres et grimpantes : travaux en novembre

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic