Arrosoirs & sécateurs

Arbustes, arbres et grimpantes : travaux en septembre

Le dicton du mois


« Septembre emporte les ponts ou tarit les fontaines »

Les travaux du mois



- TAILLER

  • les plantes grimpantes qui, souvent, à cette époque peuvent devenir envahissantes. C’est le cas du Lierre ou de la Vigne-vierge qui peuvent se glisser sous les toits. Il faut d’ailleurs continuer à surveiller la Glycine qui émet encore de longues branches fines pouvant causer des dégâts.
  • les haies de conifères, de persistants (Thuyas, Laurier-cerise…), Charme, Troène… C’est plutôt une taille de nettoyage, surtout si ces haies n’ont pas été taillées cet été. Elle permettra d’avoir pour tout l’hiver une haie bien nette.
  • le Buis : en principe, il se taille deux fois (en avril-mai et septembre). C’est le bon moment pour redonner une forme nette aux sculptures de Buis avant l’hiver.
  • les arbustes ayant fleuri cet été (Ceanothes caduques, Hibiscus…). C’est en fait plutôt un nettoyage car la vraie taille se fera en fin d’hiver. Mais ne touchez pas aux Hydrangeas.

    - PLANTER
  • des arbustes de terre de bruyère (Rhododendron, Kalmia, Azalée, Camellia, Bruyère…). C’est le bon moment, à condition d’arroser copieusement. Il faudra même laisser tremper la motte 1/4 h dans un récipient d’eau.
  • des arbustes persistants. Comme pour les arbustes de terre de bruyère, la période est excellente car les températures sont clémentes et les arbustes auront le temps de s’installer avant l’hiver. Répartir une bonne brouette de compost au pied.
  • des Pivoines arbustives. Il faut leur prévoir un espace de 1,20 m² minimum. Elles n’aiment pas la concurrence des plantes avoisinantes et demandent impérativement une situation ensoleillée. Bêcher sur une profondeur de 40 cm et incorporer à la terre un engrais organique. Enterrer le point de greffe de 5 à 10 cm.

    - PENSER AUX FUTURES PLANTATIONS
  • Commencer par réfléchir aux futurs arbres et arbustes à acheter. Pour vous aider, consultez les livres de jardinage, les magazines, les sites internet. Peut-être avez-vous visité des jardins et noté quelques noms…
  • Faites un plan pour noter les emplacements. C’est le bon moment car le jardin n’est pas nu et par conséquent il est plus facile de s’imaginer ce que pourront donner les nouvelles plantations. En hiver, certaines vivaces ont disparu et il est toujours désagréable de vouloir planter un arbuste à un endroit où il y a sous terre des vivaces en dormance, une Pivoine, une Clématite…
    - préparer les trous de plantation (nettoyer l’emplacement, bêcher). Il ne restera plus qu’à planter ultérieurement.

    - BOUTURER les arbustes (Hydrangea, Choisya, Laurier-rose, Véroniques arbustives, etc.) C’est une excellente période car la température est encore élevée, mais sans excès, et le sol, si vous faites vos boutures en pleine terre (ce que je ne vous conseille pas), ne s’est pas trop refroidi. Utiliser des pousses herbacées bien aoûtées (bois jeune).

    - ARROSER (notamment) les arbustes de terre de bruyère. Durant les mois précédents, le sol s’est desséché, les plantes fatiguent. Les premières pluies vont arriver mais les mottes des plantes de terre de bruyère ont du mal à se réhumidifier. Un arrosage copieux suivi d’un paillage est conseillé.

    - MARCOTTER les Rhododendrons.

    - SEMER des graines de Paulownia. Les graines sont enfermées dans des capsules. Les cueillir avant qu’elles ne tombent. Semer en terrine sous châssis froid.

    La bêtise du mois

    Tailler les arbustes ayant fleuri au printemps (Forsythia, Deutzia, Seringat, Lilas…). C’est le meilleur moyen de compromettre la floraison de l’année suivante !

    La plante du mois

    Abelia grandiflora




Arbuste qui peut atteindre 2 m en tous sens. Le feuillage persistant ou semi-persistant. Beau port étalé.
Floraison rose pâle exceptionnellement longue peut commencer fin juillet et se poursuivre jusqu’à début octobre.
Plusieurs variétés : ‘Francis Mason’, ‘Edward Goucher’…
Soleil, terre ordinaire.
Taille minimum.
Pour en savoir plus

Le geste du mois

Passer commande d’arbustes rares. Si vous souhaitez acquérir un arbuste bien particulier et assez peu courant, n’attendez pas décembre ou janvier pour le chercher en pépinière ou jardinerie. Vous risquez d’avoir du mal à le trouver. Septembre est le bon moment pour le commander. La jardinerie ou la pépinière aura alors le temps de le chercher chez les producteurs et vous le faire parvenir.

Alain, le 5 septembre 2009

Arbustes, arbres et grimpantes : travaux en septembre

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic