Arrosoirs & sécateurs

Buddleja alternifolia

Un buddléia tout en finesse…

FICHE D’IDENTITE

Origine : Chine

Famille : Buddlejacées / Loganiacées

Caractéristiques : Grand arbuste caduc qui peut dépasser les 3 m. Etalement 3 à 4 m (et plus suivant la manière de le tailler). Les longues branches fines et arquées portent des feuilles lancéolées, alternes de 6 à 8 cm de long.
De tous les buddléias, c’est certainement le plus esthétique. Il attire les papillons, comme le très connu Buddleja davidii.
Buddleja alternifolia
Floraison :

En juin, les pousses de l’année précédente se couvrent de grappes (en bouquets arrondis) de fleurs lilas parfumées.

Espèces voisines :

- Buddleja crispa (fleurs rose-lilas parfumées en panicules),
- Buddleja davidii (« l’arbre aux papillons », grandes feuilles, grandes grappes de fleurs en panicules, nombreux coloris),
- Buddleja globosa (boules de fleurs jaune-orangé). Il existe bien d’autres espèces.

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : riche (de préférence), frais mais bien drainé. Supporte le calcaire.
Exposition : plein soleil
Rusticité : très bonne

PLANTATION

A l’automne de préférence.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Buddleja alternifolia
Fleurissant sur les pousses de l’année précédente, il faut donc le tailler aussitôt après la floraison, donc en juin-juillet (ne pas attendre car les nouvelles pousses apparaissent avant la fin de la floraison).

On pourra se contenter de supprimer les branches défleuries et aérer le centre. Mais il est bon, tous les 2 ou 3 ans, de le rabattre assez sévèrement pour limiter son développement.

A noter que le B. davidii (arbre aux papillons) fleurit sur le bois de l’année : il doit donc être taillé (très sévèrement) au début du printemps.

Pour en savoir plus sur les périodes de taille des arbustes, se reporter à la page correspondante.

ENNEMIS

Généralement aucun, c’est un arbuste très résistant.

MULTIPLICATION

Boutures (de préférence à talon) très faciles en été.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Buddleja alternifolia
A placer dans les haies très ensoleillées au milieu d’arbustes caducs et persistants. On pourra aussi le planter en isolé dans les massifs au milieu des vivaces. Il se marie bien avec le bleu et le gris. Il peut être monté en arbre comme au "jardin des oubliées" à Balleroy près de Bayeux.

NOTES PERSONNELLES

Le buddleja davidii, que l’on voit partout, est certainement l’un des arbustes que je déteste le plus. Affaire de goût ! Je trouve son feuillage banal et sa floraison décevante (il faudrait systématiquement couper les fleurs fanées).
Par contre, j’apprécie le Buddleja alternifolia très gracieux avec ses grappes de fleurs en pompons sur ses branches arquées.

LE PLUS : gracieux.
LE MOINS : assez courte floraison.

Buddleja alternifolia

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic