Arrosoirs & sécateurs

Caractéristiques et culture des Epimedium (fleur des Elfes)


Famille : Berberidaceae
Berberis, Mahonia, Nandina … font partie de cette famille.
Origine
Europe (Italie nord, Balkans)
Asie (Chine, Japon principalement)
Caractéristiques

JPEG - 25 ko
Les touffes de feuillage peuvent être assez conséquentes.


Vivace rhizomateuse à feuillage caduc, semi-persistant ou persistant formant un couvre-sol plus ou moins colonisateur suivant la variété ou l’espèce. Les feuilles, généralement cordiformes prennent de très jolies teintes (bronze, rouge, rose), notamment à l’automne. Elles sont parfois marbrées.

JPEG - 17.2 ko
Feuillage de l’Epimedium x versicolor à l’automne


De mars à juin (mais principalement en avril-mai), suivant les espèces et variétés, apparaissent de petites fleurs en coupe aplatie, formant des grappes légères. Elles sont jaunes, blanches, beiges, roses, rouges ou pourpre. La hauteur est très variable : entre 15 et 50 cm.

JPEG - 17.8 ko
Fleur de l’Epimedium x versicolor ’Sulphureum’


Culture


Sol frais, humifère, bien drainé
Ombre, mi-ombre

Plantation


Faire un apport de bon terreau, compost bien décomposé à la terre du jardin.
Arrosage la première année.
Paillis comme dans leur milieu d’origine (sous-bois).
Espèces asiatiques et leurs hybrides ont besoin d’un peu plus d’eau.

Entretien


Une fois établies, ces plantes demandent peu d’entretien, le réseau de leurs rhizomes étouffe les adventices.
Apport de compost en automne ou au printemps.
Nettoyer les tiges et les feuilles mortes en février mars.
Faut-il rabattre le feuillage ?
Oui et non :
Oui, pour mettre en valeur la floraison et le nouveau feuillage, ceci est souvent conseillé.
Oui, sur des plantes bien établies.
Non, le feuillage est nécessaire à la croissance.
Non, le feuillage est une protection naturelle pour les plus fragiles.
Non, les premières années de plantation (2, 3ans).
Pas nécessaire pour certains hybrides, floraison au-dessus des feuilles.
Ce sont des plantes faciles :
- s’accommodent de la mi-ombre.
- résistent à la sécheresse une fois installées.
- colonisatrices mais doucement.
- très rustiques (-10°, -12° pour les plus fragiles).

Maladies et ravageurs


Les otiorhynques et le virus de la mosaïque pourraient poser problème. Mais en général l’épimédium ne pose pas de problème.

Multiplication


Août, septembre : division pour une reprise avant l’hiver

Utilisation


Les pires situations !
- à l’ombre, en terre sèche, entre les racines, au pied des haies,
- sous les arbres même à ramure épaisse.
Plante colonisatrice, excellent couvre-sol, même si sa croissance est un peu lente.

Josée Pousset, le 18 février 2012

Caractéristiques et culture des Epimedium (fleur des Elfes)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic