Arrosoirs & sécateurs

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en mars 2014

Mardi 4

Retour après 4 jours dans le Nord avec 23 bretons de « Balades et jardins » : visite de 6 jardins. De quoi se régaler malgré deux imprévus fâcheux qui n’ont pas affecté le moral de la troupe. Une belle rencontre : Didier Willery qui est bien tel que je me l’imaginais. Passionnant et d’une gentillesse… J’ai revu, avec toujours le même plaisir, Thierry Delabroye qui est toujours aussi sympa, et sa pépinière contient un nombre impressionnant de trésors. Je vous reparlerai de ce périple chez les ch’tis sur Facebook, sur le site avec les articles sur les différents jardins visités et sur le forum. Sachez tout de même que je reviens avec 1 200 photos. En voici quelques-unes.

JPEG - 31.3 ko
Le Bois de Morville
JPEG - 29.2 ko
Retour au Vastérival
3ème visite
JPEG - 34.5 ko
Maizicourt
Un superbe jardin plein de charme.
JPEG - 53.5 ko
Séricourt
Un jardin étonnant.
JPEG - 49.5 ko
Chez Didier Willery
JPEG - 44.2 ko
Le groupe suit passionnément les conseils de jardinage de Didier Willery.
On en redemande !
JPEG - 27.8 ko
Didier Willery
On a eu 2 cours de jardinage (au Vastérival et dans son jardin) et quelques bons moments de franche rigolade car Didier Willery n’engendre pas la mélancolie !
JPEG - 38.5 ko
"Le sentier du Chimonobambusa"
Après la visite on se sent un peu japonais ! Exceptionnel !


Evidemment on a déchargé la voiture, le coffre de toit et la remorque sous la pluie. Normal, on est en Bretagne !!! Et on essaie ce soir de se réchauffer : panne de courant pendant notre absence donc le compost sera alimenté (si je puis dire) par ce qu’il y avait dans le congélateur !
Après notre visite chez Thierry Delabroye et une jardinerie en Belgique, il ne faut pas s’étonner qu’il ne restait guère de place au retour. En plus de nos achats, on ramenait les commandes groupées des copains et copines. On a eu quelques inquiétudes au moment du chargement de la voiture ! Vous en doutez ? Regardez le caddie sur le parking de la jardinerie hier soir.

JPEG - 26.9 ko
On a arrêté de charger quand il n’y avait plus de place !

Mercredi 5

Il faut commencer par ranger les plantes achetées chez Thierry Delabroye notamment avec la commande groupée. Certaines personnes ne pouvant pas venir les chercher actuellement, ces plantes sont stockées dans des cagettes dans un coin discret du jardin.
Lors de la visite du Vastérival, j’expliquais à Didier Willery que si j’étais envahi par les cyclamen de Naples, j’avais beaucoup de difficultés à garder les cyclamen coum. Au Vastérival, les tapis de C. coum sont impressionnants car ils se ressèment facilement. Didier Willery nous a donné des conseils de culture et m’a donné des bulbilles. Ils sont plantés dans un pot et mis pour le moment dans la serre.

JPEG - 22.6 ko
Bulbilles de cyclamen coum


Acheter c’est facile. Planter l’est beaucoup moins. Toujours le même problème : où trouver le bon endroit ? Aujourd’hui j’ai commencé par le plus facile : continuer à aménager la nouvelle plate-bande au fond du jardin autour de la nouvelle allée. Il faut à cet endroit des plantes de mi-ombre. Ca tombe bien car on revient avec 9 hellébores et 9 Epimedium de chez Thierry Delabroye. Difficile de trouver mieux comme pépinière pour ces deux vivaces ! 2 fougères sont ajoutées au tableau. Le coin commence à prendre forme et je ne suis pas mécontent du résultat.

Jeudi 6

Et ça plante à tout-va… C’est bien beau d’acheter et stocker mais maintenant il faut bien passer aux choses sérieuses.
Plantation :
- dans la plate-bande (toujours la même) : une Cardamine quinquefolia, un Corydalis temulifolia ‘Chocolate Stars’, des Cyclamen coum et une potée de cyclamen pseudibericum (très voisin du C. coum) et 3 plants d’Hepatica nobilis. Il y a au moins 15 ans, on m’avait donné des petits plants d’Hepatica. Ils ne se sont pas étendus car ils poussent au milieu de plants d’hellébores. Depuis longtemps je voulais les changer de place. Même s’ils ont quelques fleurs en ce moment, je prends le risque de les enlever pour qu’ils rejoignent les 3 autres plants.
- d’un Daphné x burkwoodii ‘Astrid’ (feuillage marginé de crème), d’un Carex testacea ‘Lime Shine’ (superbe feuillage jaune).
- dans le « jardin noir » qui est re-nettoyé : un Podocarpus alpinus ‘Chocolate Box’ (petit conifère au feuillage couleur chocolat noir), 3 heuchères et 2 Haloragis erecta ‘Wellington Bronze’ (des boutures faites juste avant que le pied-mère tourne de l’œil à cause de la sécheresse d’août dernier) et un Loropetalum ‘Fire Dance’ (c’est un pied qui a été sauvé in-extremis en fin d’été. Il a été mis en pot mais à mon avis son pronostic vital est engagé. C’est un arbuste que je ne réussis pas).
Dans le jardin de Didier Willery, le groupe a trouvé très astucieux de planter à environ 1 m de distance des petits fruits montés sur tige. On peut cultiver au pied des légumes (certains les réussissent !), d’où le gain de place. Et quand on n’est pas un grand propriétaire terrien c’est bien utile. Le lendemain de la visite, on se trouvait dans une grande jardinerie en Belgique où (le hasard fait bien les choses !) il y avait des fruitiers sur tige. Ont donc été plantés un groseillier à grappes ‘Jonkheer Van Tets’, un cassissier ‘Titania’ et un groseillier à maquereaux ‘Invicta’. Le résultat nous plait bien. Merci Didier pour cette idée originale que j’ai copiée sans vergogne. Mais ne passe-t-on pas son temps en jardinage à copier les bonnes idées des collègues ?

Vendredi 7

Une grande plate-bande est re-re-nettoyée avant d’être réaménagée avec quelques arbustes. Dans cette plate-bande un Melianthus major n’a pas souffert de l’hiver… et pour cause, il n’y en a pas eu ! Ses troncs partent dans tous les sens mais il va subir bientôt une taille de printemps dont il se souviendra. Sa protection au pied a été enlevée car normalement la souche ne doit plus craindre les fortes gelées. A moins que l’hiver n’arrive au printemps vu que l’automne s’est installé en hiver… Oh, ma brave dame, y’a plus d’saisons !

JPEG - 51.9 ko
Le Melianthus est un de mes arbustes préférés

Dimanche 9

Bien utile un gendre qui n’est pas encore usé par le poids des ans ! Bref, le Prunus a pris un sale coup : la souche gît lamentablement sur le sol et le dernier tronc est dans le champ d’à côté. Et dire que ce monstre n’était il y a environ 20 ans, qu’une petite bouture de quelques centimètres. Il ne reste plus qu’à débiter les troncs en bouts de 30 à 40 cm pour alimenter la cheminée un de ces hivers prochains. Avant, il faudra certainement affûter la lame… ou la changer.

JPEG - 50 ko
Triste fin...

Lundi 10

Le temps est magnifique et pour la première fois je jardine en bras de chemise.
Ici, il y a un problème : les arbres poussent ! Et comme le jardinier est parfois peu prévoyant, certaines plantes de soleil se retrouvent un jour… à l’ombre. C’est le cas de certains rosiers ou même de vivaces. C’est ainsi que le rosier ‘Burgundy Ice’ s’est retrouvé à l’ombre de l’Albizia et il n’apprécie guère. Cela fait plusieurs années que je dois le déplacer mais il m’arrive parfois d’avoir du retard à l’allumage. Aujourd’hui c’est fait. Il était temps car il commence à démarrer. De 1 m, il est passé à moins de 20 cm ! Au pied du rosier est planté un géranium pratense ‘Summer Skies’. C’est un géranium double bleu ciel que je cherchais depuis longtemps. Je l’ai écrit sur le forum et hier une amie-jardinière m’a donné un plant.
Plantation de 2 nouveaux Pittosporum ‘Golf Ball’. L’un d’eux vient remplacer une touffe de Senecio vira-vira. Les plants de ceux-ci vont rejoindre la plate-bande grise. Dans cette grande plate-bande grise, un petit plant (bouture) de Dorycnum hirsutum et un Helycrisum italicum sont ajoutés.

JPEG - 29.3 ko
A 5 ans et quelques jours, Fantine prend sa première leçon de bouturage.
Pas mal du tout. Le futurs plants de Pittosporum ’Golf Ball’ sont pour Maman !

Mardi 11

Journée plantations
- 5 clématites : ‘Valge Damme’ (une blanche que je ne connaissais pas du tout), ‘Princesse Diana’ (l’an dernier elle était aux abonnés absents !), ‘ C. viticella ‘Maria Cornélia’ (blanche), ‘Guernsey Cream’ (il y a longtemps que je souhaitais l’avoir), ‘Brunette’ (il y en aura deux car en désherbant un petit coin, j’ai découvert une clématite plantée sans doute l’an dernier, pas très vigoureuse, mais en fleurs. Son nom ? ‘Brunette’ !!!)
- un Pittosporum anomalum (petit arbuste à feuilles minuscules qui ressemble à tout… sauf à un Pittosporum !)
- un Diosma hirsuta ‘Pink Fountaine’ dans un gros pot. Sa très longue floraison (de plus précoce) est vraiment intéressante. Mais je crains que ce petit arbrisseau soit un peu capricieux. Saurai-je le mater ?

JPEG - 47.7 ko
Un champignon venu tout droit de Belgique...

Mercredi 12

Atelier taille des rosiers dans le jardin. Un après-midi bien sympa et le spectacle de 6 femmes taillant des rosiers ne manque pas d’intérêt. Pour ne pas être accusé d’exploitation de la femme, elles ont été dispensées de tous les tailler. Je sais parfois être grand seigneur !

JPEG - 29.2 ko
Sérieuses, appliquées... bref 20 / 20 !

Jeudi 13

Peu de temps pour jardiner. A ce rythme là, le jardin ne risque pas d’être nickel. Les fleurs poussent… les mauvaises herbes aussi !

Vendredi 14

Pas assez de temps pour vraiment jardiner. Je me contente de réfléchir… et parfois chez moi ça prend du temps. Motif de mes réflexions : où planter une dizaine d’arbustes pour, notamment, réaménager une grande plate-bande ? Je commence ce soir à y voir un peu plus clair. Je dois arrêter assez tôt car on m’attend à une quarantaine de kilomètres d’ici pour une conférence dans une petite association de la région lorientaise.

Samedi 15

Plantation :
- Ilex crenata ‘Golden Gem’
- Deutzia (nom inconnu). Celui-là s’il redémarre, j’arrose ça ! Il ne poussait pas car mal placé et étouffé par un Melianthus major. Il avait été mis dans un pot mais le pot n’était pas percé au fond. Avec toute la pluie de ces derniers mois, il a passé une bonne partie du temps les « pieds » dans l’eau. Il n’est vraiment pas fringant. Verdict dans les jours à venir.
- Fothergilla gardenii ‘Mount Airy’. Ce sera l’arbuste de la petite dernière. Ainsi, chaque petit-enfant a son arbre : Léonie (Acer linearilobum), Fantine (Heptacodium miconoides), Gaspard (Disanthus cercidifolius) et Célestine (Fothergilla gardenii ‘Mount Airy’).
- Hydrangea. C’est une bouture. Il doit fleurir blanc. Son nom ? Je ne sais plus. Ce sera la surprise.
- Spirée thunbergii ‘Fujino Pink’. C’est une bouture du pied mère planté il y a environ 2 ans. Elle est en fleurs !
- Corylopsis pauciflora. C’est une petite boule jaune car elle est tout en fleurs.
- Molinia caerulea ‘Heidebraut’. J’aime beaucoup le port raide des monilias.
C’est tout pour aujourd’hui mais les plantations sont loin d’être terminées ! Lorsque ce sera fini, reconnaîtrai-je certains coins du jardin ? Mais c’est très bien : il faut qu’un jardin évolue.

Lundi 17


Le réaménagement (commencé samedi) d’une grande plate-bande qui borde la rue avec des arbustes est pratiquement terminé et je suis assez content du résultat. Ont été ainsi ajoutés : une Euphorbe mellifera qui végète depuis plusieurs années (elle devrait faire 2 m en tout sens si elle veut bien démarrer un jour), un Calamagrostis x acutiflora ‘Overdam’ (c’est une graminée au port vertical qui se trouvera coincée entre un Hydrangea et l’Euphorbe). Il reste deux places pour des petits arbustes, mais pour l’instant je n’ai pas ça en « magasin ». Un petit tour dans une pépinière pas loin d’ici résoudra le problème.
La plate-bande est recouverte en grande partie par du compost
_ Plantation
- de 2 Gauras dans une lessiveuse et d’un Sedum ‘Matrona’ dans un contenant en zinc. Ces récipients sont sur le trottoir près d’une des entrées du jardin.
- d’un Sedum ‘Xenox’. C’est une bouture faite l’été dernier. Son feuillage est pourpre. Il rejoint le jardin noir.
- d’un deuxième Rhodotypos scandens. C’est une bouture que je pensais donner… et que je ne donnerai pas !
- de 3 clématites (à 3,29 €…) : ‘Blue Angel’, ‘Hagley Hybrid’ et ‘Miss Bateman’. Il est évident qu’avant de les planter, tout le substrat, qui ne vaut rien, a été pratiquement enlevé.
Depuis plusieurs jours je jardine en vidant des sacs de Litobiosol (c’est un amendement organique composé d’un mélange de litière végétale et animale… et c’est breton !). On a acheté 10 sacs et le 2ème n’a pas encore été vidé. C’est simple : quand je nettoie ou quand je plante, j’ajoute du Litobiosol au pied des plantes (rosiers, clématites, arbustes etc).
Le nettoyage d’une autre plate-bande à réaménager est commencé. Il y a encore des arbustes à planter (au moins 5) ! Je continue à me battre avec l’Allium triquetrum. Il y a encore quelques touffes en fleurs. C’est très joli mais c’est une peste et je dois faire preuve de courage pour les arracher. Aucun sentimentalisme sinon c’est fichu. Un demi mètre-carré de semis a encore été supprimé. Une vraie calamité !

Mardi 18

Aucune plantation… une nouvelle plate-bande (celle du fond du jardin) est à refaire. Même chose : des arbustes. Pour aujourd’hui c’est… grand nettoyage (de printemps, avec 2 jours d’avance !). J’en profite pour tailler quelques arbustes persistants qui longent la clôture : Abelia chinensis, Pittosporum tenuifolium…
Des grosses touffes d’Iris sibirica ‘Tropic Night’ trop volumineuses et qui ne fleurissent plus sont enlevées et des plants sont récupérés. Ils seront mis ailleurs à plusieurs endroits car cet Iris est une merveille (sans doute la fleur la plus belle et la plus élégante du jardin).

Mercredi 19

Plantations dans la plate-bande de 11 arbustes :
- 2 Hydrangeas (des boutures)
2 bruyères arbustives
- Erica canaliculata (une merveille)

JPEG - 38.4 ko
Erica canaliculata
Un bouquet blanc...

- Erica arborea ‘Pink Joy’ (floraison blanche alors que son nom est Pink… et on voudrait que je progresse en anglais !)

JPEG - 26.6 ko
Erica arborea ‘Pink Joy’
Un autre bouquet blanc

- Camellia transnokoensis (rien à faire, je dois le réussir cette fois car il est vraiment superbe. Sans doute mon camellia préféré)

JPEG - 11.9 ko
Camellia transnokoensis
Et encore du blanc !

- Clethra alnifolia (floraison blanche)
- Clethra alnifolia ‘Pink Spire’ (floraison… rose ! bizarre, bizarre…)
- Fargesia sp Jiuzhaigou (les Fargesia sont des bambous non traçants)
- Acer palmatum ‘Taylor’
A propos d’Acer, deux autres ont été plantés dans des pots bétonnés : A. palmatum ‘Redwine’ et ‘Beni Komachi’.
Heureusement que l’on ne va pas tous les jours en Belgique !!! Et ce n’est pas encore terminé…

Jeudi 20

C’est le printemps ! Donc un grand nettoyage de printemps du poulailler s’imposait. Hier, je suis allé chercher 7 ballots de paille (6 sont stockés dans un coin discret du jardin). Quant au 7ème, il vient remplacer le fumier à l’aspect douteux mais fort utile pour certaines plantes, notamment des rosiers qui ont besoin d’un coup de pouce.
Une allée sépare le poulailler du trou du compost. Sortir le fumier du poulailler pour le mettre dans la brouette nécessite quelques contorsions qui ne sont plus de mon âge. Et ce qui devait arriver est arrivé : je suis tombé à la renverse dans le compost. Non, ce n’est pas drôle car j’ai eu un coup de chance : le trou était plein. Il faut savoir que le trou fait 1 m de profondeur ! Mais s’il avait été vide, on aurait peut-être lu dans la gazette locale en première page (évidemment !) : « Il a voulu nous faire rire une dernière fois : il s’est tordu le cou en tombant le cul dans son compost. » Et ça vous fait rire ?
Après cette petite frayeur, suite du nettoyage. Une petite plate-bande est envahie de bouton d’or. Au milieu des perce-neige fanés ça fait désordre. Ce soir elle est propre mais il faut planter un arbuste au milieu car c’est un tout petit carré. J’avais mis l’Hydrangea ‘Annabelle’ mais cette Annabelle est une cavaleuse si bien qu’elle se retrouve en bordure de pelouse. Elle avait été remise au milieu… retour en bordure. Je pense la transplanter ailleurs… mais quoi mettre ? Je cherche depuis un bon moment.

Vendredi 21

J’ai eu ces derniers jours la bonne idée d’aller voir le jardin côté Sud devant la maison. Un vrai désastre ! Le travail à l’arrière n’est pas terminé qu’il faut recommencer à l’avant ! Aujourd’hui la moitié de ce coin de jardin est nettoyé. Le côté positif : j’ai pu découvrir l’Iris japonica ‘Ledger’s variety’ en fleur. Il a fallu attendre 3 ans pour le voir fleurir. Mais la patience est la qualité première du jardinier !

Samedi 22

Ouf, le jardin devant la maison est pratiquement remis en état : fin du nettoyage, taille de quelques arbustes (Abelia et rosiers notamment), tonte du gazon (la corvée de tonte va recommencer !!! Devant la maison, il doit y avoir à peine 30 m²… il vaut mieux démarrer doucement !). Reste à faire : la bordure du gazon… et le trottoir !!!
Je soupçonne certain(e)s d’entre vous d’avoir bien rigolé avec ma chute les 4 fers en l’air dans le tas de compost (je ne citerai pas les noms de ceux et surtout celles ( !) sur qui se portent mes soupçons). En fait, rétrospectivement, plus j’y pense et plus je me dis que si le trou avait été vide… bon j’arrête d’y penser… je frissonne !

JPEG - 37.7 ko

Mardi 25

JPEG - 32.8 ko
Le Prunus ’Accolade’. Une merveille pour quelques jours...

Les bordures du gazon devant la maison sont faites et ce coin de jardin est donc impeccable et pour couronner le tout, le Prunus ‘Accolade’ qui doit mesurer (à vue de nez) 7 à 8 m de large, commence à fleurir. Dommage qu’après sa floraison qui dure 15 jours maximum, il perd beaucoup de son intérêt.



Le jardin sur le côté Ouest de la maison est nettoyé. L’Abelia a été sévèrement taillé (je rappelle qu’il faut en ce moment tailler les arbustes qui fleurissent après la fin juin sur le bois de l’année en cours. Pour en savoir plus. Des rosiers ont également été taillés. Il faudrait que je termine les tailles des rosiers mais je déteste le faire si bien que j’y vais toujours à reculons (et tailler des rosiers à reculons, ça l’fait pas… gare aux épines !).
Plantation de plants d’Iris sibirica ‘Tropic Night’. Ce sont des éclats des grosses touffes supprimées il y a quelques jours. Ils ont été plantés à 5 ou 6 endroits différents car j’ai remarqué qu’ils fleurissent bien à certains endroits et pas à d’autres.
Un petit restio (Thamnochortus bachmanii), petit arbuste mi-bambou, mi-prêle, mi-jonc, est enlevé pour être mis en conteneur avant d’être mis en pot (quand j’en aurai un !). A sa place, je vais mettre un plus grand arbuste. Je ne sais pas encore lequel. Il en reste 3 à planter.
Un Hydrangea serrata ‘Fuji No Taki’ (une petite merveille de moins d’un mètre), planté en 2012 a subi la sécheresse d’août 2013. Il a été enlevé et mis en pot avec peu d’espoir de le sauver. J’ai eu la surprise de le voir redémarrer il y a quelques jours. Il est remis en pleine terre dans une des plates-bandes réaménagées ces jours derniers.
Séance de broyage. Je pique des crises avec ce fichu broyeur qui n’accepte pas les végétaux mous. Il va falloir voir ça de plus près avec l’achat d’un broyeur basique pour les feuilles et petits branchages.

Mercredi 26

Je hais les arbres fruitiers. Entre les pommiers et poiriers qui ne donnent pas de fruits, les pommiers envahis de pucerons lanigères ou attaqués par le chancre, sans compter la tavelure ou l’oïdium. Et tous les ans il faut tailler (à la va comme je peux !). Il y a les dards, les bourgeons à bois ou à fleurs (qui devraient donner des fruits mais qui n’en donnent pas parce qu’il a gelé, qu’il a fait trop chaud ou trop froid), les coursonnes, les charpentières, les rameaux, les brindilles… Comment voulez-vous que je n’ai pas des neurones en état de décomposition avancée ?
Aujourd’hui j’ai donc décidé de tailler les pommiers : un ‘Granny Smith’ basse tige (le seul qui donne des fruits… trop !) et 3 espaliers (coup de chance : 2 sont morts !!!). Le ‘Granny Smith’ a pris une grosse claque qui fait suite à celle de l’an dernier. Je lui trouve une forme sympathique.

JPEG - 41.2 ko
Le ’Granny Smith’ taillé.


J’ai passé un temps fou pour cette taille et une fois terminée, il ne restait guère de temps pour nettoyer. Car bien sûr il a fallu broyer. En fait, je me demande si le plus intéressant dans la culture des fruitiers, ce n’est pas la production de BRF !!! (beaucoup pensent que ce sont les pommes !!!)
J’oubliais : quand il faut s’attaquer à une corvée, y’a pas à discuter, faut le faire. Mais quand en plus il pleut… Y’a vraiment des jours où l’on regrette de ne pas être resté sous la couette !

Jeudi 27

Je dois être encore un peu jeune et naïf. On m’avait dit il y a quelques jours que le printemps était arrivé. Et moi, j’ai fait « Youppi », car je l’ai cru. On a simplement oublié de me prévenir qu’il était seulement de passage. Aujourd’hui, c’était le bouquet : pluie et froid. Coiffé d’un bonnet jusqu’aux oreilles et d’une doudoune qui a déjà bien vécu (même pas peur du ridicule… mais quand je suis dans le jardin je suis à l’abri des regards), n’écoutant que mon courage (il m’en a fallu), j’ai d’abord récupéré des petits plants d’Ipheion uniflorum en fleur sur le trottoir. Ils ont été replantés dans la nouvelle plate-bande en bordure de l’allée.
Hier, je suis allé dans une jardinerie et j’ai vu à la vente des pots d’Ipheion. 5,50 €. J’ai réalisé que si je mettais en pots les Ipheion, uniquement ceux qui fleurissent le trottoir, je pourrais remplir au minimum une cinquantaine ! Et si je devais faire la même chose avec ceux du jardin, je crois que je pourrais rouler en Rolls haut de gamme ! (quel dommage que je ne le fasse pas car ce genre de bagnole irait très bien à mon style… (comment dire ?)… disons-le franchement : à mon style très classe, un brin prout-prout ! (oui, je sais, je cache bien mon jeu).
Pour en revenir à ces fichus pommiers en espalier, vous vous souvenez sans doute que sur les 5, il n’en reste que 3 car les deux aux extrémités sont morts. Si bien qu’il y a deux trous. Rassurez-vous, je ne remettrai pas des fruitiers. Mais quoi faire, au moins dans l’immédiat ? Les pommiers restants servant surtout de support à la clématite ‘Huldine’ (ce qu’ils n’apprécient que très très moyennement), j’ai bricolé un rideau de bambous et dévié la clématite pour qu’elle soit palissée sur ces bambous. Bon, on verra bien…

Dimanche 30

Quelques nouvelles tailles d’arbustes (notamment le Camellia ‘Cinnamon Cindy’ qui est en fin de floraison) et de rosiers.
Plantation d’un Podocarpus alpinus ‘Kilworth Cream’. Il a été acheté en Belgique au début du mois, mais pour lui trouver une place, il a fallu faire fonctionner les cellules grises.
Il reste encore quelques arbustes à planter car dans une pépinière tout près d’ici (Pépinière de Kerzarc’h) on a craqué pour 3 nouveaux arbustes. L’un des trois est planté dans le jardin "noir" : Lophomyrthus x ralphii ’Kathryn’. Il a un feuillage pourpre foncé. Sa place était toute indiquée. Sa rusticité étant moyenne (- 7°C), il a intérêt à bien s’implanter pour résister à l’hiver prochain.
Bien entendu le nettoyage continue. Cette fois c’est la plate-bande au Nord à l’arrière de la maison.

Lundi 31

Les plantations d’arbustes se terminent… enfin.
Planter signifie aussi nettoyer correctement tout l’environnement donc demande du temps.
Aujourd’hui, plantation d’un Syringa meyeri ‘Palibin’, d’un Hydrangea blanc (probablement ‘Mme Emile Moulière’. C’est un éclat d’un ancien plant qui végétait) et d’une Hebe ‘Sussex Carpet’.



Retour en
Mars 2013
Mars 2012
Mars 2011
Mars 2010
Mars 2009
Mars 2008
Mars 2007

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en mars 2014

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic