Arrosoirs & sécateurs

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en août 2015

Retour le mois précédent : Juillet 2015

Samedi 1er

Pourquoi perdre ses bonnes habitudes ? Je veux dire visiter des jardins. Petit tour tout près de Colmar pour visiter un tout petit jardin de ville d’environ 250 m² : « le jardin de Benoît ». Encore un bon moment passé, d’autant plus que la visite s’est terminée autour d’une bonne bouteille de crémant d’Alsace ! Visiter des jardins permet de faire de belles rencontres. Et l’on revient avec des adresses de jardins à visiter !!!

Dimanche 2

J’ai reçu un mail ce matin m’annonçant le décès d’André Eve. Je savais que ça n’allait pas fort mais je ne m’attendais à une telle issue aussi vite. J’ai eu l’occasion de le rencontrer plusieurs fois, notamment lors d’une conférence dans une association du Morbihan, il y a plus de 10 ans (au culot, je lui avais téléphoné et il a dit oui tout de suite, à mon grand étonnement). Il m’avait alors donné son numéro de téléphone pour que je vienne avec un groupe dans son jardin, mais les années ont passé… L’an dernier, des amies jardinières m’avaient conseillé d’aller avec le groupe visiter son jardin car André Eve comptait ne plus assurer de visites. C’est ce qui s’est fait et nous étions chez lui le 31 mai 2014.
C’était quelqu’un de drôle, chaleureux, simple, modeste. Le monde des roses est en deuil.

Mardi 4

Visite du jardin de Brigitte à ½ heure d’ici. Pourquoi s’en priver ? C’est un jardin de 4 000 m² un peu sauvage et structuré à la fois. Vous n’aurez droit qu’à une photo. Patience ! Un article vous permettra de le découvrir très bientôt.

Vendredi 7

En 99, Maurice Laurent que je rencontrais pour la première fois nous avait conseillé d’aller visiter le jardin d’un ami, le docteur Erard près de Colmar (à 1 h de route d’ici). J’aime beaucoup le nom du jardin : « le jardin dans les nuages ». Le temps a passé et 16 ans plus tard ( !!!) je me suis enfin décidé à lui téléphoner et aujourd’hui on visitait son jardin. Pas déçu du voyage !!! mais vous en saurez plus quand paraîtra l’article.
Maurice et d’autres personnes m’avaient dit que nous serions bien reçus. Je confirme ! Et la visite s’est terminée devant un verre de mandarin-bière (très ressemblant à l’Amer-bière… mon péché mignon que je ne bois qu’en Alsace, principalement en préparant un barbecue). G’sundheit ! (oui, je parle aussi alsacien !!!)
3 photos pour patienter.


Mardi 11

Comme depuis quelques années, petite échappée de 2 jours en Franche-Comté : festival des jardins d’Arc et Senans à la Saline Royale]. Bien sûr, ce n’est pas Chaumont sur Loire mais le cadre est superbe et cette année certains jardins ne manquaient pas d’intérêt. C’était mieux que l’an dernier.

Mercredi 12

« Arrosoirs et sécateurs » se décentralise en Franche-Comté. Avec quelques copines du forum, on visite 2 jardins : le « jardin des sources » à La Chaux et le « jardin du chat perché » à Longwy sur le Doubs. Avec entre les deux jardins, pique-nique sous un arbre à l’abri du soleil car il fait chaud ( !) dans le jardin d’une « Nana » qui n’est pas du lavoir !
Accueil chaleureux et petite boisson réconfortante en fin de visites des jardins. Bref, une superbe journée. Bises aux Franc-comtoises et… à l’année prochaine !

JPEG - 57.8 ko
Le jerdin des sources
JPEG - 46.5 ko
Chez "Nana du manoir"
JPEG - 54.6 ko
Le jardin du chat perché

Vendredi 21

Bizarre : la voiture est moins chargée. il est vrai que pour une fois on revient avec une seule plante (la clématite). Habituellement c’est 2 ou 3 cagettes !
Dans quel état sera le jardin ? Verdict ce soir...

997 km plus loin et 12 h plus tard, le verdict est tombé. La pelouse est bien verte et même assez haute à certains endroits. Il y a évidemment du nettoyage à faire mais globalement le jardin n’a pas souffert. Vu de loin, le jardin serait presque acceptable, mais vu de près, il y a du boulot pour les semaines à venir. Mais ça, ce n’est pas une surprise !

Samedi 22

C’est reparti… mais mollement !
Bien entendu, il faut commencer par la tonte du gazon (la 14ème). La pelouse tondue, le jardin redevient à peu près présentable.
Le temps est lourd et les 1000 kilomètres d’hier ne sont pas encore digérés (à mon âge, est-ce bien raisonnable ?), donc j’ai un peu joué la feignasse. J’ai donc commencé à tailler les rosiers (même pas terminé !) car je ne supporte pas le spectacle des roses fanées.
En fin d’après-midi, la pluie est arrivée… une petite pluie gentillette, sympathique aux yeux et aux oreilles, suffisante pour rafraîchir les plantes mais qui ne m’a pas empêché de traîner un peu histoire moi aussi d’en profiter et rentrer un peu humide. C’est revigorant et à mon âge tout ce qui revigore est bon à prendre !
J’arrête de parler de la pluie car certain(e)s d’entre vous vont m’en vouloir et faire une crise de jalousie.

JPEG - 37.6 ko
Non, la photo n’est pas truquée : le jardin est encore bien vert.

Dimanche 23

Et ça continue… très mollement !
Les rosiers sont taillés : ça prend un temps fou et on ne peut pas dire que ce soit une partie de plaisir (mes mains en savent quelque chose !). En réalité, pour être honnête, il reste un rosier à tailler : c’est le liane ‘Toby Tristam’. Ce sera pour plus tard car je ne suis pas maso ! C’est vrai que s’il n’est pas taillé, il fait des baies : une bonne excuse !
On a ramené de Franche-Comté deux boules bleues, mais cette fois-ci en verre. J’ai bricolé un truc pour faire tenir la plus grosse sur une tige. Etant plus claire, il fallait éviter de faire rentrer la tige dans la boule car on la voyait et en plus elle risquait de casser la boule. J’ai donc mis un bouchon dans le trou (avec une branche d’arbre du bon diamètre) et j’ai fait un trou dans ce bouchon pour enfoncer la tige. Mais où va-t-il chercher tout ça ? Par moment je m’admire tellement je suis ingénieux !
Elles sont placées dans des symphorines panachées (Symphoricarpos orbiculatus ’Foliis Variegatis’

Lundi 24

Du vent… du soleil… un peu de pluie… et du vent. Aucun doute, on est bien revenus en Bretagne.
Pendant notre absence, j’avais évidemment arrêté les pompes dans les bassins. Aujourd’hui j’ai nettoyé c’est-à-dire enlevé les algues, nettoyé les plantes et bien entendu vidé les bassins et renouvelé l’eau. Et ça prend du temps tout ça !!!
Deux petites barrières en châtaignier sont passées dans le broyeur. Quant aux autres elles tiennent encore mais il est grand temps de les changer. Ce devait être fait au printemps et ce sera pour l’automne.

Mardi 25

J’aime beaucoup l’Hebe microphylla. C’est un arbuste qui n’a que des qualités : persistant, taillé en boule il peut remplacer le buis, 2 floraisons blanches spectaculaires dans l’année, bonne résistance au froid…
Petit problème : quand on oublie de le tailler juste après la floraison, la boule grossit… grossit… et un jour on s’aperçoit qu’il y a des difficultés pour fermer les volets placés juste derrière ! Au printemps, je ne l’ai pas taillé pour profiter de sa floraison de juin. En fait, à cause de la chaleur excessive de juin-juillet, il a fleuri pendant notre absence avec une floraison ridicule !!! Aujourd’hui il a reçu une grande claque. Il m’est arrivé de le raser au niveau du sol car il repart très bien (comme le Teucrium fruticans). Il n’est pas impossible que je le retaille encore plus court quand il aura commencé à refaire ses nouvelles pousses. Bien entendu une petite séance de broyage de près d’une heure s’imposait.
Ouf, ce soir les volets s’ouvrent et se ferment sans problèmes !!!

JPEG - 44.5 ko
Avant
JPEG - 18.4 ko
Une heure plus tard...

Mercredi 26

De la pluie une bonne partie de la journée. Une bonne pluie bien sympathique… une vraie qui mouille bien.
Ce n’est que vers 17 h qu’un rayon de soleil est apparu et j’ai donc pu m’oxygéner dans le jardin. En mai-juin, je voulais tailler en transparence un Camellia ‘Mme Lebois’, mais faute de temps (la vie de retraité n’est pas un long fleuve tranquille) j’ai dû renoncer. J’ai commencé (taille et broyage) et je terminerai demain. Le bas est fait, il reste le haut.

Jeudi 27

De la pluie toute la journée ! Petite accalmie en fin d’après-midi qui me permet de terminer la taille de transparence du Camellia.
La pelouse va être bonne à tondre à nouveau…


Vendredi 28

Le soleil est de retour… mais pas le courage !
Bouturage d’Hebe microphylla pour une amie jardinière (et quelques autres !) et de Leucanthemum x superbum ‘Becky’ (en ce moment je redécouvre les marguerites ! et j’ai même envie de semer des coquelicots !).
Un petit peu de nettoyage au pied du Camellia qui vient d’être taillé. Le broyat des branches du Camellia recouvre le sol.

Samedi 29

15ème tonte du gazon. Pluie + soleil = gazon qui pousse = gazon à tondre.
Nettoyage (suite) à l’arrière de la maison. Pour une fois, je n’ai pas commencé par l’avant.

Dimanche 30

Plantation de la clématite ‘Mrs Cholmondeley’ achetée en Alsace. Elle est bleue et poussera (si elle veut bien !) dans un Rhamnus alaterne ‘Variegata’. Le mariage du bleu et du feuillage panaché du Rhamnus devrait être assez intéressant.
A propos du Rhamnus, il avait été taillé plus que sévèrement le 15 mai. Il ne restait plus qu’un fagot de branches sans feuilles. Aujourd’hui il a plus fière allure. Je lui ai tout de même coupé les branches non feuillées qui dépassaient.

JPEG - 46.6 ko
le 15 mai
JPEG - 48 ko
Aujourd’hui


Et bien sûr : nettoyage d’un nouveau coin de plate-bande

Lundi 31

Pas trop de temps pour jardiner aujourd’hui mais une plate-bande est tout de même nettoyée.
Depuis quelques années, à certains endroits (heureusement très limités) l’oxalis se multiplie à une vitesse impressionnante. Jusque-là je me contentais d’arracher le feuillage, ce qui est très facile, mais les bulbilles restent en terre. J’ai donc méticuleusement arraché les pieds mis soigneusement à part pour ne pas les mettre au compost ! Il me reste encore assez de neurones pour ne pas faire cette ânerie ! Si la méthode n’est pas efficace, l’an prochain j’emploierai une autre solution : désherbage avec un produit dont je me garderai bien de citer le nom !!!

JPEG - 27.1 ko
Les bulbilles d’Oxalis


Dans cette plate-bande, je pense avoir bien éliminé les anémones du Japon. Ne criez pas : j’aime cette vivace, mais à petite dose car lorsqu’elle se plaît c’est une vraie peste.


Suite en Septembre 2015



Retour
en août 2014
en août 2013
en août 2012
en août 2011
en août 2010
en août 2009
en août 2008
en août 2007

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en août 2015

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic