Arrosoirs & sécateurs

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en mai 2016

Retour le mois précédent, en avril 2016


Dimanche 1er

Retour d’un week-end dans le Finistère avec quelques amies et amis d’Arrosoirs et sécateurs (on ne se quitte plus !). Le prétexte était la fête des plantes au Stang-Alar à Brest. Mais hier samedi, on s’est retrouvés pour visiter le parc de Trévarez. Je devrais dire re-visiter car j’y étais déjà allé fin avril 2007. Pas de regrets d’y être retourné, ne serait-ce que pour les parties nouvellement aménagées. Bien entendu, l’article qui date d’il y a 9 ans sera bientôt complété par un diaporama.
Il y a des jardiniers qui viennent à des fêtes des plantes avec une liste d’achats, d’autres avec un budget à ne pas dépasser. Ce sont les jardiniers raisonnables. Et il y a ceux qui achètent à l’instinct au gré des coups de cœur et qui dépassent systématiquement le budget prévu. On fait évidemment partie de cette catégorie. Et quand on est deux, il y a forcément deux fois plus de coups de cœur !
Et on a craqué pour…
- Sambucus ‘Black Tower’
-  Orixa japonica ‘Variegata’
-  Cassinia retorta ‘Sward Silver’
-  Viola cornuta ‘Bowles Black’
-  Epimedium fargesii ‘Pink Constellation’
-  Epimedium leptotthizum ogy44
-  3 Mulhenbergia capillaris
-  Chionochloa rubra
-  Centaurea montana ‘Jordy’
-  Dianthus (nom inconnu)
-  Vivace de rocaille (nom inconnu)

Lundi 2

Habituellement, les lendemains de fêtes de plantes se passent toujours de la même façon : je fais 50 fois le tour du jardin pour trouver où planter les nouvelles acquisitions. Curieusement, cette fois je sais à peu près où je dois mettre les plantes. On va faire un test : devinez où j’ai bien pu planter le Sambucus ‘Black Tower’ et la Viola ‘Bowles Black’ ? Un indice pour les plus nuls que moi en anglais : Black signifie noir… Alors ? Dans le jardin… noir. Trop fort ! Où planterai-je demain le Cassinia retorta ‘Ward Silver’ ? Silver voulant dire argent. Mais non, pas des pèpètes, mais la couleur argent. Dans la plate-bande… grise ! Re-bravo.
Le Sambucus ‘Black Tower’ remplace donc le hêtre pourpre. Inutile de dire que lorsque je l’ai vu, mon neurone a fait tilt tout de suite. Il a un port colonnaire et il est noir. Que demander de plus ? Qu’il pousse !!! Quant au hêtre transplanté, il a l’air de bien réagir… On verra.
J’ai planté également les 4 graminées dans la plate-bande de… graminées. Décidément votre logique m’impressionne. Il y a donc 3 Mulhenbergia capillaris (une graminée que je cherchais depuis un moment - car c’est une merveille - et c’est une amie d’A&S qui l’a dénichée au fond d’une caisse sur un stand) et un Chionochloa rubra (c’est le 2ème car lors d’une fête des plantes l’an dernier, j’avais craqué comme hier : j’ai des coups de foudre à répétition !).
Autre plantation : Orixa japonica ‘Variegata’. Un superbe arbuste à feuillage persistant panaché qui devrait atteindre 2 m.
En fait, j’ai passé la journée, non pas à planter mais à nettoyer une grande plate-bande tout au fond du jardin (la véronique sauvage a encore passé un mauvais moment).

Mardi 3

Je pensais faire des plantations mais je n’ai fait que nettoyer. Rien à faire : dès que je vois trop de mauvaises herbes (et s’il y en a, je ne vois que ça, comme la ménagère de plus de 50 ans qui ne voit que les poussières !), j’ai des envies de meurtres. Haro sur les indésirables et la Véronique hante mes rêves (ou plutôt mes cauchemars).
J’ai commencé à refaire les bordures de pelouse en utilisant tout simplement la bêche. Pour que ce ne soit pas trop rébarbatif (mais ça l’est tout de même), je fais par petits bouts : d’abord nettoyage d’une plate-bande et pour terminer la bordure.

Mercredi 4

Il a fait chaud… et moi je n’aime pas : ça me coupe les pattes. Donc aucune énergie.
Distribution d’engrais aux rosiers et aux Hydrangea les moins vigoureux. Deux Hydrangea sont taillés mais deux autres doivent subir le même sort. C’est dire si j’ai de l’avance ! Quand je vois tout ce que j’ai à faire, je me sens fatigué et j’ai envie d’aller faire la sieste !
Plantation d’un petit Dianthus de rocaille à floraison blanche et d’une supposée petite Achillée à floraison blanche et feuillage gris. Ces deux plantes m’ont été vendues sans les noms mais je devrais les trouver.
Deux arbustes à feuillage gris à planter. Quand on a une plate-bande à dominante grise, il n’y a pas beaucoup de questions à se poser. Sauf que… il n’y avait plus de place ! Il a donc fallu enlever un Prunus glandulosa ‘Alba-Plena’ installé depuis quelques jours et il a été mis ailleurs. Dans cette plate-bande ont donc été plantés un Cassinia retorta ‘Ward Silver’ et un Phylica arborea.
Le 3ème Arctotis ‘Lydie’ est mis en pot sur le mur de clôture. Il devrait s’y plaire et apporter une touche lumineuse.

Dimanche 8

Je ne sais pas trop si le temps était lourd mais je me suis un peu traîné toute la journée. Une grande plate-bande (le long de la rue) a été nettoyée. Une Acanthe a été pratiquement rasée car dévorée par les escargots. Autant les feuilles d’Acanthe mollis peuvent être majestueuses, autant la touffe peut-être laide si des escargots sont passés par là. Et quand, en plus, l’oïdium s’est installé !
Plantation des deux épimédiums achetés à Brest il y a quelques jours. Ils sont mis en bordure de la terrasse. Difficile de les rater.
J’ai découvert que les boules de buis jaunissaient. Je mets ça sur le compte d’un bon coup de soleil et d’un manque d’eau. Mais est-ce sûr ? En tout cas, je les ai taillés (dessous le feuillage est bien vert) et bien arrosés… On verra.

Lundi 9

Les pommiers en espalier sont taillés. Deux sur 4 ont des fleurs, ce qui est un miracle. Je pense en connaître la raison : des arbustes (Pittosporum tenuifolium) leur faisaient de l’ombre. Les pommiers semblent apprécier la taille en transparence faite l’an dernier sur les Pittosporum. De là à avoir des pommes… mais on peut rêver !
Il y a juste un an, une amie-jardinière nous avait donné un plant de fougère (Woodwardia radicans). Je l’avais placée un peu n’importe où car je n’avais alors aucune place pour la mettre. Un an après, j’ai enfin trouvé : au bord de la terrasse. Un endroit idéal sous un Camellia taillé en transparence. J’en profite pour l’accompagner de deux autres fougères : une toute petite (Blechnum penna-marina) qui vient d’Alsace et un petit plant d’Asplenium scolopendrium récupéré dans le jardin.
Et du broyage…

Mardi 10

4ème Tonte du gazon. Je souhaitais scarifier la pelouse. C’est trop tard maintenant, d’autant plus que le manque d’eau risquerait de la transformer en paillasson. Par contre, je vais certainement me décider à épandre de l’engrais gazon à libération lente. Elle a besoin d’être boostée.
Taille du pommier basse tige ‘Granny Smith’. Il y a 2 ou 3 ans, il avait été taillé sévèrement. Bilan : alors qu’il était couvert de fruits tous les ans, depuis cette taille, plus un seul fruit. Mais en ce moment il est couvert de fleurs. Avec un peu chance ! Pourquoi l’avoir taillé si tard ? Pour deux raisons : manque de temps et aussi parce que suis plutôt nul pour tailler les fruitiers (en taillant pendant la floraison j’ai quelques chances d’éviter le supprimer les boutons à fleurs !
Broyage de toutes les tailles.
Deux plantes méritent cette année la palme de la plus abondante et la plus longue floraison : la Limnanthes douglasii ’Meringue’ (en fleurs depuis plus d’un mois) et la Cerinthe major (depuis plus de 2 mois).



Mercredi 10

Une grosse journée de nettoyage (la véronique va me faire tourner en bourrique !).
Je ne sais plus quel est celui qui a eu l’idée d’organiser une ouverture des jardins des membres du groupe A&S le week-end des 21 et 22 mai. Notre jardin faisant partie des 8 qui ouvrent, c’est un peu la course de vitesse pour qu’il soit à peu près présentable. Voila pourquoi j’accélère…
Sans doute vous rappelez vous qu’il y a quelques miroirs dans les plates-bandes mais j’ai un petit problème car pour les faire tenir, je plante un fer plat dans la terre. Malheureusement les rubans adhésifs qui sont sensés tenir les fers plats à l’arrière des miroirs sont inefficaces. J’emploie cette fois les grands moyens en mettant une colle spéciale.

Jeudi 11

Des plantes sont enfin sorties de la serre : potées d’Aeonium, succulentes, potées de Plectranthus argentatus. Dans les jours à venir, il va falloir faire le vide dans la serre car il y a encore des plantes à sortir (Bulbine, Lavande…).
Très grosse journée de nettoyage. A 4 mains car j’ai de l’aide pour les bordures des pelouses.
Demain, on part pour le Nord de la Bretagne car samedi, le groupe « Arrosoirs et sécateurs » visite deux jardins. On devrait être plus que 45 ! C’est beaucoup mais c’est un groupe de passionné(e)s. Donc tout se passe toujours très bien dans la joie et la bonne humeur !

Samedi 14

Nouvelle journée de visites. Nous étions le matin dans le parc paysager autour de malouinière de la Ravillais dans la région de Dinard. Divine surprise (et je pense aussi pour les amis d’Arrosoirs et sécateurs).



Après un pique-nique chez Bernadette (membre du forum), direction le jardin de Kerlouis.
J’étais déjà allé au jardin de Kerlouis près du Cap Fréhel avec un groupe. C’était en 2008. J’avais envie d’y retourner d’autant plus que dans le groupe actuel très peu de personnes connaissaient ce jardin. Je ne regrette pas cette idée car nous avons passé plus de 3 h 1/2 en compagnie de Louis Tranchant et sa femme un moment exceptionnel dans un jardin toujours aussi exceptionnel.



Nous étions 46, ce qui peut paraître beaucoup mais il n’y a aucun problème quand les 46 sont des passionnés et que l’ambiance est excellente.

Et ce n’est pas fini car nous ne tarderons pas à nous retrouver avant l’été (voir le programme)

Dimanche 15

C’est bien d’aller visiter des jardins mais les lendemains de fête, il faut s’y remettre. Rien de bien nouveau sous le soleil : jardinage à 4 mains (et à 4 pattes !). Nettoyage et bordure des pelouses.

Lundi 6

Ce soir, je suis complètement cassé. Pouvez-vous me rappeler le nom du malade qui a organisé des visites des jardins des membres du groupe A&S le WE prochain ? Il faut l’enfermer ! Mais le jardin devrait être pratiquement prêt si je ne ralentis pas le rythme. Même programme qu’hier. Il reste le potager (ça devrait aller vite) et l’avant de la maison.
J’ai voulu mettre les potées d’Aeonium dans les plates-bandes mais pour ça, il fallait un peu les manipuler (transplantation pour l’un, changement partiel du terreau pour les autres…). Ils n’ont pas l’air d’apprécier du tout : retour à la case départ c’est-à-dire la serre. Quand ils auront fini de faire la tronche, ils pourront retourner dans le jardin.

Mardi 17

La semaine prochaine je prends des RTT !!! Aujourd’hui, clopin-clopan, (de préférence assis ou allongé), j’ai remis en état le potager, la serre et le jardin noir. Certaines plantes sont mises en pot (Fuchsia, géranium de Madère, Plectranthus argentatus). Plantation d’une Centaurée montana ‘Jordy’. Je la cherchais depuis longtemps car je l’avais perdue. Sa fleur est pourpre.
Avec mon jardinier en chef on plante un artichaut. C’est plus pour la beauté du feuillage que pour la production, mais en Bretagne l’artichaut s’impose. Cela dit, j’ai déjà essayé deux fois sans succès. On verra bien ! Et puis avec l’aide de Gaspard il y a de bonnes chances car on commence à manger ses radis et ses salades vont bientôt être bonnes à manger. L’élève a déjà dépassé le maître !

Mercredi 18

Nettoyage (suite)

Jeudi 19

Nettoyage (suite et presque fin !)

Vendredi 20

Terminé !!! Comme elle disait dans la pub « Et c’est tant mieux parce que je ferai pas ça tous les jours... ». Bien sûr en cherchant bien, il y a encore quelques bricoles à faire, mais faute de temps, ce sera pour la semaine prochaine. Cela dit, il va falloir que je baisse le régime car le soir je suis plus proche du centenaire déglingué que du jeune septuagénaire.
Le portillon est remis en place. Il ne manque qu’un coup de lasure… mais s’il n’y avait que lui !!!

Samedi 21

Le matin : ouverture du jardin pour les membres du groupe « Arrosoirs et sécateurs »… et leurs amis. Apparemment, les visiteurs ne semblaient pas déçus de leur visite. En tout cas, on a passé un bon petit moment ensemble.
L’après-midi : on connaît 7 jardins sur les 8 ouverts. On a donc fait une petite visite dans le très beau jardin de Marie-Annie. Quelle collection de vivaces !!! C’est impressionnant et on est loin d’avoir tout vu ! On est revenus avec des boutures et des petits plants (des petits trésors). J’aime beaucoup donner des plantes mais Marie-Annie me fait de la concurrence ! Au retour, les boutures sont faites et les petits plants mis en pot dans la serre.

JPEG - 52.6 ko
Un conseil de Marie-Annie :
cultivez les hostas dans des bassines en zinc (elles ne sont pas attaquées par les limaces). Le conseil n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! La chasse aux bassines et aux hostas est ouverte !

Dimanche 22

2ème journée d’ouverture des jardins des membres d’A&S. Comme hier, on ouvrait le matin et comme hier on a passé un excellent moment avec des jardinièr(e)s passionné(e)s.
L’après-midi, on a visité 2 jardins dont un que je ne connaissais pas car la propriétaire est toute nouvelle dans le groupe A&S. Encore de bons moments vraiment agréables.

JPEG - 51.8 ko
Le jardin de Marie-Anne
JPEG - 38.1 ko
Le jardin Marie-Claire


Pour terminer ce week-end, apéro chez l’une des propriétaires de jardin et restaurant tout près de chez elle. On était quand même une trentaine et l’ambiance était… mieux que ça encore !). Ca fait du bien de se retrouver entre amis passionnés (certains se connaissent depuis plus de 10 ans et les nouveaux et nouvelles s’intègrent facilement. Les « vieux » font tout pour ça).
J’avais quelques inquiétudes pour ce week-end car c’est, depuis 10 ans, la 4ème fois que j’organise un week-end de visites de jardins à l’intérieur d’un groupe. Je craignais que ce soit une fois de trop. Erreur car les gens sont heureux de se retrouver et découvrir le jardin de la copine ou du copain qu’ils côtoient lors de balades. C’est aussi une façon de mieux se connaître.

JPEG - 42.2 ko
Découverte dans un des jardins visité ce week-end d’un bonhomme accro d’A&S !!!

Lundi 23

Cool… De toute façon, à la vitesse où je me traîne il est difficile de ne pas travailler cool… même si ce n’est pas cool du tout en fait.
J’ai commencé à remplacer l’éclairage de la terrasse (il faut dire que le précédent datait de la construction de la maison ! on se demandait d’ailleurs comment il pouvait encore tenir). J’en profite pour commencer à repeindre la gouttière près de la terrasse. Ce n’est pas fatigant donc ça me va.
Sur le trottoir, une lessiveuse en zinc sert de pot pour une plante grise que j’aime beaucoup (Senecio vira-vira). Mais la plante a mal vieilli (elle est là depuis peut-être 10 ans quand même !). Elle a donc été enlevée (demain je ferai des boutures car il est hors de question de la perdre). Elle est remplacée par une autre plante grise : Centaurée cineraria. C’est une bouture faite il y a un peu plus d’un mois mais elle est déjà bien enracinée.
C’est tout pour aujourd’hui mais vu mon état de décomposition avancée, c’est déjà beaucoup !

Mardi 24

5ème Tonte du gazon
Cette semaine, j’ai vraiment envie de prendre mes distances avec le jardinage (j’ai trop forcé la semaine dernière) et donc je fais un peu de bricolage au niveau de la terrasse : peinture des gouttières et pose de l’applique au-dessus de la porte du bureau. Ce qui est merveilleux ( ?) avec le bricolage, c’est que lorsque je prévois ½ h de travail, il y a toujours des problèmes imprévus et la demi-heure se transforme en deux heures comme aujourd’hui (il faut dire que monter sur l’escabeau me demande deux minutes, ça n’aide pas non plus !)

Mercredi 25

Plantations dans le jardin noir d’une quinzaine de beaux plants d’Ophiopogon ‘Nigrescens’ (le tapis s’étend), d’une Heuchère très foncée et près de terrasse d’une superbe fougère (Adiantum venustum). Ces plantes m’ont été données le week-end dernier.
Bouturage dans une jardinière d’une trentaine de rameaux de Senecio vira-vira.
Et c’est tout… mais déjà beaucoup car il faut se ménager pour le week-end. On part pour visiter avec les amis d’A&S 5 jardins dans la région de Fontainebleau. Le plein de gas-oil est fait car ce serait bête de rentrer à pied ! Ma hanche n’aimerait pas !

Lundi 30

Chronique d’un week-end dans la région de Fontainebleau avec les amis d’Arrosoirs et sécateurs
Malgré les problèmes de pénurie de carburant, tous les inscrits au week-end étaient présents dès le vendredi soir au restaurant à Amilly près de Montargis. Il y a bien eu quelques hésitations, mais mon grand pouvoir de persuasion a opéré !! Samedi matin, à quelques kilomètres se trouve le premier jardin : « Le grand Courtoiseau » à Triguère. C’est un jardin que je connaissais pour l’avoir visité déjà deux fois, notamment la dernière fois (sous la pluie) avec un groupe, le 19 avril 2004. Voir l’article qui existe depuis cette date sur le site. J’avais adoré ce jardin et je souhaitais le revoir d’autant plus que de nouveaux propriétaires sont arrivés. Bonne idée car j’ai été enchanté par cette nouvelle visite guidée… sous une petite pluie fine ! Décidément !!!

JPEG - 24.5 ko
Il pleut un peu... et alors ?
Il en faut bien plus pour atteindre le moral de la troupe !
JPEG - 45.9 ko
Jardin de grande classe.


L’après-midi, mous découvrons « le jardin de Berville » de France Jobert. Plusieurs personnes, dont Maurice Laurent, m’avait conseillé de visiter ce jardin qui vient d’obtenir le 1er prix Bonpland 2016. C’est un jardin où les roses ont une place importante, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait que France a été une grande amie d’André Eve. Les associations de vivaces, rosiers et de plantes potagères sont exceptionnelles. Nous découvrirons, pour certains, la permaculture. France est intarissable pour donner des conseils… Quel accueil ! Petit regret : Dame Nature, qui n’en fait qu’à sa tête, a décidé que les rosiers ne seraient vraiment en fleurs que… dans une semaine ! (mais comment le prévoir plus de 6 mois à l’avance ?).

JPEG - 52.3 ko
Ail d’ornement, géranium et roses...
Une association classique mais qui "fonctionne" à tous les coups.


Nous serions bien resté un peu plus longtemps avec France mais il nous faut la quitter à regret pour aller au « jardin de Gros-Bois » à Moret sur Loing (dommage pour le rafraîchissement maison qui nous était offert !). Je connaissais par internet le propriétaire du jardin depuis une dizaine d’années (des liens entre nos deux sites avaient été créés). Il a une maison de vacances à moins de 5 kilomètres d’ici (!) et on s’est rencontrés il y a quelques semaines. J’avais donc très envie de voir son jardin. Le jardin est à l’image de son propriétaire, plein d’humour et de naturel. Un jardin plein de charme. Quant à l’accueil ! A croire que le groupe séduit les jardiniers !

JPEG - 10.7 ko
Je n’ai jamais essayé !
Trop peur du verdict !


Dimanche matin (sous la pluie !) : « Conservatoire National des Plantes à Parfum, Médicinales et Aromatiques » à Milly la forêt. Visite guidée du jardin de plantes, petite dégustation, visite du musée et… achat de 4 plantes, mais on en reparlera.

JPEG - 32.6 ko
et ça continue !!!


Le week-end se terminera par le « parc du château de Courances ». Il y a presque 10 ans que nous souhaitions visiter ce parc (A vrai dire, j’avais organisé ce week-end autour de ce jardin). Un jour, je me suis trouvé avec ma femme devant la grille fermée du parc. Depuis, je n’ai pas raté un article sur cet endroit et j’ai bavé devant les photos du jardin. Et hier, j’ai bavé pendant toute la balade (heureusement, il pleuviotait : ça n’a pas laissé de traces). Somptueux, fabuleux… j’ai adoré. Et le jardin japonais… Nous avons eu une visite guidée du château passionnante (un peu gâchée pour moi par mes problèmes de hanche, de jambes et de dos… mais il y a toujours quelques bonnes âmes pour m’aider à me relever ou monter un escalier… Il devient pathétique le petit vieux !). Un regret : Pendant quelques mois, un film est tourné dans le château et au dessus d’un des plans d’eau (le miroir) un pavillon a été temporairement installé, ce qui fait un peu tache à l’arrière. Une incitation à revenir ?

JPEG - 47.2 ko
le jardin japonais


Et c’est le retour pour chacun : vers la Bretagne, la Bourgogne, la Franche-Comté, le Perche… Mais rendez-vous pour les prochaines visites !
Retour au jardin en fin d’après-midi aujourd’hui. On était parti sous un déluge. On est arrivé sous un beau soleil. Un tour de jardin me permet d’affirmer qu’il n’a pas dû tomber une goutte d’eau durant notre absence mais la pelouse est bonne à tondre (et en ce moment je m’en serais bien passé !)

Mardi 31

6ème tonte du gazon. Quel imbécile ! Je parle de moi et je me suis mis 3 baffes : j’ai mal réparti l’engrais gazon si bien qu’il y a des plaques jaunes. Bravo !
Ils sont marrants les médecins. « Il va falloir vous ménager » qu’il m’a dit ce matin avec un grand sourire. D’accord… mais qui va tondre la pelouse, couper les fleurs fanées (en ce moment : Iris, ancolies, myosotis) etc ? Eh bien je crois que « Mme Alain » a commencé souffle Math à ses copines ! Je sens que si je l’écoute un peu trop, il va falloir ajouter un antidépresseur sur la liste déjà bien longue des « médocs » ! Vous allez me dire : « jardine moins et assieds-toi tranquille à l’ordinateur ». Tout faux : la position assise trop longue me casse le dos !
Bref, j’ai tondu en deux fois (et ce sera bientôt trois à ce rythme !) et j’ai beaucoup profité de la terrasse. Regarder le jardin est en fait reposant. J’ai tout de même planté une grande marguerite, un Perilla de Nankin et un basilic pourpre. Tous les trois viennent du conservatoire de plantes à Milly. Je ne vous dis pas le temps qu’il m’a fallu pour faire ça mais sachez que pour me relever cela me prend… un certain temps et même plus !
Autre conseil du médecin : utiliser des cannes anglaises. Pour jardiner, c’est super… et pour prendre des photos lors les visites de jardin, c’est génial ! Je préfère que deux charmantes personnes se précipitent pour me relever comme c’est le cas lors des dernières visites !!!

JPEG - 20.6 ko
Mais je ne me fais pas trop de soucis...
les ami(e)s d’Arrosoirs et sécateurs ont déjà pensé à moi : ils et elles me baladeront dans le jardin ou lors des visites de jardins dans une brouette 5 étoiles ! C’est pas mignon ?

Suite : Juin 2016



Retour (les travaux des années précédentes sont aussi instructifs que ceux de cette année.)
Mai 2015
Mai 2014
Mai 2013
Mai 2012
Mai 2011
Mai 2010
Mai 2009
Mai 2008
Mai 2007

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en mai 2016

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic