Arrosoirs & sécateurs

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en juillet 2016

Retour au mois précédent : juin 2016

Vendredi 1er

10ème tonte du gazon
Il ne manquait plus que ça !!!
La tondeuse avait une fâcheuse tendance à avancer de plus en plus vite au fur et à mesure que je marchais de plus en plus péniblement. Sans doute doit-elle lire cette rubrique et a-t-elle été vexée ? car le système d’entraînement a lâché, si bien qu’il faut maintenant pousser comme un malade pour qu’elle avance. Je ne vous fais pas de dessin mais il m’aura fallu la journée (en 5 fois !) pour venir à bout de cette fichue pelouse.
Tous les rosiers ont été taillés par mon adjointe.
Une Acanthe spinosus bourrée d’oïdium (comme toujours) a été rasée. J’ai essayé plusieurs fois de m’en débarrasser mais impossible. Elle résiste !

Samedi 2

Quelques bricoles, histoire de dire que je suis encore un peu jardinier !!! Mais vous allez voir ça quand je vais me remettre à galoper…
L’Haloragis erecta ‘Wellington Bronze’ est taillé de moitié pour deux raisons : il va fleurir et donc dégrainer partout pendant notre absence, et il a tendance à s’écrouler (erecta ? Tu parles ! Je pense que c’est un arbuste qui a besoin d’un soutien)
Les plantes dans la serre sont rangées et arrosées.
Dure journée !!!

JPEG - 10.7 ko
Le Wattakaka sinensis planté au printemps sur la claustra est en fleurs
C’est une plante que je découvre et que je ne regrette pas d’avoir achetée.

Dimanche 3

C’est le départ… J’ai réussi à faire deux ou trois petites bricoles (raser un géranium vivace défleuri et qui gênait un jeune arbuste, vider une brouette de compost au pied du Gingko biloba ‘Mariken’ qui souffre un peu…). ½ h de travail et c’est déjà trop…
Faire le tour du jardin en ce moment ne m’enthousiasme guère car je note ce que j’aurais dû faire avant de partir. Il aurait fallu tailler certains arbustes à floraison printanière. Il aurait fallu couper certaines vivaces en fin de floraison. Il aurait fallu que je finisse de vider le compost. Il aurait fallu…
Faire la pause loin d’ici fera le plus grand bien, mais je ne serai jamais bien loin d’Arrosoirs et sécateurs : j’écrirai certainement dans cette chronique et le forum, ne serait-ce que pour vous parler des jardins que l’on visitera (ce sera l’occasion d’étrenner ma canne-siège !). Après-demain, on sera à Chaumont sur Loire (c’est toujours pour nous, tous les ans, un grand évènement) puis mercredi on ira voir un jardin qui se trouve sur notre route vers l’Est. Je vous en parlerai certainement avant la fin de la semaine entre deux séances de chaise-longue !!!
A très bientôt.

(Principale occupation prévue pour les 3 semaines à venir !)

Mardi 5

Entre la Bretagne et l’Alsace, il y a sur la route… Chaumont sur Loire ! Et donc, comme tous les ans depuis plus de 20 ans, on s’est retrouvés dans le parc du château pour voir les 24 jardins proposés. Il fut un temps où je galopais d’un jardin à l’autre. Mardi, dès le 3ème jardin je commençais à avoir envie d’être au 24ème ! L’avantage de la canne-siège (achetée sur internet chez « l’homme moderne » moi j’aurais dit chez « l’homme usé » !), c’est que l’on peut faire des pauses plus ou moins longues… Mais péniblement, je suis allé jusqu’au bout… Un exploit !
Mais que faut-il penser de cette 25ème édition (« Jardins du siècle à venir ») ? Ce n’est que mon avis, mais il est partagé par ma femme : cette année ne nous laissera pas un très grand souvenir. Habituellement, on a 2 ou 3 coups de foudre, plusieurs jardins ne nous plaisent pas du tout et le reste nous intéresse. Cette année, aucun coup de foudre (c’est la 1ère fois), aucun vrai rejet. Pour le reste, on a trouvé un air de déjà vu. Aucune idée géniale. Il y a quelques années, je trouvais que le minéral prenait trop d’importance. Cette année, dans beaucoup de jardins, il y avait trop de plantes… voire beaucoup de fouillis. On est loin du niveau des 3 ou 4 dernières années… mais ce n’est que mon (notre) avis.
Allez-y et faites-vous votre propre opinion. Dire que je regrette d’y être allé, certainement pas et j’attends la 26ème édition !




Mercredi 6

Je dois être un peu « maso » : on s’est arrêté en Bourgogne pour visiter un jardin : « le jardin du château de Lantilly ». On a beaucoup aimé.

Mercredi 13

Un petit tour au parc de Wesserling à deux pas de notre lieu de séjour (Sud de l’Alsace) pour voir la nouvelle édition du festival des jardins « les jardins métissés ». Cette année, le thème est « les jardins de Jules Verne ». Il ne faut pas s’attendre à voir des petits jardins comme à Chaumont sur Loire. Ce sont plutôt des scènes ayant pour thème une partie de l’oeuvre de Jules Verne.

Mercredi 20

3ème festival des jardins : celui d’Arc et Senans dans le superbe cadre de la saline royale. Le thème : « Univers de bande dessinée ».

Bilan : cette année, je reste sur ma faim pour les trois festivals ! Deviendrais-je trop exigeant ?

Jeudi 21

Coup de téléphone de la personne qui surveille le jardin : ‘Cosinus’ a pris la tangente. Je veux dire que la poule blanche a été retrouvée morte dans le poulailler. Pourquoi ? Pas de trace d’attaque extérieure. Un manque d’eau ? Il semblerait que non. Un coup de chaud ? La raison est actuellement inconnue. C’était elle la chef. Une rébellion des deux copines ?
Il n’y a donc plus que ‘Math’ et ‘Sinus’.
Autre nouvelle : pas une goutte d’eau et on frise la canicule. De quoi faire naître quelques inquiétudes. Le jardin pourrait bien avoir besoin de moi mais mon état actuel ne me permettra pas d’y faire grand chose.

Mercredi 27

SMS de la personne qui surveille le jardin : « Pas une goutte d’eau depuis votre départ. Le jardin souffre ». J’ai quelques inquiétudes. Je vois ce qu’il me reste à faire dès notre arrivée : prendre une canne dans une main et le tuyau d’arrosage dans l’autre. Ca doit pouvoir se faire si en plus je suis assis sur ma canne-siège ! Imaginez le tableau !!!

Samedi 30

Contents de partir… contents de revenir.
Etendue des dégâts ? Verdict dans 48 h, lundi après-midi…
En tout cas, je reçois des messages me disant que la Bretagne souffre, qu’il a fait très chaud, que les pelouses sont grillées, que des plantes meurent etc. Stop, arrêtez de me fiche les pétoches !
Si seulement je pouvais récupérer ma tondeuse réparée ! (Pas sûr, malgré mon coup de téléphone pour accélérer... presqu’un mois pour réparer l’embrayage me semble toutefois un temps suffisant, non ? En tout cas, lorsqu’il faudra changer de tondeuse, je prendrai le temps d’aller l’acheter ailleurs !)

GIF - 9.8 ko
ON ARRIVE !


Suite en AOÛT 2016



Retour
Juillet 2015
Juillet 2014
Juillet 2013
Juillet 2012
Juillet 2011
Juillet 2010
Juillet 2009
juillet 2008
juillet 2007

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en juillet 2016

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic