Arrosoirs & sécateurs

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en novembre 2017

Retour le mois dernier en octobre 2017


Mercredi 1er

La circulation d’eau dans les tonneaux est remise en route. On verra.
Le jardin noir est complètement remis en état. Pour être très franc, j’ai vraiment du mal avec ce coin du jardin. J’avais planté au printemps deux Physocarpus au feuillage « noir » (notamment ‘Little devil’) mais je crains fort que la chaleur de cet été ne les ai fait passer de vie à trépas. De plus, j’ai eu l’idée saugrenue de le faire sous un Gleditsia triacanthos ‘Sunburst’ au feuillage… jaune. Imaginez son aspect lorsque les feuilles tombent à l’automne ! J’ai donc sorti l’aspirateur-souffleur. C’est efficace.
Plantation de 2 touffes de 5 bulbes de tulipes blanches à fleur de lys. La tulipe n’est pas une plante que j’apprécie particulièrement mais certaines me plaisent bien suivant la forme (fleur de lys) ou la couleur (blanche ou noire).
Plantation de 10 crocus jaunes dans une grande jardinière sur la façade de la maison au milieu des succulentes.

Jeudi 2

Grâce à la grande échelle du voisin, j’ai réussi à tailler le Muehlenbeckia et le haut de l’Hydrangea petiolaris. Demain, il faudrait continuer la taille du Muehlenbeckia en le coupant à moins d’un mètre car on ne peut pas dire que j’apprécie ce genre d’escalade. Prendre de la hauteur, oui mais pas de cette façon car j’ai beau avoir pris des précautions (ma femme était au pied de l’échelle prête à m’accueillir dans ses bras en cas de chute) je n’ai pas envie de jouer l’équilibriste trop souvent.
L’après-midi, visite du jardin par un ami d’A&S. En ce moment le jardin est très présentable mais lors des visites, je ne vois que ce qui ne va pas et le travail qu’il y a à faire dans les jours à venir !

JPEG - 45.9 ko
Encore acrobate à son âge ?
Quel homme !!!

Samedi 4

Je réclame à cor et à cri de la pluie, mais je n’en voulais pas aujourd’hui et bien sûr il a plu toute l’après-midi (12 mm hier). Je déteste peindre mais aujourd’hui, je voulais peindre ! Raté… Mais que la vie est compliquée !!!
Le mois dernier le Grevillea ‘Victoria’ acheté à une fête des plantes a été planté mais je trouve qu’il est trop à l’ombre, celle d’un bambou (fargesia rufa). Il est donc replanté à l’avant de la maison près du claustra. A sa place est plantée une bouture d’un Ligustrum ibota ’Muster’. C’est un troène au superbe feuillage marginé de crème. Dans une haie, il en jette !
Pour les tonneaux, ce que j’ai fait n’a servi à rien. La fuite ne vient pas d’où je pensais mais je crois cette fois avoir trouvé. Je sens que je vais m’amuser !!! Si je suis aussi efficace que pour la fontaine, ça promet !
Premier feu de cheminée… J’adore ! Avachi sur un canapé près d’un feu de cheminée, c’est l’extase ! On va pouvoir brûler les tailles des arbres coupés ces dernières années (Cercis canadensis, Cognassier, aubépine…)

Dimanche 5

Ce matin, le tonneau du bas était à moitié vide… en une nuit, donc je confirme : y’a comme un problème !!!

JPEG - 54.5 ko
Au bout de 10 ans le bambou est fatigué


Il y avait une petite fête des plantes aujourd’hui à deux pas d’ici. On s’est laissé tentés (étonnant non ?) mais aussi laissé tentés par quelques plantes : Aster ageratoides ‘Ezo murazaki’, Ruta graveolens, Gaura, Liriope muscari ‘Silver Ribbon’, Hedera helix ‘Dyinni’, Strobilanthes anisophyllus ‘Brunetti’. Je vous en parlerai dès qu’elles seront placées dans le jardin.

Lundi 6

Un peu de peinture mais le pot est vide. On verra plus tard pour la suite car je suis loin d’avoir terminé.
Plantation du Liriope muscari ‘Silver Ribbon’ dans un gros pot à l’ombre (l’association du feuillage gris du Liriope et du pot gris est plutôt sympathique)
L’Hedera helix ‘Dyinni’ et un petit Sedum acheté dans le Cotentin sont replantés dans des pots un peu plus grands et placés en décoration sur la terrasse. Ce sont des plantes rustiques, elles pourront donc restées tout l’hiver sur la petite étagère.

JPEG - 35.5 ko
le lierre à feuilles très petites est dans le pot en bas à gauche et le sedum en bas à droite.


Nous allons nous absenter sous peu et nous ne pourrons pas profiter de la floraison de l’Aster ageratoides ‘Ezo murazaki’. Il a donc été taillé et mis dans un pot plus grand. La plantation sera faite en fin d’hiver. Avec les tailles j’ai fait une bonne vingtaine de boutures dans trois gros pots. Avec un peu de chance, cet Aster devrait ne pas manquer dans le jardin l’an prochain.

Mardi 7

Un temps pourri… qui ne me gêne pas du tout car je ne déborde pas d’énergie et surtout, je dois me consacrer aux préparatifs de départ pour notre séjour d’automne en Alsace.
Le Strobilanthes anisophyllus ‘Brunetti’ acheté (sur un coup de tête) semble être d’une rusticité très moyenne (entre – 4 et – 10°C semble-t-il). Je ne vais donc pas prendre de risque. Il est mis dans un pot plus gros et placé dans la serre. On verra sa plantation en fin d’hiver.

Mercredi 8


Les plantes gélives en pot sont mises sous serre (Aeonium, Plectranthus argentatus, lavande, Pelargonium, Crassula ovata…). La serre est pleine à craquer !

JPEG - 59.6 ko
Boutures en haut, plantes en pots en bas



La pelouse à 2 endroits est balayée car recouverte de feuilles (bouleau, cerisier, liquidambar). Les feuilles sont étendues dans les plates-bandes. Je ne suis pas sûr de l’efficacité du balayage car dans deux jours il y aura autant de feuilles ! Mais on ne sera pas là pour le voir.
En ce moment le jardin est assez sympathique (il est bien vert !!!) mais il devra se débrouiller tout seul pendant quelques semaines (comme l’an dernier et il y a 2 ans).
Pendant notre séjour, le programme sera chargé : travail sur le site, élaboration plus ou moins partielle du programme de visites de jardins pour le groupe A&S pour le printemps prochain etc… mais PAS DE JARDINAGE !!!

Jeudi 9

Samedi 11

Arrivés hier soir...
C’est sûr, l’Alsace n’est pas la Bretagne !!! Il y a ici une petite fraîcheur ambiante surtout qu’il pleut depuis ce matin (on a quitté la Bretagne sous le soleil !!!) mais les couleurs d’automne sont plus flamboyantes.

Vendredi 17

Ce n’est pas parce que je suis privé de jardinage que je ne peux pas flâner dans les jardineries d’Alsace. Il y a toujours quelque chose à dénicher. Et aujourd’hui ce fut des Chrysanthèmes. Dans une jardinière, 2 très gros plants pour 1,50 € au lieu de 11,95 € et un plant (Chrysanthemum indicum) dans un beau godet à 0,99 €. J’aime bien ces coloris chauds. Bien qu’ils soient rustiques, dès notre retour je vais les mettre, cet hiver, dans la serre et les planter au début du printemps. On verra bien dans un an le résultat.


Ici, nous avons un tout petit jardin de 200 m² maximum. En fait c’est un semblant de pelouse qui se trouve au pied de la montagne (tout juste bon l’été pour y mettre des chaises longues près du barbecue de luxe fait il y a plus de 30 ans avec 2 parpaings !). En ce moment, de la fenêtre de la cuisine on peut observer les oiseaux qui viennent se ravitailler à la mangeoire. Des oiseaux… mais pas que… car tous les matins des écureuils viennent nous rendre visite. Ils sont à 5 m environ et le spectacle de leurs acrobaties est assez drôle.



Retour en
Novembre 2016
Novembre 2015
Novembre 2014
Novembre 2013
fin Novembre 2012
début Novembre 2012
Novembre 2011
Novembre 2010
Novembre 2009
Novembre 2008
Novembre 2007

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en novembre 2017

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic