Arrosoirs & sécateurs

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en janvier 2018

Retour le mois précédent, en décembre 2017



L’année commence plutôt bien : "Carmen" a fait des siennes dans la nuit mais elle était plutôt du genre poussive dans la journée.

Mardi 2

Un ami jardinier m’a donné des petites boutures de Cotula. Elles sont mises sous serre pour l’instant.
Bouturage du Ligustrum ibota ‘Musli’. En ce moment, c’est une merveille avec des branches au feuillage jaune. Ces boutures sont faites pour être données (au jardinier qui m’a donné le Cotula : en voyant l’article sur le site, il était très intéressé. Mais je compte aussi donner cette plante à… je ne vous dirai pas car je ne le sais pas encore… Mystère… vous en saurez plus… plus tard... mais cela vous concerne !).


« Carmen » est passée et le temps permet de travailler dans d’assez bonnes conditions. Donc, un petit peu de nettoyage… pour changer !

Mercredi 3


Entre Carmen et Eleanor, y’en a marre. A quand Adélaïde, Germaine ou Cunégonde ? Bon le vent a ceci de bien, c’est qu’il fait tomber les branchouillettes mortes des arbres pour alimenter le broyeur ! On se console comme on peut !
En tout cas, je n’ai guère avancé. Au programme : pluie et vent ! C’est trop pour un seul bonhomme.
Aujourd’hui, « le jardin au fil des jours » commence sa 11ème année. J’ai effectivement démarré cette rubrique le 3 janvier 2007. De plus, cela fait 15 ans que je suis webmaster d’un site (A&S n’a été créé qu’en février 2013).
Bref, le temps passe trop vite… passons à autre chose, ça me fiche un coup au moral !

Jeudi 4

Un petit tour dehors histoire de m’aérer les poumons et d’éviter de sentir le renfermé. Mais le début d’année est difficile à cause du temps pourri. Le nettoyage se fait donc lentement… mais sûrement.

Vendredi 5

Miracle : le soleil existe encore. Je l’ai vu.
Autant en profiter et une grande plate-bande a été nettoyée. En fait, entre les plantes, j’avais étendu en décembre au retour d’Alsace une bonne couche de feuilles. Je me contente donc d’aérer cette couche. Dessous poussent toutes sortes de bulbes : narcisses, crocus, perce-neige… De plus, les hellébores se réveillent et les fleurs arrivent. On n’a jamais été aussi proche du printemps ! Quand je parle de nettoyage en ce moment, ce n’est pas du désherbage car les mauvaises herbes sont peu nombreuses.
Rentré un peu plus tôt que prévu : la pluie revient en fin d’après-midi. Ben oui, faut pas trop rêver non plus.

Samedi 6

Une belle gelée ce matin (c’est ce qu’on m’a dit !!!). Si le fond de l’air n’est pas très chaud, le soleil fait du bien et comme je n’ai pas un petit pois à la place du cerveau, je me suis arrangé pour travailler au soleil. Oui, parfois mon bon sens me surprend.
Petite question importante car j’ai un problème à résoudre. Quand je travaille au niveau du sol, c’est pratiquement toujours à genoux (quand ce n’est pas assis ou allongé !). Et bien entendu à cette période, au bout de 5 minutes les genoux de pantalon sont dans un état pas possible (ce qui est parfois gênant si je dois m’interrompre pour aller faire une course par exemple au magasin de bricolage tout près d’ici. Je ne vais tout de même pas changer de pantalon et il est préférable que j’en mette un !). Donc si vous avez un truc pour éviter les décorations des genoux de pantalon, faites-moi signe, je suis preneur.
Les premières fleurs d’hellébores apparaissent. Voici les fleurs d’un plant que j’aime beaucoup.

Dimanche 7

Et c’est reparti !!! Côté positif : j’ai pu notamment travailler sur le programme des visites de jardins pour A&S.

JPEG - 31 ko
Une autre fleur d’hellébore.
Rien d’extraordinaire mais sympathique.

Lundi 8

Je me suis enfin décidé à nettoyer le poulailler. Le fumier est réparti sur un petit carré du côté ex-potager ainsi qu’aux pieds des framboisiers.

JPEG - 71 ko
Sympa non ?

Mardi 9

Et une journée pourrie de plus ! Quand je veux aller jardiner, une petite bruine commence à tomber. Je suis tout de même sorti une petite heure. Des tiges de vivaces peu esthétiques sont rasées (Aconit, Phlox…). Pour l’instant, les déchets sont stockés dans de grands sacs car le trou du compost n’est pas entièrement vidé.

Jeudi 11

Le compost se vide… Et les sacs se remplissent de déchets… Une plate-bande a été nettoyée.
Nouvelle fleur d’hellébore. En fait, tous les jours des nouvelles arrivent.

Vendredi 12

Les journées se suivent et se ressemblent…

Samedi 13

Super... le compost est vidé complètement.

JPEG - 115 ko
A chaque fois que je vide le compost, je réparti en surface dans les plates-bandes environ 10 brouettées de compost
Je le fais 3 fois par an. Faites le compte !
JPEG - 152.4 ko
Pas beau mon compost ?
Il doit avoir environ 4 mois. Certains jardiniers prétendent qu’il faut 2 ans (parfois 3). Je pouffe !!!

Dimanche 14

Un vrai gamin ! Vous avez tous vu le gamin le lendemain de Noël qui joue avec ses nouveaux jouets. C’est un peu moi aujourd’hui : j’ai un nouvel ordinateur et donc maintenant je vais pouvoir travailler sur le site et vous écrire sans râler parce que ça rame, ça bugue, ça plante (aucun rapport avec le jardinage !). Bref, ma patience ne sera plus mise à rude épreuve. Il faut tout réinstaller (des milliers de photos, des centaines de documents) mais pour être très honnête, je ne vous cacherai pas qu’hier soir Patrick, mon informaticien préféré, m’a donné un sérieux coup de main pendant 5 heures. Oui, je sais, des perles comme ça pour les trouver il faut chercher !
Je me suis tout de même forcé à faire un peu nettoyage dans le jardin (la fraîcheur ambiante ne m’a guère aidé à quitter mon nouveau joujou !).

Lundi 15


La totale !!! Pour avoir l’impression de faire quelque chose, je fabrique de nouvelles bougies. Désolant car je n’avance pas.



Retour en
(les travaux des années précédentes sont aussi instructifs que ceux de cette année.)
- janvier 2017
- janvier 2016
- janvier 2015
- janvier 2014
- janvier 2013
- janvier 2012
- janvier 2011
- janvier 2010
- janvier 2009
- janvier 2008
- janvier 2007

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en janvier 2018

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic