Arrosoirs & sécateurs

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en décembre 2021

Retour en novembre 2021


Jeudi 2

Plantation d’une bruyère d’hiver à floraison blanche (Erica x darleyensis ‘Snow Surprise’) et d’un Hellebore niger.

Une petite plate-bande a été complètement envahie par l’Aster ageratoides ‘Ezo murasaki’. Que fallait-il faire ? Tout enlever ? Mais cette peste est superbe. Enlever une petite partie ? Mais le risque est évident d’étouffer une graminée, un rosier… J’ai choisi la solution intermédiaire : suppression des 3/4 des plants. Je pense même que je peux encore en enlever.
Pour terminer, petite séance de broyage. De quoi ? Mais de lierre bien sûr !
Je suppose que vous allez maintenant me demander des nouvelles de mon moyen fessier. Pourquoi se gêner ! Eh bien je vais vous le dire : c’est pas terrible. Croyez-moi : jardiner en boitant, c’est pas évident. Je dirais même que c’est épuisant. J’espère ne pas avoir fait pleurer dans les chaumières.

Vendredi 3

Un temps pourri : une petite pluie toute la journée. Aucune envie d’aller traîner dans le jardin. De plus, aucune disponibilité dans l’après-midi. Je me suis donc contenté de broyer du lierre pendant 1 h 1/2 à l’abri dans le sous-sol. Le tas diminue… un peu (en tout cas pas assez vite à mon goût).

Dimanche 5

Ouf, le lierre est broyé. « Et c’est tant mieux car je ne ferais pas ça tous les jours ». Cela dit je n’ai pas terminé mais une petite pause… s’impose.
Un petit tour dans le jardin pour du nettoyage dans la dernière plate-bande à remettre en état (ensuite il faudra redémarrer à zéro !). Il faudra terminer demain.
En fin d’après-midi on va à 3/4 h de route d’ici à un marché de Noël… récupérer un rosier pour notre ami-jardinier de Belle-île. La personne qui donnait ce rosier est une amie-jardinière d’A&S qui tenait un stand au marché de Noël. Coup de chance : elle fabrique, entre autres, des champignons et des petites citrouilles en ciment vraiment très sympas. Je vous montrerai demain ces petites choses car, avec la nuit, pour les photos çà manquait de lumière.

JPEG - 48.3 ko
Mahonia x media ‘Winter sun’
... planté il y a 2 ans. Il est donc encore petit mais sa floraison fait son petit effet dans le fond du jardin

Lundi 6

Du crachin toute la matinée donc changement de programme…
Dans l’après-midi le soleil revient, ce qui me permet de tondre la pelouse. En fait, tondre est un bien grand mot. Je ne passe la tondeuse (en position assez haute) qu’aux endroits où la pelouse est recouverte de feuilles mortes (sous le Liquidambar, le Parrotia, le cerisier). Dans le bac de la tondeuse je ne recueille pratiquement que des feuilles hachées et très peu d’herbe. Il est bien évident que ces feuilles sont mises dans les plates-bandes entre les vivaces et arbustes. Je ne comprends pas que l’on puisse mettre les feuilles mortes à la déchetterie. C’est un non-sens.

JPEG - 38.9 ko
Les 3 petits champignons achetés hier au marché de Noël
JPEG - 46.3 ko
et les 3 citrouilles...

Mardi 7

De la pluie toute la matinée mais un peu de soleil avec du vent pas chaud dans l’après-midi.
Je dois donc me botter les fesses (pas trop fort à cause de mon moyen fessier !) pour aller jardiner.
Le nettoyage de la plate-bande est terminée. Le sol est tout jaune car au dessus se trouve le Gingko biloba.
Deux pots d’Aeonium ’Schwarzkopf’ (entièrement noir) qui se trouvaient dans le jardin noir sont rentrés dans la serre. J’espère ne pas avoir oublié des potées de plantes gélives à mettre en serre.

Mercredi 8

Le temps n’était pas encore de la partie : pas de pluie mais pour la chaleur on repassera. Mais quand il faut y aller…
Et c’est reparti pour un tour ! Comme d’habitude, je commence par le nettoyage du petit jardin devant la maison. Ce soir, la moitié est faite.
Le tas de compost commence sérieusement à déborder : il va falloir penser à le vider. C’est fou ce qu’en jardinage il faut faire, refaire et re-refaire ! C’est vrai aussi que si je me mettais au tricot ce serait un peu la même chose.
Et bien non ! Encore une potée (oubliée)… à mettre dans la serre. C’est un Plectranthus au feuillage à dominante jaune (ici, il y a 3 variétés de Plectranthus).

Vendredi 10

Le nettoyage devant la maison continue.
Plantation d’une nouvelle heuchère au feuillage gris (‘Sugar frosting’) achetée hier. Elle ressemble étrangement à une autre achetée il y a 2 ans (‘Silver Gumdrop’). Elle a été évidemment plantée dans la plate-bande à dominante grise.
Plantation de 6 Violas cornuta.
Une Stipa arundinacea a été supprimée… une de plus.
Au printemps, avec « les amis d’Arrosoirs et sécateurs », on a visité le jardin du prieuré de Vauboin avec sa collection impressionnante de buis. J’avais été intéressé par la cisaille utilisée par Thierry Juge. On vient de l’acheter et le Père Noël l’a apportée ce matin... mais je ne l’utiliserai qu’à partir du 25 décembre. Je l’ai tout de même testée 2 minutes. Super ! C’est autre chose que les cisailles habituelles... mais ce n’est pas le même prix non plus. Je me demande si le jardin ne va pas être rebaptisé "le petit Vauboin" !
Si elle vous intéresse voila où on l’a achetée. https://www.ars-france.fr/

JPEG - 27.5 ko
Je me demande qui a bien pu acctocher cette pancarte près la porte de la serre !
Cela dit, j’apprécie que l’on me reconnaisse à ma juste valeur !

Samedi 11

Je pensais terminer le nettoyage devant la maison : c’est raté. Il m’a fallu un temps fou pour supprimer certains semis spontanés tels que des myosotis. Je n’ai rien contre cette plante, mais attention à l’envahissement.

Lundi 13

Le jardin devant la maison est enfin nettoyé. J’ai encore passé plus de temps que prévu car j’en ai profité pour couper au ras du sol quelques tiges du satané bambou Phyllostachys ‘Aurea’ (satané car c’est lui qui cavale dans deux plates-bandes en faisant des rejets un peu partout).
J’ai passé un peu moins de temps que prévu dans le jardin car en ce moment je travaille sur le programme des visites de jardins pour le groupe A&S (printemps 2022). Et prendre contact avec les jardiniers demande du temps. Mais cela a été efficace car deux journées supplémentaires sont prêtes. Un week-end et 4 journées, ça commence à prendre forme…

Mardi 14

Le jardinier doit parfois se transformer en peintre mais aussi en menuisier. Depuis plus de 30 ans, il y a dans le jardin des fauteuils et des bancs. Certains sont en fonte et bois. Mais le bois ça pourrit et au bout de 30 ans l’aspect fait peine à voir. Il est donc temps d’agir. Je m’occupe pour l’instant du fauteuil. Il est démonté et j’ai fait découper des lattes dans mon magasin de bricolage tout proche d’ici. Y’a plus qu’à…

JPEG - 98.6 ko
Ca sent la grosse fatigue !

Jeudi 16

Le fauteuil est en cours de réparation. Changement des lattes de bois, peinture en bleu (le même bleu que les huisseries de la maison), peinture des pieds en fonte. Il reste à passer la 2ème couche de peinture et remonter les lattes. J’ai comme une petite idée que le résultat devrait être fort sympathique.
Je ne suis pas du tout un fan des pommes (alors que je suis capable de me damner pour des cerises ou du raisin noir) mais j’aime beaucoup la ‘Granny Smith’ du jardin (celle du commerce est assez décevante). Bien entendu dans le jardin il y a un pommier basse tige ‘Granny Smith’ et c’est le seul pommier qui donne des fruits ! Depuis un mois j’en mange régulièrement devant l’ordinateur ou avachi dans le canapé en regardant la TV. Cet après-midi j’ai rempli une caisse de pommes mais je suis loin d’avoir tout cueilli.
Il est temps de penser aux petits « zoziaux ». J’ai donc remis deux mangeoires. Au menu : graines de tournesol.
Pour terminer la journée, un peu de nettoyage dans le jardin. Un peu n’est pas l’expression que j’aurais dû employer. J’aurais dû écrire très très peu, car la nuit est arrivée. Oui, chez nous en Bretagne à cette époque de l’année la nuit tombe plus tôt qu’en été !

Vendredi 17

Les peintures du fauteuil sont terminées. Il suffira demain de le remonter.
C’est la période de l’année où il faut faire un petit bilan pour voir ce qui va et surtout ce qui ne va pas dans le jardin. Muni d’un plan, j’ai commencé à faire l’inventaire des plantes mal placées et des endroits à réaménager.
Un petit peu de nettoyage sur le côté de la maison.

Samedi 18

Le fauteuil est remonté. A part quelques petites finitions, il est terminé et sera remis en place demain (photo prévue demain… attention les yeux !). Le banc est arrivé dans le garage. Il sera transformé en fauteuil, pratiquement identique au premier. De 1,20 m il va passer à 60 cm. Je pense attaquer demain.
Je commence à vider le compost. Il est grand temps car il déborde. Dire que c’est une activité que j’aime faire serait un peu exagéré.
Un tout petit peu de nettoyage pour finir la journée. Le moment de détente… quoi qu’en ce moment avec ma hanche en vrac, trouver la bonne position n’est pas évident : « … j’ai la hanche qui s’démanche… Ah mon Dieu qu’c’est embêtant d’être toujours patraque etc ».

Dimanche 19

Il y a des jours sans… des jours où l’on se dit que l’on aurait bien mieux fait de rester au lit, prendre un bon bouquin et attendre que ça passe. Oui, aujourd’hui a été une journée sans intérêt et j’irais même plus loin : une journée de m… (j’ l’ai pas dit ! Vous mettez les lettres que vous voulez).
Je me suis donc levé en me disant que je ferai les petites finitions du fauteuil et que je pourrai le remettre en place. Ensuite, j’avais prévu de jardiner un peu mais aussi de commencer à m’occuper du banc. Je devais donc fixer deux barres de fer sous le fauteuil pour que les pieds restent bien parallèles et perpendiculaires au sol. Vous me suivez ? Et là les ennuis commencent. Je devais faire 4 trous dans ces barres. Mes forets sont-ils morts ? Je n’en sais rien et aller acheter des forets un dimanche après-midi... Bref, j’ai passé un temps fou pour faire 2 trous et demi ! Et pour couronner le tout j’ai trouvé le moyen de faire tomber le gros pot de peinture bleue de l’établi. J’ai récupéré comme j’ai pu le maximum de peinture mais dans le garage, il y aura une énorme tache de peinture bleue en souvenir de cette journée de… (elle recouvre la tache verte que j’avais faite il y a quelques années en renversant déjà un pot de peinture. Je déteste peindre, vous comprenez pourquoi ?)

Lundi 20

Les « loulous » sont là pour quelques jours donc le jardinage risque fort d’être en mode pause.
Le fauteuil est terminé et remis en place

JPEG - 70.4 ko
Et voila le travail !

Mardi 21

Une journée sans intérêt.
Pour les membres du groupe « Arrosoirs et sécateurs » j’avais organisé une Nième commande de cosses de sarrasin. 106 sacs devaient arriver ici. Comme d’habitude, certains sacs ont été distribués aux personnes qui se trouvaient là à l’arrivée du camion. Les autres ont été mis dans le garage puis distribués. Quand le garage a été vidé je me suis aperçu qu’il manquait 6 sacs !!! D’où vient l’erreur ? On ne le saura jamais. Bref, après plusieurs coups de téléphone, j’ai bien compris qu’il n’y avait plus qu’une solution : aller les chercher. C’est ce que j’ai fait cet après-midi. Le moulin étant à une cinquantaine de kilomètres vous comprendrez facilement pourquoi je me serais bien passé d’aller chercher ces fichus sacs.

Mercredi 22

Avec l’aide des 2 loustics les dernières pommes ‘Granny Smith’ sont ramassées.
Le banc va devenir un fauteuil.

Pour l’instant j’en suis au stade peinture : les pieds sont peints en noir et les nouvelles lattes de bois en bleu. Peut-être avez-vous deviné que ce fauteuil sera identique au premier.

Jeudi 23

Depuis quelques jours, le matin le jardin est gelé. Ce n’est pas une gelée importante, mais tout de même. Je me décide donc à rentrer un petit fuchsia blanc en pot rapporté cet été d’Alsace.
La peinture du fauteuil est terminée. J’espère avoir un peu de temps demain pour commencer à le remonter.

Vendredi 24

Le banc est remonté et pratiquement terminé. Il sera remis en place lundi.
Et maintenant il est temps de se consacrer à Noël...

Lundi 27

Un sacré mec ce Père Noël : j’ai enfin la cisaille à buis mais je n’ai pas encore eu l’occasion de m’en servir.
Aujourd’hui, j’avais prévu de reprendre un peu le jardinage mais avant il fallait terminer et remettre en place le banc devenu un fauteuil. C’est raté ! Il y a des jours où tout va de travers…
Il restait 4 planches du fauteuil à remettre en place donc 10 minutes à prévoir. 2 heures après j’y étais encore, tout simplement parce que les trous dans les planches n’étaient pas en face des trous des côtés en fonte du banc. J’ai essayé de réparer mes âneries mais il a fallu refaire deux planches et les peindre. Donc, avec un peu chance le banc sera remonté demain. Décidément le bricolage ne peut se faire sans imprévus qui me mettent dans une humeur massacrante.
Et pour couronner le tout, quand j’étais enfin prêt, muni de ma canne car ma hanche couine désagréablement, pour aller faire un peu de jardinage, il s’est mis à pleuvoir !
Quand je vous dis qu’il y a des jours sans...

Mardi 28

JPEG - 59.1 ko
Pour un tête à tête !

Mercredi 29

Du crachin du matin au soir. Un superbe temps pourri qui donne des envies de se réfugier sous la couette mais en ce moment je suis un peu frustré : je n’ai pas mon compte en jardinage d’autant plus qu’aujourd’hui ma hanche s’est presque fait oublier (j’ai dit presque… faut pas rêver non plus !).
Je continue de vider le compost. Mais, le trou est de plus en plus profond, la brouette de plus en plus haute à charger, mes bras de plus en plus courts. La galère et j’arrête au bout de 2 brouettes. On verra demain pour la suite.
Balayage d’une partie de la pelouse pour enlever les feuilles mortes qui ont ensuite été réparties dans une plate-bande. C’est bon pour mes petits muscles, ça vide la tête. Quand on pense qu’il y a des fainéants qui utilisent leur tondeuse pour enlever les feuilles mortes !!! (sans compter qu’ils mettent la planète en danger !).
Petite séance de broyage des cannes de bambou coupées hier. Quelle saloperie ce bambou : même coupé, il résiste encore au broyage.

Jeudi 30

Depuis un certain temps je n’avance guère dans le jardin. Je manque un peu d’énergie et d’enthousiasme. Un coup de mou… sans doute lié à l’état de ma hanche.
Aujourd’hui, j’ai vidé un peu de compost (2 brouettes). Dire que c’est passionnant serait certainement très exagéré !
Le lierre devait sans doute me manquer car je suis retourné en arracher 2 brouettes sur le mur. J’ai commencé à le broyer mais le broyeur est un peu comme moi : pas très efficace. Broyer des branches d’arbustes ça va, mais le lierre c’est pas son truc.

JPEG - 46.9 ko
Premier plant d’Hellébore orientalis en fleurs

Vendredi 31

Un peu de nettoyage... Un peu de broyage...
Juste assez pour garder un peu d’énergie pour le réveillon !


Les travaux des années précédentes sont aussi instructifs que ceux de cette année :
Retour en
Décembre 2020
Décembre 2019 Décembre 2018
Décembre 2017 Décembre 2016
Décembre 2015 Décembre 2014
Décembre 2013 Décembre 2012
Décembre 2011 Décembre 2010
Décembre 2009 Décembre 2008
Décembre 2007

Chronique d’un jardin de Bretagne-Sud en décembre 2021

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Contacter le webmestre

Contacter le webmaster