Arrosoirs & sécateurs

Chronique d’un jardin en Bretagne-Sud en Octobre 2016

Retour le mois dernier en septembre 2016


Dimanche 2

Fête des plantes dans le parc du Stangalar à Brest. Incontournable ! On y était déjà pour la fête au printemps mais jamais pour les « Plantomnales ». Le cadre est superbe et le temps l’était tout autant (ce qui m’a évité de « bouziller » mon 2ème APN que j’utilise en attente de retrouver – j’espère – mon premier !). Une journée vraiment très agréable (arrivée vers 10 h 30… départ vers 17 h) où j’ai pu retrouver plein de personnes que je connaissais et des pépiniéristes que j’apprécie. A propos de pépiniéristes, j’en connais de nouveaux qui m’ont l’air bien intéressants !

JPEG - 29.6 ko
Le ruisseau qui coule dans le vallon

JPEG - 33 ko
Yves Gloaguen de la pépinière ’Arven’ (près de Douarnenez)
JPEG - 34.1 ko
Pépinière "Les vivaces de Grimesnil" (de la Manche près de Gavray)



Quelques achats s’imposaient (c’est bien évident !)
- Pittosporum ‘Midget’
- Euphorbe ’Ascot Rainbow’
- Molinia caerulea (pas sûr du nom de la variété car pas d’étiquette !)
- Sedum (nom de l’espèce inconnu par la pépiniériste mais cela pourrait être S. atratum)
- Kunzea ambigua
- Saxifraga fortunei var. incisolobata ‘Setomidori’
- Spodiopogon sibiricus
- Grewia robusta
- Sedum spectabile ‘Brillant’
De plus, un cadeau de Françoise une amie jardinière de A&S : des bulbes de Hyacinthoides hispanica (jacinthe des bois modèle XXL).
Je vous parlerai de ces plantes au moment de la plantation.

Lundi 3

Retour de Brest. Le temps de sauter de la voiture (sauter n’est peut-être pas le verbe approprié !), de vider la voiture et je retourne clopin-clopant au jardin.
Plantation
- du sedum atratum (nom de l’espèce sous réserve). Il vient tout naturellement se placer sur l’étagère de la terrasse.

- du Kunzea ambigua. J’avais découvert cet arbuste à la floraison blanche sur le stand de la « pépinière des vieilles forges » (une excellente pépinière que j’apprécie de plus en plus) il y a 3 semaines à Guerlesquin. Mais le dernier plant m’était passé sous le nez. J’avais donc demandé au pépiniériste de m’en apporter un à Brest. C’est fait et il est planté au pied du claustra à l’avant de la maison. C’est un arbuste très peu connu : sur internet on ne parle que de ses vertus médicinales. Lisez la page huile-essentielle-kunzea et vous comprendrez que j’ai de bonnes chances de retrouver une seconde jeunesse !

JPEG - 51.2 ko
Kunzea ambigua

- du Sedum spectabile ‘Brillant’. Ce n’est pas une plante originale mais sa floraison rose ne manque pas d’intérêt. Il est mis dans un endroit sec au soleil difficile à aménager.

Mardi 4

Plantation de l’Euphorbe ‘Ascot Rainbow’. Son feuillage vert et jaune est très lumineux. Elle forme une boule d’environ 50 cm de diamètre. Elle est plantée dans un pot. Pour la planter, il a fallu vider et nettoyer le pot mais aussi nettoyer tout le coin où le pot est placé… ce qui demande du temps !

JPEG - 49.8 ko
Euphorbia ’Ascot Rainbow’

Mercredi 5

Le mercredi est une journée où je jardine peu voire pas du tout (vous connaissez la raison). Aujourd’hui, j’ai toutefois eu le temps de planter un Saxifraga fortunei ‘Setomidori’. On a craqué pour sa floraison verte à l’automne. Sa place à l’ombre était toute trouvée. Je ne connais pas bien les saxifrages mais je compte bien sur les pépiniéristes de « Sous un arbre perché » pour remédier à mes ignorances.

Jeudi 6

Au printemps, Françoise une amie-jardinière m’avait donné un Hydrangea macrophylla ‘Quadricolor’. Son feuillage vert et jaune est lumineux et sa place n’a pas été difficile à trouver. A son pied et devant un Fothergilla, j’ai planté des bulbes de Hyacinthoides hispanica (jacinthe des bois d’Espagne) donnés par la même… Françoise !
Bien entendu, pour chaque plantation, je sors une ou deux belles brouettes de compost. 2 c’est le maximum pour les raisons que vous devinez. A chaque fois que je descends dans ce fichu trou, je me demande si je vais pouvoir remonter. Finir sa vie de jardinier dans un trou de compost n’est quand même pas très glorieux… quoi que…
Je pensais terminer la journée par quelques plantations. Changement de programme : je me suis installé sur mon petit tabouret pour arroser au jet quelques arbustes plus ou moins assoiffés. Je surveille notamment les Hydrangeas (3 avaient cet après-midi des feuilles façon oreilles de cocker). Décidément la sécheresse aura fait du dégât  : le Fothergilla ‘Blue Shadow’ est à ajouter sur la liste des plantes qui ont passé l’arme à gauche. Ce qui m’énerve prodigieusement car c’est encore un arbuste auquel je tenais particulièrement.
J’ai eu un mal fou pour avoir la Passiflore ‘Constance Elliot’ (floraison blanche). Après plusieurs tentatives, j’ai enfin réussi. Mais maintenant elle se répand sur le trottoir tellement elle est vigoureuse ! Ma jardinière-adjointe l’a taillée et les tailles sont broyées.

Vendredi 7

Dans un pot, à l’entrée du garage, il y a depuis au moins 15 ans un Fuchsia procumbens ‘Variegata’. C’est une plante superbe, surtout pour son feuillage. J’y tiens beaucoup. Or, depuis cet été, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a un air minable. Manque d’eau en juillet-août ? Epuisement de la plante ? Bref, dans un premier temps le pot est mis dans la serre pour l’hiver. Habituellement j’attends fin novembre car s’il est rustique, il apprécie l’hiver en serre (le feuillage au printemps est superbe). On verra mais je pense qu’il va falloir changer le terreau. Heureusement, il y a une deuxième potée qui est très belle (il se bouture très facilement).
Il y a presqu’un mois à Guerlesquin, on avait acheté un Pelargonium exstipulatum (encore une plante qui ne court pas les rues, ou plutôt les jardins !). Je n’ai aucune envie de passer 2 heures pour lui trouver une place (il faudrait le mettre dans un pot) : il est donc mis dans un peu grand godet et rangé dans la serre.
Acheté dimanche dernier, je viens de planter un Grewia robusta. Bien entendu, je ne le connaissais pas du tout (encore un mouton à 5 pattes !). C’est un arbuste persistant qui aime le soleil. Il mesure 1,50 m et fleurit tardivement. Vous connaissez ? Pas difficile de lui trouver sa place car les places au soleil ne sont plus très nombreuses. En tout cas, s’il se plait, comme il est en bordure d’allée, on pourra bien en profiter. Tout le coin a été nettoyé, cela va de soi.

Dimanche 9

3ème fête des plantes en moins d’un mois ! Mais ce sera la dernière pour cette année. On était aux "Pépites botaniques" près de Nantes. Super organisation, super ambiance... super journée. Rentrée sur les genoux et… porte-monnaie allégé. C’est la 3ème fois que l’on vient à cette fête des plantes (c’est la 4ème édition) et avec Guerlesquin il y a un mois, c’est du haut de gamme ! Retenez pour l’an prochain si vous êtes dans le coin.

JPEG - 21.9 ko
Le cadre est superbe
JPEG - 27.6 ko
"Du métal au jardin"



JPEG - 30.7 ko
"Fleurs et senteurs"


Arrivée 11 h… Départ 17 h. Juste le temps de papoter et faire quelques achats :
- Finicia truncata ‘Ice crystal’ (une toute petite graminée)
- Euphorbe polychroma ‘Bonfire’ (une petite euphorbe au feuillage pourpre pour le jardin noir)
- Cheiranthus linifolium ‘Variegata’ (on a déjà cette plante mais ce clone a un port plutôt arbustif)
- Pennisetum alocuperoides ‘Red Head’ (très beaux épis bruns)
- Salvia ‘Indigo Spire’ (superbes épis de fleurs bleu indigo)
- 2 éléments de décoration achetés au stand « Du métal au jardin ». Vous en saurez plus un peu plus tard… patience !

Lundi 10

Je ne suis pas maso mais en ce moment, il y a des jours où le jardinage qui doit être un loisir vire à la corvée. Et quand je vois ce que je devrais faire, et que je ne peux pas, ça ne remonte pas le moral.
Il m’est impossible de planter tous les végétaux qui attendent dans ou devant la serre, sans compter ceux, achetés dernièrement aux fêtes des plantes, et qui sont toujours à l’entrée du garage. Inutile de se stresser : les plantations seront faites plus tard. C’est pourquoi, j’ai passé beaucoup de temps à transplanter les plantes achetées hier et il y a une semaine dans de plus grands pots pour qu’elles ne souffrent pas. Et on verra…
Plantations de la Salvia ‘Indigo Spire’ (je pense lui avoir trouvé l’endroit idéal) et du Cheiranthus linifolium ‘Variegata’ (mais là, je suis beaucoup moins convaincu !).
Je commence à nettoyer le jardin noir. Il est grand temps car je n’y ai pas touché depuis fin juin !

JPEG - 19.7 ko
La Salvia ’Indigo Spire’ achetée évidemment à la pépinière ’Fleurs et senteurs"

Mardi 11

Le Rhamnus alaterne ‘Variegata’ reçoit une 2ème pulvérisation de fongicide contre les maladies foliaires. Et bientôt, il aura droit à de la bouillie bordelaise. Le pulvérisateur sert rarement mais si je pouvais éviter que le Rhamnus se retrouve avec des feuilles malades ou « à poil » en fin d’hiver, ce serait bien.
Plusieurs succulentes dont un très joli petit Sedum sont placées dans une petite serre à la sortie de la maison.
Avec un reste de peinture couleur imitation rouille, un tuteur pour grimpantes est repeint.
Taille des boules de Pittosporum ‘Golf Ball’ (il doit y en avoir 7 dans le jardin dont deux obtenues par bouturage). C’est une plante excellente (mais moins rustique) pour remplacer les boules de buis. J’avoue être assez bon pour la taille à la cisaille de ces boules. J’en profite pour tailler deux boules de buis.

Jeudi 13

15ème tonte du gazon. Même si la pelouse ne pousse pas beaucoup à cause du manque d’eau, il y a un moment où il faut bien tondre et ce n’est pas une partie de plaisir. Cette année, je n’en suis qu’à la 15ème alors que l’an dernier j’en étais à 19.
Plantation de 3 graminées
- Molinia ‘Heidebraut’
- Pennisetum macrourum
- Finicia truncata ‘Ice Crystal’
 : une toute petite graminée de 15 cm de haut, persistante au feuillage vert bordé de blanc argenté. Elle donne l’illusion d’être recouverte de givre. C’est pourquoi elle a été plantée dans un pot métallique couleur aluminium.

JPEG - 36.1 ko
Finicia truncata ‘Ice Crystal’

Samedi 15

Plantation du Pittosporum ‘Midget’ à l’une des entrées du jardin. C’est un petit Pittosporum du même style que ‘Golf Ball’. Le feuillage est très légèrement différent. Il se taille en boule comme le buis.
Il est temps de faire le point. Il y a des places vides, des coins à plus ou moins à réaménager, des plantes à changer de place… et il y a dans ou devant la serre des arbustes ou des vivaces à mettre en pleine terre (ce sont soit des boutures réussies et déjà bien enracinées soit des plantes achetées). J’ai donc commencé à faire la liste de ces plantes. Essayons de travailler rationnellement !!!

JPEG - 29.9 ko
Quelques plantes de la serre
JPEG - 38.4 ko
Certaines seront plantées à l’automne ou au printemps. Mais d’autres seront données pour les ami(e)s de A&S !


Une découverte : le jardin commence à prendre ses couleurs d’automne.

JPEG - 47.7 ko
En quelques jours l’Acer près de la terrasse est passé du vert au jaune.

Lundi 17

Dans la nuit de samedi à dimanche entre 4 h et 5 h, orage et des trombes d’eau… J’ai pu ensuite me rendormir en toute sérénité…
Nettoyage du jardin noir. Pas évident ce coin. Pas sûr que choisir la couleur noire ait été la solution de facilité ! Je ne pouvais pas faire un jardin blanc ? Un mini Sissinghurst ou un mini Apremont sur Allier… Mais non, c’était trop banal !!!

Mardi 18

Plantation d’une Euphorbe polychroma ‘Bonfire’, une jolie petite euphorbe à feuillage pourpre.
A nouveau une bonne averse : la gouttière déborde ! Il est temps d’agir. Elle se trouve sous le bouleau… Je vous fais un dessin ? L’échelle étant sortie, j’en profite ensuite pour tailler la glycine qui se trouve à côté. Je ne pensais pas y passer autant de temps.
La paille des poules est changée. Le fumier est répandu sur la plate-bande de framboisiers.

Samedi 22

« Arrosoirs et sécateurs » avait des fourmis dans les jambes : 3 samedis de suite un groupe se baladera dans des jardins bretons pour découvrir à l’automne des jardins déjà vus au printemps. Non, ce n’est pas du réchauffé… non, ce n’est pas dû à la paresse du « GO » handicapé et vieillissant… Un jardin à l’automne, n’a rien à voir avec ce qu’il était au printemps. J’en profite pour dire que je regrette que beaucoup de jardins ferment mi-octobre, voire septembre. Je sais bien que faire visiter son jardin demande énormément de travail et que les jardiniers ont besoin de tranquillité (de plus, il y a peu de visiteurs) mais fin octobre ou début novembre, certains jardins sont fabuleux. Mais non, un jardin ne vit pas qu’en mai et juin !!! Qu’on se le dise.
Tout ça pour vous dire qu’aujourd’hui nous étions une trentaine dans la région de Fougères, en Ille et Vilaine puis en Mayenne. Nous ne nous étions pas vus depuis juin : autant dire une éternité ! (y’en a eu des bises pour les retrouvailles !).
Le matin : « Le parc floral de Haute-Bretagne » (un parc de 45 ha)
Pour l’anecdote, c’est pendant la dernière visite faite ici avec un groupe que DSK se faisait pincer dans un célèbre Sofitel... Mais ne voyez aucun rapport entre les 2 évènements !!!




L’après-midi : le jardin de « La Pellerine ».




Bilan de la journée : peut-être était-ce un peu tôt en saison (je le craignais) car les couleurs d’automne n’étaient pas encore toutes au rendez-vous. Cela dit, il y avait tout de même de quoi se régaler.
Bien entendu les articles sur ces deux jardins au printemps seront complétés par des diaporamas d’automne.
http://arrosoirs-secateurs.com/Le-Parc-floral-de-Haute-Bretagne
http://arrosoirs-secateurs.com/Jardin-de-la-Pellerine
Suite des aventures automnales d’A&S samedi prochain.

Mardi 25

Nous ne sommes toujours pas rentrés mais cela ne saurait tarder.
Scènes d’automne dans le jardin de notre fille (je suis jaloux !).



JPEG - 37.2 ko
Cercis canadensis ’Forest Pansy’


N’oubliez pas : rendez-vous dans des jardins samedi prochain avec les amis d’A&S !

Mercredi 26

Après une semaine loin du jardin, c’est aujourd’hui la reprise. Une reprise plus difficile que prévue car j’ai été obligé d’abandonner avant d’avoir pu terminer ce que j’avais prévu de faire. Il y a des moments où il ne faut pas insister…
Balayage d’un coin de pelouse (ou ce qu’il en reste !) recouvert de feuilles. Elles sont mises dans la plate-bande de graminées. Elles sont plus utiles à cet endroit.
Samedi dernier, le jour de la balade dans les jardins, une amie jardinière m’avait apporté un Helichrysum orientale (vu dans un jardin en juin et il parait que j’avais dit qu’il m’intéressait), un Aster ageratoides ashvi (une multitude de petites fleurs blanches), une clématite stans (une petite merveille que je n’ai pas). Et l’on a acheté un plant d’Acteae simplex atropurpurea dans un des jardins visités. L’Acteae est planté à mi-ombre, l’Helichrysum reste en pot près de la serre (on verra plus tard pour la plantation), la clématite est mise dans la serre (on verra au printemps ou à l’automne prochain pour la plantation. Je ne veux pas prendre de risques). Quant à l’Aster, on verra demain. Beaucoup d’hésitations pour lui trouver une place et la hanche criait « au secours » : aucune envie de faire 10 fois le tour du jardin pour trouver l’endroit où le planter.
Heureuse surprise (ça arrive parfois !) : le Saxifraga fortunei var. incisolobata ‘Setomidori’, acheté en début de mois à la fête des plantes à Brest sur le stand de l’excellente pépinière « sous un arbre perché » est en fleurs. Superbes fleurs vertes… Vous aimez ? Alors qu’attendez-vous pour vous rendre ce week-end à la pépinière pour « Le temps des saxifrages » ? http://arrosoirs-secateurs.com/forum/viewtopic.php?f=58&t=3279

Jeudi 27

Fin du nettoyage dans la serre. C’est sûr que lorsque les pots sont tous bien rangés, que ceux qui contiennent des boutures ratées (pas beaucoup en fait) sont enlevés, on découvre qu’il reste de la place. C’est mon côté fée du logis !!! La semaine prochaine, il faut absolument que je rentre les plantes frileuses (Aeonium, Plectranthus…). Et curieusement la serre sera bien occupée !
La température, la nuit, descend dangereusement (1°C) : j’ai donc remis le petit radiateur. J’ai une semaine pour trouver le bon réglage de façon que la température ne descende plus en dessous de 5°C. J’avais laissé le bouton à sa position de l’an dernier. Je devrais moins galérer.
J’ai passé un bon moment à récupérer des petits semis de Limnanthe douglasii ‘Meringue’ (voir l’article). Sortis il y a 15 jours, ils sont maintenant très beaux et bons à être transplantés. Ils recouvrent près de 2 m² ! Aurais-je décidé d’en mettre à d’autres endroits du jardin ? Bien sûr que non. En fait, j’ai mis de belles touffes dans une quinzaine de sacs. Je les donnerai samedi aux ami(e)s d’A&S entre 2 visites de jardins. J’ai ajouté un plant de rosier ‘Charles de Mills’.

JPEG - 53.9 ko
Et ce n’est qu’une petite partie des semis !
JPEG - 64.2 ko
L. douglasii ssp.nivea ‘Meringue’


Il doit y avoir une bonne dizaine d’Acer dans le jardin, de toutes les tailles et toutes les formes. C’est une plante que j’adore mais pas évidente à garder, en particulier les petits Acer japonais. J’en ai perdu plusieurs, sans doute à cause de la verticilliose.

JPEG - 41.2 ko
Celui-ci est mon préféré. Il est en pot.
Ne me demandez pas son nom. Je l’ai perdu.
JPEG - 26.3 ko
Il est superbe, même quand il est vert.

Samedi 29

2ème des 3 samedis de visites de jardins. Ces deux jardins (de la région de Dinan) étaient connus de quelques membres du groupe mais nous les avions visités au printemps 2015 et 2016. Bien entendu à l’automne on découvre des jardins très différents. Je ne pense pas me tromper en disant que le groupe a apprécié cette journée. Excellente ambiance… Superbes jardins… que demander de plus ? Une nouvelle journée ! Ca tombe bien, ce sera samedi prochain, mais dans la région Nantaise.
Le jardin de Clare Oberon « La maison » : un petit jardin très anglais (normal, Clare est Anglaise). Les graminées, en particulier, font le spectacle.



Le parc de la Ravillais : Somptueux.


Dimanche 30

Les lendemains de fête sont difficiles ! J’ai dû un peu trop forcer hier… Je me contente de faire le strict minimum histoire de m’aérer les neurones.
Je termine l’inventaire des plantes à mettre en place… plus tard ! Assis sur mon petit banc, je ne fatigue pas trop.
A la fête des plantes près de Nantes, on a gagné à la tombola un sac de bulbes de tulipes. Petit problème : on ne connaît pas la couleur. Pourvu que ce ne soit pas un mélange. Bref, les bulbes sont plantés dans un coin du potager dans une plate-bande qui sera complètement réaménagée : à la place des légumes, on y trouvera des plantes d’ornement. A genoux sur mon banc agenouilloir, la plantation n’est pas trop fatigante…



RETOUR
N’oubliez pas de refaire un tour en..
Octobre 2015
Octobre 2014
Octobre 2013
Octobre 2012
Octobre 2011
Octobre 2010
Octobre 2009
Octobre 2008
Octobre 2007

Chronique d’un jardin en Bretagne-Sud en Octobre 2016

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic