Arrosoirs & sécateurs

Cobaea scandens (cobée)

Une grimpante au charme ’rétro’
Cobaea scandens (cobée)

FICHE D’IDENTITE

Origine : Mexique
Cobaea scandens (cobée)
Famille : Polemoniaceae (Polémoniacées)
Caractéristiques :
Vigoureuse plante vivace grimpante cultivée comme annuelle. Elle s’accroche au support grâce à de longues vrilles branchues comme celles des pois. Elle peut dépasser 6 m de hauteur. Si le feuillage est trop important, il peut cacher une partie de la floraison. On peut alors supprimer quelques feuilles.

Floraison :
Les fleurs parfumées sont de grosses cloches (la corolle) de 6 à 8 cm de long. D’abord vert crème, elles virent au pourpre en vieillissant.
Le calice reste verdâtre. Longues étamines blanches.
Il existe une variété ’Alba’ qui reste de couleur blanc-verdâtre. Quand on achète des graines, on a souvent un mélange des 2 coloris, qui se marient d’ailleurs très bien. La floraison ne débute guère avant le mois d’août.

EXIGENCES DE CULTURE

Cobaea scandens (cobée)
Sol : ordinaire. Un sol trop riche entraîne un développement excessif du feuillage au détriment de la floraison.
Exposition : soleil et dans un endroit chaud abrité des vents. A mi-ombre elle fleurit beaucoup moins voire pas du tout.

Rusticité : faible. Ne supportant pas des températures inférieures à 0°C, elle est cultivée comme annuelle.
Dans son pays d’origine et dans les régions très tempérées où les températures ne descendent en dessous de 5°C on peut la considérer comme une vivace. On la rabat en février-mars en gardant les plus belles branches.

MULTIPLICATION

JPEG - 10.8 ko
Un semis de Cobée

Semis à 18 °C en février.
Il faut semer tôt car le cycle végétatif est long. On pourra alors planter en mai-juin pour que la floraison ait lieu dès août. Un semis trop tardif produit une floraison de fin d’été décevante voire inexistante.
Semer en caissette de polystyrène placée dans la serre chauffée ou près d’une source de chaleur - 15°C environ - (la levée doit se faire en 15 jours – tremper les graines 24 h dans de l’eau tiède avant le semis active la levée). Repiquer en pots individuels et installer jusqu’en avril dans une ambiance tempérée (15°) pour les endurcir.

PLANTATION

JPEG - 33.9 ko
Des cobées recouvrent un puits

En mai-juin.
Distance de plantation 80 cm. Placer un support (branches piquées en terre comme on le fait pour des petits pois) qui guide les branches vers la clôture, le treillage ou le grillage.
Sur un mur plat, il faudra fixer par exemple un treillage pour que la plante puisse grimper.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Cobaea scandens (cobée)
Prévoir le tuteurage dès la plantation.
Pailler le pied pour garder la fraîcheur.
Arroser régulièrement au moins une fois par semaine.
Fertiliser avec un engrais pas trop azoté (engrais tomate) une fois tous les 15 jours.

ENNEMIS

Généralement aucun. Attention toutefois aux limaces et escargots à la plantation si le temps est humide.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Cobaea scandens (cobée)
C’est la grimpante idéale pour couvrir rapidement un treillage, une tonnelle, un grillage ou une clôture. Mais son côté rétro la rend encore plus précieuse pour couvrir un mur de vieilles pierres.


NOTES PERSONNELLES

Cobaea scandens (cobée)
Je n’ai jamais eu beaucoup de chances avec cette plante qui fait partie de mes plantes préférées. Son charme un peu vieillot sans doute... En fait, depuis que j’ai un jardin (ce n’est pas d’hier !), je n’ai réussi que 2 fois à avoir de belles cobées. Les autres années, j’oublie de les semer... si je les sème, j’oublie de m’en occuper et quand je les plante, j’oublie de les arroser...
Cobaea scandens (cobée)

En écrivant cette page, j’ai à nouveau envie d’en avoir. A partir de 2007 je n’aurai plus l’été de jardin sans cobées !!!
J’ai placé cette plante parmi les floraisons de septembre alors qu’en théorie j’aurais dû le faire en juillet-août mais, d’une part, la cobée fleurit souvent tardivement et d’autre part, elle est bien plus intéressante et mise en valeur quand les floraisons d’été sont moins abondantes.
Cobaea scandens (cobée)
LE PLUS : ses fleurs au charme ’rétro’
LE MOINS : sa faible rusticité
Retour aus floraisons de septembre



Et pour terminer des photos envoyées par Raphaël qui habite dans le département des Hautes-Alpes proche de Vallouise (les Ecrins) à 1200 m d’altitude au pied des glaciers des Ecrins.
Cobaea scandens (cobée) Cobaea scandens (cobée)
Cobaea scandens (cobée)

Nouvelle petite note personnelle : Que ce soit en 2007 ou en 2008, le résultat chez moi est nul. Pas de fleurs, je n’ai toujours pas trouvé le bon endroit. A croire que les cobées ne m’aiment pas !!! Je suis contraint de me contenter d’admirer les cobées des autres...
A suivre...

Cobaea scandens (cobée)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic