Arrosoirs & sécateurs

Comment mettre les Rosiers en valeur ?


Pour les Rosiers grimpants, qui se suffisent souvent à eux-mêmes, on se contentera de garnir le pied par de petits arbustes (Caryopteris, Lavande, Artemise…) ou des vivaces hautes (Delphiniums, Aconit…) et on pourra les associer à des plantes grimpantes qui ne les étoufferont pas : la Clématite est idéale (elle s’impose même pour les Rosiers non-remontants).
Les Rosiers miniatures et couvre-sol sont utilisés au même titre que les vivaces

JPEG - 29.8 ko
Le Teucrium fruticans est idéal au pied d’un Rosier grimpant.


Les associations rosiers – vivaces, dont il va être question, concernent principalement les rosiers buissons et arbustifs.
On pourra s’inspirer du schéma qui suit, particulièrement intéressant pour les Rosiers arbustifs. Pour les admirer au mieux, il est préférable de les adosser contre une haie ou un bosquet d’arbrisseaux, à défaut de vivaces hautes à floraison discrète ©. Si le rosier est placé dans une plate-bande où il est vu de tous les côtés, les plantes © pourront être supprimées.

Plantes plus hautes (une suffit parfois) donnant du volume à l’ensemble et servant de toile de fond. Le ton doit être neutre pour ne pas distraire le regard (arbustes, graminées, feuillages). Une haie jouera le même rôle.

Plante grimpante poussant dans le Rosier (arbustif)

Plantes plus basses que le Rosier pour habiller les côtés (petits arbustes, vivaces érigées…)

Plantes couvre-sol pour habiller la base et cacher le pied souvent dégarni.

Harmonie des couleurs

Vaste programme… pas facile à réaliser… Mais réussir une scène de jardin ne consiste pas à placer côte-à-côte des plantes. Encore faut-il que l’ensemble soit harmonieux.
On pourra retenir quelques idées et principes de base qui me semblent importants (à partir de là, à chacun, suivant ses goûts et sa sensibilité, de réaliser des scènes autour des Rosiers).

- Il faut éviter les débauches de couleurs autour du Rosier au moment de sa floraison : la Rose doit être mise en valeur et non noyée par un excès de floraisons.

- Le gris s’accorde avec tous les coloris : on obtient des mélanges subtils avec des teintes douces comme avec certains roses. Ils peuvent tempérer des teintes plus agressives telles que le rouge ou l’orange. On peut abuser du gris sans risquer des fautes de goût. Pourquoi ne l’utilise-t-on pas plus ?

- Le bleu se marie facilement avec pratiquement toutes les teintes des Roses.

coloris de la Rose associations recommandées associations à éviter ou à manier avec précaution
jaune gris, bleu (ou violet), vert glauque, blanc vert clair, vert tendre, rose, rouge, orange
blanc rose, gris, bleu, vert sombre, "noir", jaune
rose blanc, gris, bleu, pourpre jaune, rouge, orange
rouge feuillages dorés, gris, pourpre ou vert pâle, blanc jaune, orange, rose, bleu, violet
orange violet, gris, blanc, bleu, rose tyrien jaune, rouge, rose

Comment mettre les Rosiers en valeur ?

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic