Arrosoirs & sécateurs

Comment retoucher des photos avec "The Gimp" ?

« The GIMP » est un logiciel de retouches de photos puissant et gratuit. Nous nous contenterons d’expliquer les manipulations et les retouches simples, courantes et très basiques que tout possesseur d’appareil photo numérique devrait connaître.

Téléchargement du logiciel

Il suffit de taper le mot-clé « The Gimp » dans le moteur de recherche de Google


Se rendre sur le site www01net.com
Cliquer à gauche sur « télécharger gratuitement »
Sur la petite fenêtre ouverte, cliquer sur « enregistrer le fichier »
Rechercher le fichier enregistré dans l’ordinateur (il s’appelle « Gimp Setup »). Cliquer sur « Exécuter ».

Ouvrir un fichier image

Un conseil important : commencez par faire une copie de l’image que vous voulez travailler. Une mauvaise manipulation pourrait vous faire disparaître l’image originale.

Pour retoucher une photo, il faut la chercher sur votre ordinateur.
Ouvrir une image : fichier —> ouvrir…
Une fenêtre s’ouvre : sélectionner l’image et cliquer en bas de la fenêtre sur « ouvrir ».

L’image apparaît dans une nouvelle fenêtre.
En bas de cette fenêtre, on trouve le zoom qui modifie la taille d’affichage de l’image (ce n’est pas sa taille réelle).
Pour avoir la photo en taille réelle, on zoom sur 100%

Très important : annuler une opération (permet de revenir en arrière) :
Deux solutions :
- Edition —> Annuler…
- Afficher l’historique des opérations (Edition —> historique d’annulation). Une fenêtre « Historique d’annulation » apparaît. Pour supprimer les dernières opérations réalisées, cliquer sur la dernière opération à garder

Recadrer


Pour retoucher les images, on utilisera notamment la boîte à outils.

1ère solution :
Le découpage de l’image se fait avec l’outil présent dans la palette d’outils de base (fenêtre principale de GIMP) sous une forme de scalpel (outil de découpage) :

Cliquez avec votre souris sur l’image, à l’endroit où vous voulez commencer le recadrage de l’image (notez une nouvelle fenêtre qui s’affiche), et sans relâcher déplacez votre pointeur jusqu’à l’endroit où vous souhaiter arrêter votre nouveau cadre. Relâchez le bouton de votre souris. Vous voyez à l’écran votre découpe temporaire : la partie d’image intégrée dans cette découpe apparaît normalement, tandis que la partie de l’image qui sera exclue de l’image apparaît en grisé. Vous pouvez à tout moment modifier votre cadrage en déplaçant votre pointeur de souris sur un des coins de la découpe.
Une fois que vous êtes satisfait(e) de votre cadrage, cliquez à nouveau sur l’image.
2ème solution :
Dans la boîte à outils, choisir l’outil de sélection rectangulaire (1er outil sur la 1ère ligne).
Tracer la sélection comme précédemment.
Image —> découper (ou rogner) la sélection

Modifier la taille de l’image


L’image est recadrée mais sa taille (centimètres ou pixels) est souvent beaucoup trop grande pour être mise sur un site internet, envoyée par mail etc.
Image —> Echelle et taille de l’image
Une fenêtre apparaît.
Vérifier
- que le « chaînon » Largeur-Hauteur est fermé (voir flèche rouge)
- que le menu déroulant "Interpolation" est bien réglé sur "Cubique".
Modifier la taille de l’image puis cliquer sur « échelle ».
Le zoom étant réglé sur 100% (dans Affichage), l’image apparaît dans sa taille réelle.
Si on veut ensuite diminuer son « poids en ko », lire le chapitre « enregistrer ».

Augmenter la netteté


Important, mais à manier avec précaution.
Filtres—> Amélioration —> Renforcer la netteté
On pousse principalement le curseur « rayon » légèrement vers la droite.
Si la case « aperçu » est cochée, dans la petite fenêtre, on aperçoit l’image plus nette. Quand on juge le rendu correct, on valide. Pas d’exagération car le résultat peut-être catastrophique.
Si on veut revenir en arrière : Edition —> Annuler renforcer la netteté.

Modifier la luminosité et le contraste


La solution la plus simple est :
Couleurs —> Luminosité-contraste…

Une fenêtre apparaît. Il suffit de pousser les curseurs à gauche ou à droite et valider.

Eliminer un élément indésirable


Un moyen simple (il y a d’autres moyens plus sophistiqués pour des cas plus complexes).
On veut supprimer les fleurs à gauche.
1° Cliquer sur la pipette puis cliquer à un endroit de la photo pour récupérer la couleur souhaitée. Ici on clique sur le fond du ciel. On obtient dans le rectangle de couleur, celle du ciel.
2° Cliquer sur l’outil pinceau puis sur brosse où l’on choisit le diamètre (« circle »).
3° Cliquer sur l’objet à supprimer et sans relâcher le clic, on barbouille jusqu’à faire disparaître l’objet.

Autre solution
- Cliquer sur outil de clonage (derrière ligne au milieu).
- Choisissez la taille de la brosse (elle est modifiable en cours d’opération).
- Appuyer simultanément sur les touches Ctrl et Maj et cliquer gauche à l’endroit de la photo que vous voulez dupliquer.
- Cliquer sur l’élément à supprimer et déplacer la brosse sans relâcher le clic.

Enregistrer

Version antérieure à la version 2.8

Quand votre travail est terminé
- Soit vous êtes satisfait et vous voulez enregistrer
2 solutions :
Fichier—> Enregistrer (vous remplacez définitivement l’ancienne image par la nouvelle retravaillée. Mais impossible de revenir à l’image originale ! d’où la nécessité de l’avoir dupliquée). Il apparaît une petite fenêtre avec un curseur qui règle la qualité de l’image.
TRES IMPORTANT : si vous poussez le curseur vers la gauche, la photo va voir son « poids en ko » diminuer. C’est très intéressant quand on veut envoyer la photo par mail, la mettre dans un message de forum etc.
En cliquant sur "Affichez l’aperçu dans la fenêtre d’image", on peut connaître la taille du fichier en ko correspondant à la qualité choisie.
Fichier—> Enregistrer sous
Vous enregistrez la nouvelle photo travaillée mais vous conservez la photo originale. Intéressant si vous n’êtes pas sûr de votre travail ou bien si vous voulez conserver la photo originale. Il faudra lui trouver un nouveau nom.
Enregistrer sous / Cliquer sur le + de "Sélectionner le type de fichier (Selon l’extension). Choisir "Image JEPG" /Enregistrer
- Soit vous n’êtes pas satisfait et vous ne voulez pas enregistrer (Vous voulez donc repartir à zéro). Une solution simple : vous cliquez sur la croix en haut à droite dans l’angle de la photo. Une fenêtre apparaît et vous cliquez sur « ne pas enregistrer ».

Dans la dernière version 2.8, si vous utilisez enregistrer, enregistrer sous ou enregistrer une copie dans Fichier, l’image sera enregistrée dans le format .xcf qui est le format Gimp. Pour enregistrer dans le format JPEG, il faut utiliser une autre méthode

Comment enregistrer une photo nommée rosier.JPG ?
Fichier —>Exporter
Le nom de l’image, tout en haut, est devenu rosier.xcf !!!
Dans la nouvelle fenêtre, tout en bas, cliquer sur « Sélectionner le type de fichier ». Dans le menu déroulant, cliquer sur « Image JPEG ». Le nom de l’image (rosier.xcf), tout en haut, devient rosier.JPG.
Il faut ensuite changer le nom de la photo pour éviter d’écraser la photo d’origine. On peut la nommer rosier1.JPG
Exporter —>
Nouvelle fenêtre : régler la position du curseur pour faire varier le poids de l’image. En cochant la case « afficher l’aperçu dans la fenêtre d’image », la taille de l’image apparaît.
Exporter—>
Nouvelle fenêtre pour fermer : cliquer sur « Fermer sans enregistrer »

Pour diminuer le poids en ko d’une image,
-  on diminue sa taille physique (pixels ou cm)
-  on diminue sa qualité, c’est-à-dire sa résolution, au moment de l’enregistrement.

Jocelyne et Alain, juin 2012

A lire :
Photographier des fleurs et des jardins. Conseils de base.

Comment retoucher des photos avec

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic