Arrosoirs & sécateurs

Coquelicot (Papaver rhoeas)

Irremplaçable pour les jardins sauvages

FICHE D’IDENTITE

Coquelicot (Papaver rhoeas)Origine : Nord de l’Afrique, Eurasie.

Famille : Papavéracées

Caractéristiques :
Annuelle au feuillage très divisé, duveteux et vert pâle. Hauteur : 60 à 90 cm.

Floraison :
En juin-juillet, apparaissent des fleurs rouges (plus ou moins foncé) en coupe, à cœur souvent noir. Elles sont éphémères.

Quelques variétés :
- ‘Mother of pearl’ rose ou bleu lilas,
- ‘Perfection’ grandes fleurs claires…

il existe des variétés semi-doubles ou doubles dans des tons rose, orange, rouge.

EXIGENCES DE CULTURE


Sol : ordinaire et bien drainé.
Exposition : plein soleil.

PLANTATION

Si on sème en pépinière, au moment de la transplantation, faire attention à ne pas abîmer les racines. Espacer les plants de 30 cm.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Aucun

ENNEMIS

Normalement aucun

MULTIPLICATION

Coquelicot (Papaver rhoeas)
Semis en place (de préférence) en mars-avril. On peut aussi semer en pépinière et transplanter.
Il se ressème spontanément. Les plants ne donnant pas des fleurs de couleurs identiques (rouge plus ou moins foncé, cœur noir ou pas), on peut essayer de faire des sélections. Il suffit de supprimer les fleurs fanées des plants que l’on souhaite supprimer et laisser monter à graines les plants que l’on souhaite reproduire.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

JPEG - 30.2 ko
Une prairie fleurie


C’est la plante des jardins sauvages et des prairies fleuries. Mais on peut planter par-ci, par là quelques coquelicots dans les plates-bandes pour donner un peu de couleur. On peut aussi laisser faire la nature : il se ressème où bon lui semble et parfois certains plants apparaissent là où on ne les attend pas.


NOTES PERSONNELLES

Coquelicot (Papaver rhoeas)
Je souhaitais avoir des coquelicots dans mon jardin. Etant particulièrement nul pour réussir mes semis, j’ai semé un paquet de graines dans 1 m²… en bordure de plate-bande. Bilan : semis réussi à 100 %… je me suis retrouvé avec 1 m² rouge… l’horreur ! Depuis je garde, grâce aux semis spontanés, un plant par-ci par là, si possible donnant des fleurs rouges foncé à cœur noir.
LE PLUS : irremplaçable dans les jardins sauvages.
LE MOINS : pas toujours facile à placer dans certains jardins
Merci à M’am Pétunia pour ses 3 photos de coquelicots... une artiste !

Coquelicot (Papaver rhoeas)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic