Arrosoirs & sécateurs

Des Caprifoliacées pour nos jardins

JPEG - 16.3 ko
Viburnum plicatum ‘Jackie’
une photo de Maurice Laurent

Nous allons bravement affronter les hypothétiques foudres des botanistes en élargissant ou restreignant notre choix de plantes de cette "famille", en reconnaissant dans ce terme une commodité de langage scientifique sans rapport avec notre avidité naturelle de jardiniers…
Bien plus qu’une liste forcément incomplète des genres et espèces, notre sélection s’efforcera de coller à la réalité de notre passion, et de trouver dans cette proposition de quoi occuper un emploi approprié au jardin. Il ne s’agira, a priori, ni de donner une idée de collection, ni d’imposer un type d’architecture végétale.
De même, liberté absolue est laissée au jardinier de marier couleurs et formes, et d’incorporer les membres de cette famille à celle déjà constituée sur place : votre domaine.

Cette famille, placée sous le signe du Chèvrefeuille, aurait sans doute beaucoup à redire de cette parenté fantasque avec l’animal plein de fantaisie et de mystère. Pour moi, c’est une excellente raison d’aimer ces plantes modestes et accommodantes, tant sur la qualité du sol que sur l’exposition. Elles ont tout ce qui peut, à mon sens, encourager le jardinier dans son emprise végétale de l’espace. L’évolution actuelle vers une réduction de la surface des terrains rend difficile l’implantation d’arbres véritables, vite disproportionnés. Ces arbustes et sarmenteux, peu influents sur la transformation du sol (contrairement à ce qu’on reproche aux conifères, p.ex.), se marient facilement avec nos favoris en terre bretonne. Camellias, Rhodos. Hydrangeas, Bruyères et autres acidophiles, souvent surreprésentés dans nos jardins, gagnent beaucoup à voisiner avec une flore aussi variée.

Des utilisations possibles, j’ai aussi choisi de ne pas m’appesantir sur leurs usages en phytothérapie, les plantes étant généralement prodigues en fruits et sucs peu recommandables.
Quand on pense que les chevreuils passent pour en être friands (rien ne nous étonne par ailleurs de la part de ces effrontés ravageurs de pousse tendres), on se prend à regretter d’avoir été, un jour, amenés par la raison à réfréner l’envie de cueillir sur le bout de la langue, la gouttelette de nectar délicieux !

Pierre Richard alias Péher

JPEG - 31.9 ko
Lonicera japonica ’Aureo-reticulata’

Il ne s’agit pas ici d’une liste exhaustive, mais d’exemples et idées d’emplois de quelques plantes significatives (le nom est en langage botanique pour faciliter les recherches sur le Net)

JPEG - 12.8 ko
Leycesteria formosa
Haies Persistantes : Viburnum tinus, V. x burkwoodii, V. pragense, Lonicera nitida, Abelia

Caduques : Viburnum lantana, V. opulus, V. bodnantense, V. farreri, V. plicatum, Leycesteria formosa et crocothyrsos, Weigela, Symphoricarpos, Sambucus

Abris et nourriture des auxilliaires : Viburnum tinus, V. opulus, Leycesteria formosa, Symphoricarpos, Abelia, Kolkwitzia amabilis et Lonicera mellifères –dont fragrantissima–, Sambucus

Basses : Abelia, Weigela, Lonicera pileata

Champêtres : Viburnum lantana, V. opulus, Lonicera periclymenum et L. nigra, Leycesteria, Sambucus

Chemins et cloisonnements

"causer le détour"

Lonicera nitida (‘Ernest Wilson’, ‘Graziosa’, ‘Twiggy’), Abelia (surtout ‘Kaleidoscope’ et formes basses), L. x xylosteloides ‘Clavey’s dwarf’
Abords de l’habitation Chèvrefeuilles, Heptacodium, Lonicera nitida (formes compactes ou érigées, taillées en formes strictes), Sambucus, Viburnum parfumés (V. bodnantense, V. x burckwoodii, V. carlesii…), Kolkwitzia amabilis
Constructions

(barrières, pergolas, murets, arches)

Chèvrefeuilles grimpants dont Lonicera implexa, L. caprifolium, L. japonica ‘Halliana’, L. periclymenum, L. brownii

Chèvrefeuilles érigés (L. fragrantissima, L. x ‘Winter beauty’, L. tatarica, L. x xylosteoides ‘Clavey’s Dwarf’…)

Symphoricarpos, Abelia x grandiflora (A. semperforens, A. ‘Goldspot’, A. ‘E. Goucher’, etc.), Viburnum (V. opulus, V. lantana, V. bodnantense), Weigela

Formes et "structures formelles" (topiaires) Lonicera nitida remplace avantageusement le buis
Ambiances Viburnums arbustifs, formes "plicatum", V. bodnantense...

Dipelta floribunda, Leycesteria formosa, Sambucus

Contrastes de feuillages

(créer du relief, de la profondeur)

Lonicera nitida (‘Aurea’, ‘Baggesens Gold’, ‘Red Tips’), L. japonica ‘Mint Crisp’, L. ‘Aureo reticulata’.

Formes dorées et "noires" de Sambucus (S. nigra),

Symphoricarpos, Leycesteria

Couvre-sol Symphoricarpos chenaultii ‘Hancock’

Des Chèvrefeuilles : Lonicera pileata, L. japonica (dont ‘Aureo-reticulata’), L. sempervirens, L. nitida (‘Elegant’, ‘Lemon Beauty’, ‘Royal Carpet’)

Jardins en pente Pour matérialiser un replat, "casser" la pente : voir cloisonnements, haies basses
Écrans Lonicera korolkowii, L. maackii, L. x xylosteloides

Sambucus nigra

"Cache misère"

(mur, paroi verticale)

Lonicera hildebrandia (le plus monumental) mais tous les grimpants peuvent faire l’affaire
Fleurs Viburnum odoratissimum, V. pragense, V. opulus et cultivars,

Chèvrefeuilles dont L.x heckrottii, x brownii ‘Dopmore Scarlet’, x tellmanianna, sempervirens,

Kollkwitzia, Dipelta, etc.

Parfum Nombreux Chèvrefeuilles dont Lonicera fragantissima, L. ‘Hall’s prolific’, L. syringantha...

Abelia chinensis, Viburnum odoratissimum, V. x burckwoodii, Heptacodium miconoides

Fruits Presque tous les Viburnum dont : Viburnum odoratissimum, V. pragense, V. opulus (dont le cultivar ‘Xanthocarpum’), V. nudum, etc.

Lonicera pileata, Lonicera coerulea, L. kamchatica (comestible),

Symphoricarpos, Sambucus, Leycesteria,

Écorce Heptacodium miconoides, Dipelta, Kolkwitzia, Lonicera tatarica, Lonicera fragrantissima
Mixed borders Abelia, Viburnum davidii, Lonicera nitida (formes basses et compactes)
Associations Chèvrefeuilles (Lonicera sempervirens, L. x brownii) et autres grimpantes : Rosa, Clématis, Hydrangea petiolaris, Rosiers lianes, Ampelopsis, Actinidia kolomikta, Ipomea, Cobea , Aristolochia, Humulus, Jasminum nudiflorum, Trachelospermum jasminoides, Camellia sasanqua.

En "ponctuation" avec Lonicera nitida et Abelia compacts : Hebe naines, Rhododendron Yakushimanum, Evonymus japonicus, Buxus suffruticosa, Coronilla, Evonymus alatus ‘Compactus’, Artemisia arborescens, Acer japonicum, Bambous (Fargesia)…

Chèvrefeuilles avec couvre-sols : Hedera (surtout H. canariensis), Pachysandra, grandes Fougères, Epimedium…

L’Heptacodium miconoides


Un arbuste à planter en priorité... Pour en savoir plus.
Heptacodium miconoides
Heptacodium miconoides
Heptacodium miconoides

JPEG - 23.5 ko
Les calices roses en octobre-novembre.

Pour en savoir plus...
Les Viornes (Viburnum)

Une conférence de Pierre Richard, ancien Président de la Société d’Horticulture de Quimper, le 16 avril 2011.

Des Caprifoliacées pour nos jardins

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic