Arrosoirs & sécateurs

Des arbustes à écorces décoratives

Les CORNUS

espèces à écorces particulièrement décorativesdescription des écorcesremarques
C. alba

(Cornouiller blanc)

Arbuste de 2,50 m à 3 m au bois rouge ou orangé très décoratif en hiver Floraison blanche en mai. Les feuillages sont différents suivant les variétés :

‘Elegantissima’ gris-vert bordé de blanc

‘Gouchaultii’ feuilles marginées de jaune

‘Kesselringii’ bois rouge sombre, feuilles rouge et pourpre à l’automne

‘Sibirica’ feuilles rouges à l’automne

‘Sibirica Variegata’ feuilles bordées de blanc et de violine

‘Spaethii’ bordées de jaune

C. sanguinea ‘Winter Beauty’ (syn. ‘Winter Flame’) Rameaux rose-orangé 2 à 3 m. Floraison blanche en été. Les feuilles virent au rouge à l’automne.
C. stolonifera ‘Flavimarea’ Bois jaune 2 m. Drageonne beaucoup. Aime les sols humides. Le feuillage vert vire à l’orangé à l’automne. Floraison blanche en mai.

Ces trois Cornus sont des arbustes de culture facile. Ils acceptent tout sol et toute situation. Rabattre les tiges à deux ou trois yeux de la base, chaque année au départ de la végétation.

JPEG - 35.8 ko
Cornus alba ‘Aurea’
JPEG - 9.4 ko
Cornus alba ‘Aurea’



JPEG - 15.2 ko
Cornus alba ‘Winter Flame’
JPEG - 19.8 ko
Cornus alba ‘Ivory Halo’



JPEG - 11.3 ko
Cornus stolonifera ‘Flavimarea’

Les RUBUS

R. biflorus Les tiges épineuses de ces trois Rubus sont recouvertes d’un duvet blanc crayeux très décoratif en hiver. 3 m. Feuillage découpé blanc au revers. Floraison blanche en été. Fruits jaunes.
R. cockburnianus Trop vigoureuse pour un petit jardin. Floraison pourpre en été. Fruits noirs.
R. thibetanus 2 à 3 m. Floraison pourpre en été. Fruits noirs.

Cette pruine est surtout spectaculaire sur les jeunes pousses, d’où l’intérêt d’une taille annuelle très sévère au début du printemps provoquant la formation de nouvelles tiges. Les tiges ne sont vraiment belles qu’une année, il faut donc tous les ans supprimer le vieux bois.
A installer dans un sol bien drainé, assez riche, même calcaire, en plein soleil. Les fruits sont sans saveur.

JPEG - 23.6 ko
Rubus thibetanus
au jardin du Mirail

LES SAULES (SALIX)

S. alba (Saule blanc) var. vitellina : pousses hivernales jaune vif ou orange

var. vitellina ‘Britzensis’ (ou ‘Chermesina’) pousses rouge clair à orangées.

Seuls les jeunes rameaux sont bien colorés : il faut donc tailler très court au départ de la végétation.

Avec les Salix triandra, Salix viminalis et Salix fragilis il est possible de réaliser des structures en osier vivant.

S. Erythroflexuosa Jeunes pousses spiralées jaune-orangé.
S. irrorata Rameaux pourpres couverts de pruine blanche en hiver.



Les chatons qui apparaissent avant les feuilles ajoutent un intérêt supplémentaire aux Saules. On aurait pu citer d’autres espèces et variétés.

les Bambous

Difficile de ne pas citer les Bambous. Vertes, jaunes, noires, les cannes de Bambous peuvent aussi être striées de jaune ou de vert. Les hauteurs et diamètres sont très variables.
Malheureusement les plus grands ont généralement les cannes les plus décoratives et Bambou géant est souvent synonyme de Bambou traçant. Il faudra être vigilant quant au choix des espèces. Sinon, il sera impératif de penser à installer une barrière (ou tout autre méthode efficace !) pour éviter la propagation des rhizomes.
Quelques Bambous intéressants pour leurs tiges décoratives : .
Bambusa multiplex ‘Alphonse Karr’ (4,50 m, jeunes pousses striées de rose, jaune et vert, cespiteux),
Phyllostachys nigra (6 m, les tiges deviennent noires au bout de 2 ans, traçant),
Phyllostachys bambousoïdes ‘Castilloni’ (7 m, jaune strié de vert, très traçant),
Phyllostachys violascens (8 m, jeunes chaumes violet foncé puis stries vert-jaune et violacées sur fond marron clair, très traçant),
Phyllostachys vivax ‘Aureocaulis’ (9 m, jaune souvent strié de vert, très traçant), etc.

JPEG - 26.5 ko
Phyllostachys nigra
JPEG - 12.2 ko
Phyllostachys bambousoïdes ‘Castelloni’

Une curiosité


Rosa sericea pteracantha

Un rosier aux énormes aiguillons rouges, plats et translucides. Il faut le planter de façon à pouvoir regarder ces aiguillons à contre-jour : la lumière traversant ces énormes épines a un effet étonnant.

Rosier arbustif non-remontant de 2x2 m. Petites fleurs blanches assez insignifiantes.

Il faut le tailler court au printemps pour favoriser la formation de nouvelles tiges où les aiguillons sont les plus beaux.

Alain
le 21 février 2009

Des arbustes à écorces décoratives

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic