Arrosoirs & sécateurs

Des arbustes bouche-trous persistants à feuillage vert ou panaché

Il est évident que la liste est loin d’être exhaustive. Ne sont mentionnés qu’un tout petit nombre d’arbustes particulièrement intéressants.

Abelia x grandiflora

‘Prostata’  : (h = 1m ; e = 1m), port étalé, feuillage luisant vert foncé bordé de pourpre en automne, fleurs blanches et parfumées de juillet à octobre laissant un calice rose très décoratif quand elles fanent.
‘Confetti’  : (h = 70 cm, e = 1,20 m). Feuillage vert marginé de blanc rosissant en automne.

Soleil. Sol ordinaire, drainé, sec à peu humide.
Tailler en mars - avril si besoin. Supprimer le bois mort.
A l’abri du vent, au soleil pour conserver un feuillage panaché ou supporte une ombre légère.

Buxus sempervirens

C’est le buis commun que l’on peut tailler en boule pour marquer un angle de plate-bande par exemple. Il existe plusieurs variétés.
‘Elegans’ a des feuilles marginées de blanc.

Terre ordinaire. Soleil ou mi-ombre. Il existe des problèmes (maladies, ravageurs) qui déciment les buis dans certaines régions. Méfiance, notamment de l’origine des plants. Tailler au printemps et septembre.

JPEG - 28.8 ko
Des boules de buis associées à des floraisons.

Correa

C. ‘Dusky bells’  : (0,5 x 1 m), port étalé, feuillage vert moyen. Superbes fleurs rose carmin en clochettes retombantes d’octobre à la fin de l’hiver.
C. alba ‘Rosea’ : (1 m x 1 m), feuillage vert grisé au revers, fleurs en clochettes pendantes roses (octobre à mars)

Tout sol bien drainé au soleil ou mi-ombre. Adapté au bord de mer.
Protéger si hiver froid (-7 à -10 degrés). Déteste le gel.

Daphne odora ‘Aureomarginata’


1 m x 1,50 m. Feuillage luisant, coriace, vert foncé ourlé de jaune. Grappes de petites fleurs blanches et roses parfumées réunies en glomérules de début janvier à mi-février.

Ombre ou mi-ombre. Sol plutôt acide, normal et frais.

Erica mediterranea


Floraison blanche ou rose en février-mars.

Peut dépasser 1m mais doit impérativement être taillée tous les ans. Plus belle si elle est taillée régulièrement. Soleil. Sol acide ou neutre.

JPEG - 33.3 ko
Erica mediterranea
A tailler impérativement après la floraison

Euonymus fortunei

(0,8 x 1,5 m), port étalé, feuillage vert foncé, floraison sans intérêt en mai, baies toxiques.
E. fortunei ‘Emerald Gaiety’ : Feuillage vert panaché de blanc rosissant légèrement en hiver ; (h = 1 m, e = 1,50 m).
E. fortunei ‘Emerald’n’ Gold’ : Feuillage vert largement bordé de jaune d’or très lumineux rougissant quand l’hiver est rude. (h = 30 à 40 cm ; e = 60 à 80 cm). _
Pousse au soleil ou mi-ombre dans tout sol ordinaire drainé, supporte la sécheresse quand il est bien installé.
Tailler si nécessaire au printemps.
Marcotte très facilement.

Haloragis erecta ‘Wellington Bronze’

70 cm. Superbe feuillage bronze. Floraison jaune verdâtre en été.

Soleil. Assez sensible au gel

JPEG - 17.9 ko
Haloragis erecta ‘Wellington Bronze’
Superbe feuillage bronze

Hebe microphylla

Une boule compacte de 1 à 1,20 m de diamètre. Floraison blanche en épis blancs en juillet et souvent en septembre-octobre.

Sol ordinaire. Soleil. Accepte la sécheresse. Tailler après la floraison. Peut-être rabattue au ras du sol.

JPEG - 38.7 ko
Hebe microphylla
Le bouche-trou idéal... et en plus sa floraison est superbe et généreuse

Jovellana violacea


Semi-persistant. 80 cm. Clochettes lilas tachetées de pourpre, gorges jaunes en été. Superbe.

Sol frais, bien drainé. Plutôt Mi-ombre, situation abritée. Rusticité moyenne (-10°C).

JPEG - 11.7 ko
Jovellana violacea
Superbes clochettes lilas.

Leucothoe

L. fontanesiana‘Scarletta Zeblid’
0,8 x 0,6m, compact, fleurs blanches insignifiantes en avril-mai. Feuillage vert foncé et luisant : au printemps les jeunes pousses rouges. Rouge foncé en automne pour devenir cuivré en hiver.
L. axillaris ‘Curly Red’ : (0,80 x 1,50 m), jeunes feuilles recroquevillées rouges.

Pousse dans un sol ordinaire, acide et frais à l’ombre ou mi-ombre.
Arroser par temps sec.

JPEG - 26.1 ko
Leucothoe axillaris ‘Curly Red’
Un feuillage étonnant

Melaleuca gibbosa

1 x 1,20 m, port souple et retombant, feuillage vert foncé, très fin, aromatique. En été, petites fleurs mauves en pompon. Longue floraison en Bretagne

Planter à l’abri des vents dans tout sol sec et drainé, pas trop riche. Tailler, si besoin en mai-juin après la floraison et au maximum la moitié de la longueur des rameaux en juillet.

Nandina domestica

‘Firepower’ 0,6 m, port en boule, feuillage variant suivant les saisons : jeunes pousses cuivrées au printemps devenant vertes en été puis jaunes, orange et rouge vif en automne si exposé au soleil.
‘Richmond’ 1,2 x 1 m, port érigé, feuillage étalé à l’horizontale rougeâtre au printemps et orange à pourpre à l’automne, fleurs blanches (pas toujours) en grappes l’été suivies de fruits rouges.
‘Orihime’ 50 cm. Feuillage fin. superbe.

Pousse dans un sol frais (supporte une sécheresse passagère), drainé même pauvre et caillouteux mais non calcaire, au soleil non brûlant ou mi-ombre, à l’abri des vents forts. Planter au printemps de préférence.
Planter ‘Orishime’ plutôt à mi-ombre ou à l’ombre.

JPEG - 39.2 ko
Nandina domestica ’Orihime’
Un feuillage étonnant. C’est un Nandina peu connu.

Phormium tenax

Quelques cultivars de moins de 1 m :
‘Rainbow Queen’ (90 cm, vert-bronze panaché de rose), ‘Jester’ (1 m, rouge-bronze bordé de vert), ‘Tom Thumb’ (60 cm, vert bronze), ‘Bronze Baby’ (80 cm, rouge-bronze), ‘Apricot Queen’ (1 m, abricot rayé de vert), ‘Platt’s Black’ (1 m, noir) etc.

Planter les Phormiums en avril-mai, en plein soleil, dans un sol riche bien drainé. Au sec en hiver. Pailler les Phormiums nouvellement plantés. Engrais en début de printemps. Peuvent être cultivés en pots.

JPEG - 18.5 ko
Phormium tenax ’Apricot Queen’

Pittosporum tenuifolim ‘Golf Ball’

Petit arbuste au port arrondi qui ne dépasse pas 1 m. Il a l’aspect d’une boule de buis. Les feuilles ovales mesurent 3 à 3,5 cm de long. Croissance rapide. A utiliser comme le buis.

Tout sol ordinaire, bien drainé. Accepte le calcaire. Résiste plutôt bien à la sécheresse. Excellent en bord de mer (accepte bien le vent et les embruns). Rusticité moyenne : n’apprécie pas le froid prolongé et déteste la neige.

Pittosporum tenuifolim ‘Tom Thumb’

Buisson trapu en boule de 80 cm. Le jeune feuillage est vert-bronze puis devient pourpre foncé.

Terre ordinaire. Soleil.

JPEG - 33.5 ko
Pittosporum tenuifolim ‘Golf Ball’
Pour remplacer le buis... mais attention, il est plus frileux.

Pittosporum tobira ‘Nana’

80 x 80 cm. Feuillage compact, vert brillant, à port arrondi. Fleurs blanches parfumées en mai suivies de graines cireuses orangées

Pousse dans un sol drainé, pas trop sec, au soleil ou mi-ombre. Supporte bien la taille. Planter dans 1/3 sable, 1/3 tourbe, 1/3 terre jardin

Prostanthera cuneata

0,60 x 1,20 m, port étalé, petites feuilles rondes, vert foncé, brillantes, à forte odeur de camphre quand on les froisse. Fleurs blanches en mai-juin.

Plein soleil dans un sol ordinaire, drainé, supporte le sec. Tailler pour éliminer le bois sec. Eviter les tailles trop sévères. Ne supporte pas l’humidité stagnante et les fortes gelées.

Raphiolepis x delacourii ‘Springtime’

0,8 x1,5 m, port compact, feuillage vert foncé, coriace et brillant. En avril-mai, fleurs rose et jeunes feuilles cuivrées. Croissance lente.

Soleil, Sol acide, ordinaire, bien drainé. Supporte la sécheresse et les embruns.
Tailler si nécessaire.

Rosmarinus officinalis

C’est le romarin. Feuillage aromatique si on le froisse. Fleurs bleues à blanches de mars à mai. Plante mellifère. Nombreuses variétés au port dressé ou rampant : ‘Corsican Blue’ et ‘Pointe Du Raz’ ont des fleurs bleu foncé.

Pousse dans un sol bien drainé, pauvre, sec, en plein soleil. Tailler après la floraison pour garder un port compact.

Sarcococca hookeriana ‘Humilis’

1,20 x 1 m, pousse lente, buissonnant, à port raide, feuilles vert foncé, brillantes. En janvier-février, petites fleurs blanches au parfum puissant à l’aisselle des feuilles, suivies de baies noires luisantes.

Ombre ou mi-ombre, dans un sol ordinaire, drainé. Semis abondant.
Tailler si nécessaire après la floraison.

Les conifères nains (de rocaille) sont très intéressants mais attention : il faut bien choisir ceux qui ne dépassent pas 1 m (certains conifères appelés conifères nains peuvent atteindre 2 à 3 m et s’ils ne poussent pas en hauteur, c’est parfois en largeur). Même si la pousse est souvent assez lente, mieux vaut bien se renseigner sur ses dimensions adultes.
On choisira en priorité : Abies balsamea ’Nana’, Chamaecyparis lawsoniana ’Green Globe’, Chamaecyparis lawsoniana ’Minima Aurea’, Chamaecyparis pisifera ’Nana aurea variegata’, Chamaecyparis pisifera ’Nana’, Cryptomeria japonica ’Vilmoriana’, Juniperus communis ’Compressa’, Juniperus communis ’Sentinel’, Juniperus squamata ’Blue star’, Picea pungens ’Glauca Globosa’, Pinus mugo ’Gnom’, Pinus mugo ’Humpy’, Pinus mugo ’Picobello’, Thuya plicata ’Whipcord’ etc.

JPEG - 31.5 ko
Des conifères nains


Bien que n’étant pas des arbustes, les graminées peuvent tout à fait jouer un rôle d’arbuste bouche-trou : idéales pour marquer un angle de massif, on peut aussi les cultiver en pot. Il y en a pour toutes les expositions, tout type de sol. Les feuillages et les inflorescences sont très variés, le port est retombant ou érigé. Il y a toujours une graminée adaptée à un emplacement. Les graminées les plus intéressantes sont celles qui ont un feuillage persistant.
Quelques graminées à utiliser : Stipa arundinacea, Stipa gigantea, Eragrostis, Calamagrostis x acutiflora, Molinia caerulea, Panicum virgatum, Miscanthus etc.

JPEG - 32.5 ko
Stipa arundinacea

Alain, le 11 mai 2013

Des arbustes bouche-trous  persistants à feuillage vert ou panaché

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic