Arrosoirs & sécateurs

Des associations de couleurs

JPEG - 40.1 ko
Superbe association du bleu et du gris
Geranium ’Kashmir Purple’ et Stachys lanata

Créer un jardin, ce n’est pas simplement planter côte à côte des végétaux. Tout le monde peut le faire sans problème, mais encore faut-il le faire pour obtenir un ensemble harmonieux et pour cela le jardinier doit s’improviser peintre, artiste... et c’est là que les difficultés commencent !!!

JPEG - 58.5 ko
Le bleu de la graminée Festuca glauca ’Elijah Blue’ et les feuilles rouges de l’Imperata cylindrica ’Red Baron’


Savoir associer harmonieusement les couleurs n’est pas simple mais il existe toutefois quelques règles à connaître (relire l’article sur la magie des couleurs) et il est utile d’avoir quelques notions sur chaque couleur c’est à dire ses caractéristiques, les meilleures façons de l’utiliser et les associations à éviter (relire l’article les couleurs du jardin). Ces deux articles peuvent vous aider, mais sur le terrain, les associations de couleurs deviennent vite un vrai casse-tête d’autant plus que :
- lorsque l’on plante, les végétaux ne sont pas, en général, en fleurs. Il faut donc imaginer ce que pourrait donner dans quelques mois l’association de deux couleurs que l’on a vues uniquement sur catalogue !
- Si les floraisons sont assez courtes, comme pour beaucoup de vivaces, il arrive même que la belle association que l’on avait imaginée ne se produise pas : les deux plantes ne fleurissent pas au même moment !!!
- la notion de couleur est très subjective. Par exemple, j’ai remarqué que beaucoup de personnes détestent les fleurs jaunes. Je ne pense pas me tromper en disant que la couleur orange semble être la couleur la moins appréciée pour les fleurs. Mais tout le monde s’accorde à reconnaître que les feuillages qui virent à l’orange en automne sont superbes.
- nos goûts évoluent : une association qui peut nous paraître superbe à une certaine époque peut nous lasser très vite.

JPEG - 48.4 ko
Ton sur ton...
(Notez la différence de grandeurs des fleurs de l’Achillée et celles de l’Echinacea).


Il existe une solution simple, en dehors de la lecture d’articles sur Internet, de magazines ou de livres de jardinage, c’est d’aller visiter des jardins. Suivant les jardins, vous verrez ce que vous n’aimez pas et heureusement ce que vous aimez. Vous découvrirez des associations que vous n’auriez pas imaginées. Pensez à prendre des photos et il suffira ensuite de vous en inspirer.
Au cours des nombreuses visites de jardins (entre 20 et 25 par an), j’ai pris plusieurs milliers de photos. Je vous en soumets quelques-unes qui m’ont particulièrement marqué.

JPEG - 44.1 ko
Contraste violent du noir et du blanc
A manier avec précaution...

Si vous souhaitez regarder des photos de scènes de jardins montrant des associations de couleurs intéressantes que j’ai eu l’occasion de photographier lors de visites, cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre) pour voir un diaporama plein écran.

Des associations de couleurs

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic