Arrosoirs & sécateurs

Des feuillages pour éclairer l’ombre... à choisir en priorité.

Pour éclairer l’ombre... et la mi-ombre.
Au coeur de l’été, alors que le jardin est écrasé par la chaleur, les coins ombragés sont particulièrement agréables. Malheureusement, l’ombre est parfois un peu triste par manque de lumière. Il est donc très intéressant de "jouer" sur les couleurs des feuillages. Il faut alors trouver des feuillages clairs qui supportent l’ombre. Il en existe d’ailleurs qui sont bien plus beaux à mi-ombre ou à l’ombre plutôt qu’écrasés de soleil. Les feuillages jaunes et les feuillages panachés sont tout indiqués pour tenir ce rôle.
J’en propose ici quelques-uns mais il est bien évident que la liste n’est pas exhaustive.

Acer palmatum

On ne peut pas parler d’ombre et de mi-ombre sans penser à ces merveilles que sont les Acer (érables) à feuillages jaune ou orangé. Il y a bien sûr les grands érables du style Acer pseudoplatanus ’Brillantissimum’ mais je pense plus particulièrement aux Acer palmatum (Erables du Japon) ;
Ils préfèrent les sols argileux drainés à la terre de bruyère. La terre doit rester fraîche mais bien drainée (pas d’eau stagnante). Toutefois ils n’apprécient pas les sols secs. Pas de calcaire, pas de compost, pas de fumier ni engrais. Ils sont sensibles aux vents desséchants et aux vents violents (surtout si le feuillage est finement découpé et clair).
Il existe plus de 600 variétés d’Acer palmatum offrant une grande diversité de feuillages plus ou moins découpés et de coloris surtout au printemps et à l’automne. Certains sont
- panachés : ’Butterfly’ (vert marginé de rose), ’Ukigomo’ (vert et blanc ou rose)...
- jaunes : ’Akane’ (feuillage de printemps jaune orangé puis orange à jaune à l’automne), ’Katsura’ (jaune orangé puis jaune vif et orange à l’automne), ’Orange Dream’ (orange foncé puis jaune vif, puis vert clair et enfin jaune à l’automne), Et bien sûr l’Acer shirasawarum ’Aureum’ (jaune vif, puis orange et rouge à l’automne) et l’Acer shirasawarum ’Autumn Moon’ (orange puis orange et rouge à l’automne).
Impossible de citer toutes les variétés au feuillage lumineux à l’ombre.

JPEG - 10.8 ko
’Orange Dream’

Note personnelle : Sans doute mon arbuste préféré. Dans le jardin, il doit y en avoir pratiquement une vingtaine. Malheureusement plusieurs sont morts probablement à cause de la verticilliose. C’est pourquoi plusieurs sont cultivés en pot.

Aralia cordata ’Sun king’

C’est une vivace herbacée de 80 cm de hauteur environ originaire du Japon. Elle est caduque. Son feuillage jaune citron est superbe. A mi-ombre ou à l’ombre on ne voit qu’elle ! (pas de plein soleil, car le feuillage grillerait). En été, des ombelles de fleurs blanc-crème apparaissent et sont suivies de baies noires. Demande un sol riche, plutôt acide, frais et bien drainé.
Un plus : les nouvelles pousses peuvent être consommées comme des asperges (goût citronné). Mais je n’ai pas testé !

Note personnelle : Une découverte récente. Son feuillage est d’un jaune à tomber. Pour l’ombre c’est extraordinaire... mais peu connu.

Brunnera macrophylla

Le feuillage argenté de certains Brunnera macrophylla illuminent l’ombre, comme les feuillages jaunes. 2 cultivars sont remarquables :
- ’Jack Frost’ feuilles argentées avec des nervures vertes.
Mais surtout
- ’Looking Glass’ feuilles presque entièrement argentées, les nervures vertes sont plus fines que chez ’Jack Frost’. A posséder absolument.
On pourra ajouter
- ’Dawson’s White’ (syn. ’Variegata’) : vert marginé de blanc.
En avril-mai, apparaissent au-dessus du feuillage naissant, des panicules de fleurs bleu vif. La floraison ressemble à celle du myosotis.
A cultiver en sol riche et frais (pas de sécheresse l’été)
Pour en savoir plus

JPEG - 11.2 ko
Brunnera macrophylla ’Looking Glass’

Note personnelle : Le feuillage argenté des 3 brunneras cités sont très beaux. J’aime particulièrement ’Jack Frost’ mais j’adore ’Looking Glass’.

Carex oshimensis ’Everillo’ et quelques graminées jaunes

’Everillo’ est de loin ma graminée jaune préférée. Son port est retombant et forme une touffe de 40 cm x 60 cm. L’intérêt de cette graminée est que son feuillage est persistant. Ainsi, du 1er janvier au 31 décembre, elle illuminera un coin à l’ombre. De plus, elle accepte le soleil (pas brûlant), la mi-ombre et l’ombre. Aime les terrains frais. Que demander de plus ? A avoir absolument !
Pour en savoir plus
Carex oshimensis 'Everillo'
D’autres graminées jaunes acceptent la mi-ombre voir l’ombre : Carex elata ’Aurea’, Deschampsia flexuosa ‘ Tatra gold’, Luzula sylvatica ’Aurea’, Milium effusum ’Aureum’, Hakonechloa macra ’Aureola’, Carex siderosticha ’Banana Boat’.
Pour en savoir plus

JPEG - 22 ko
Carex elata ’Aurea’
JPEG - 82.2 ko
Hakonechloa macra ’Aureola

Note personnelle : Le Carex ’Everillo’ est une de mes graminées préférées. Son feuillage étant persistant, elle est belle toute l’année. C’est à mi-ombre que je la préfère.

Eleutherococcus sieboldianus ’Variegatus’

(Syn : Acanthopanax siebodianus ’Variegatus’)
Un arbuste caduc de 1,50 m x 1,50 m. Les rameaux sont légèrement épineux. Le cultivar ’Variegatus’ a ses folioles bordées de blanc crème. il est beaucoup plus mis en valeur à mi-ombre au milieu d’arbustes principalement à feuillages sombres.
Trop peu connu.
Pour en savoir plus
Eleutherococcus sieboldianus 'Variegatus'
Note personnelle : Un petit arbuste découvert par hasard sur un stand lors d’une fête des plantes. Coup de foudre : aussitôt acheté. Et on ne le regrette pas.

Hedera (lierre)

Vous connaissez tous les tapis de lierre mais dans un coin ombragé choisissez un lierre panaché de jaune ou de blanc. Certains ont des petites feuilles. On les trouve facilement dans les pépinières et jardineries. On les achète souvent sur un coup de coeur sans se préoccuper du nom du cultivar.
Quelques cultivars intéressants :
- vert et jaune : ’Goldchild’, ’Sulphur Heart’, ’Arborescens Variegata’, ’Marginata Major’ etc.
- Vert et blanc : ’Glacier’, ’Eva’, ’Adam’, ’Little Diamond’, ’Schäfer Three’ etc.
Hedera
Note personnelle : Je suis assez réservé pour le lierre mais certains lierres à feuillage panaché sont intéressants en tapis à l’ombre.

Heuchère ’Caramel

Avec son feuillage persistant brun orangé doré, c’est l’heuchère qu’il faut avoir à mi-ombre ou à l’ombre. Sans doute la meilleure des heuchères, en tout cas la plus spectaculaire. Il faut la placer près de fougères, d’hostas ou toute vivace et arbustes de coin ombragé. Floraison blanche en été. Sol riche, restant frais, c’est une plante facile de culture. 30 cm x 30 cm. Incontestablement une plante dont il faut user et abuser.
Il existe d’autres heuchères à feuillage lumineux idéales pour l’ombre : ’Happy Flames’, ’Flower Fountain’, ’Red Lightning’, ’Art Tropico’, ’Electra’ etc.
Pour en savoir plus

JPEG - 75.4 ko
Heuchère ’Caramel’


Dans la famille des Saxifragacées, il ne faut pas oublier d’autres plantes d’ombre, certainement moins connues, mais également très intéressantes pour éclairer un coin ombragé.
Heucherella : ’Spotlight’(jaune veiné de rouge), ’Redstone Falls’ (feuilles marbrées orange, jaune, rouge), ’Solar Eclipse’ (jaune et rouge) etc
Tolmiae menziesii : ’Taff’s Gold’ (Feuillage vert moucheté de jaune et de crème).
Tiarella (Tiarelle
Tellima grandiflora : ’Delphine’ (crème et vert clair)
Note personnelle : L’Heuchère ’Caramel’ est l’Heuchère que je préfère mais je dois bien avouer que d’autres telles que ’Happy Flames’ sont très lumineuses et font leur petit effet à mi-ombre.

Hostas

Les variétés panachées gardent mieux leurs couleurs vives à mi-ombre et ombre (elles y apportent une touche lumineuse).
Elles adorent la fraîcheur, les sols riches en matière organique (compost, fumier...)
Elles pourront être associées à des plantes de mi-ombre (lamium, ajuga, pulmonaire, fougères...) et mises à l’avant d’une plate-bande d’arbustes (Acer, Rhododendron, Hydrangea...).
Une floraison en clochettes, parfois parfumée, apparaît en été.
Seul problème bien connu des jardiniers qui ne sont pas les seuls à aimer les hostas : les limaces et les escargots en raffolent !
- Quelques cultivars intéressants :
- bord jaune : ’Liberty’, ’Northern Exposure’, ’Grand Tiara’ etc.
- centre jaune : ’Catherine’, ’Dream Weaver’, ’Great Expectations’, ’Marmelade’, ’Morning Light’, ’Reversed’, ’Star wars’ etc
- bord blanc : ’Francee’, ’Patriot’, ’Blue Ivory’, undulata ’Albomarginata’ etc.
- centre blanc : ’Enterprise’, undulata ’Mediovariegata’ etc.
Il en existe beaucoup d’autres...
Pour en savoir plus

JPEG - 59.1 ko
Hosta ’Star wars’

Note personnelle : Quel dommage que les hostas soient, pour la plupart, dévorées par les limaces et escargots ! C’est une superbe plante que j’aime beaucoup mais quand elle ressemble à de la dentelle, je suis allergique. Après avoir abandonné cette vivace, je vais essayer à nouveau. On verra.

Hypericum x inodorum ’Golden Beacon’

Un millepertuis arbustif. Un petit arbuste de 1,20 m au feuillage semi-persistant (voire persistant) doré. Il accepte toutes les expositions mais il est plus mis en valeur dans un coin ombragé. Fleurs jaunes en juin suivies de baies noires.
Pour en savoir plus
Hypericum x inodorum 'Golden Beacon'
Note personnelle : Je suis allergique au millepertuis rampant. C’est vraiment une plante que je déteste. Mais lorsque j’ai découvert l’Hypericum arbustif, j’ai commencé à revoir mon jugement. Mais H. x inodorum ’Golden Beacon’ a été une révélation.

Lamium maculatum

Je ne suis pas un fan des lamiums mais il faut bien reconnaitre que comme couvre-sol à l’ombre, les lamiums sont imbattables. Mais lesquels choisir ? C’est un avis très personnel mais j’ai deux coups de coeur : Lamium maculatum ’Beacon Silver’ au feuillage argenté finement bordé de vert, et Lamium maculatum ’Aureum au feuillage jaune. Ils fleurissent mais leur principal attrait est le feuillage.
Tout sol ordinaire restant frais convient. Rusticité à toute épreuve. Plante super résistante. Que demander de plus ?
Pour en savoir plus

JPEG - 10 ko
Lamium maculatum ’Aureum’
JPEG - 19 ko
Lamium maculatum ’Beacon Silver’

Note personnelle : Je ne suis pas très lamium. Il y en a même que je n’aime pas. Mais comme pour le lierre, j’ai un faible pour ’Beacon Silver’ et ’Aureum’. Il faut bien reconnaître qu’à l’ombre c’est une vivace remarquable.

Rubus parvifolius ’Ogon’

Joli couvre-sol au feuillage d’un jaune très lumineux. Le feuillage est caduc mais si l’hiver n’est pas trop rigoureux, il peut garder intact son feuillage. Supporte le soleil mais il est beaucoup plus beau et fait beaucoup plus d’effet à mi-ombre. Il court entre les vivaces et au pied des arbustes. Mais il faut tailler assez régulièrement pour garder une forme compacte. Floraison sans grand intérêt. Ses tiges sont hérissées de petites épines (c’est son défaut... mais c’est une ronce !).
Pour en savoir plus
Rubus parvifolius 'Ogon'
Note personnelle : J’ai découvert cette plante par hasard dans une pépinière. La pépiniériste m’en a fait cadeau mais je devais trouver son nom car elle ne le connaissait pas. Au bout d’environ deux ans, après d’intenses recherches, j’ai trouvé. Pour être honnête je devrais dire "on" a trouvé grâce au forum du site. C’est une plante que j’adore. Je l’ai bouturée, re-bouturée, et re-re-bouturée si bien qu’on la trouve à de nombreux endroits du jardin, à toutes les expositions dans les massifs où elle se faufile entre les vivaces et arbustes mais aussi dans des pots et jardinières.

La liste des feuillages qui illuminent l’ombre est loin d’être complète. Je n’ai parlé ici que des plantes que j’apprécie particulièrement et que je cultive. A ces plantes, il faudrait citer Symphoricarpos orbiculatus ’Foliis Variegatis’ (une symphorine panachée vert-jaune de moins d’un mètre), Humulus lupulus ’Aureus’ (Houblon doré), Pleioblastus auricoma (un bambou jaune de moins d’un mètre), Fuchsia magellanica ’Variegata’, Lysimachia nummularia ’Aurea’.
ETC
JPEG - 66 ko
Fuchsia magellanica ’Variegata’

Des feuillages pour éclairer l’ombre... à choisir en priorité.

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic