Arrosoirs & sécateurs

Des fleurs en hiver

Les vivaces

Peu de vivaces en fleurs à cette période, toutefois quelques-unes sont incontournables

Une hellébore Orientalis

Les HELLEBORES


Elles fleurissent au moins 1 mois, 2 pour certaines. Les reines du jardin de janvier à mi-mars.
- niger (Rose de Noël) : plutôt en fleurs en février. Sol frais, profond riche. Aime le calcaire. Pas la plus facile à cultiver.
- argutifolius (corsicus) : Fl. janv-fév. (au moins 2 mois de floraison. Fleurs vert pâle. Facile
- foetidus : fe. découpé. Floraison vert pâle de janvier à mars. Facile.
- orientalis : des merveilles aux coloris superbes. Comment imaginer un jardin sans H. orientalis ? Culture facile dans un sol lourd, riche et restant frais l’été. Après la floraison, les fleurs fanées restent décoratives.
- x sternii : fe coriace gris-vert et marbré, fl. verte de février à fin mars.
- x nigercors : grandes fleurs blanches ou verdâtres.
- x ericsmithii (nigristern) : floraison rose. Une merveille.
Il y en a bien d’autres… (se reporter au document sur les héllébores).

Culture :
Préférence pour la mi-ombre sous le couvert des arbres et arbustes caducs.
Terre neutre, meuble assez riche frais en été et bien drainé.

Entretien :
En novembre, bouillie bordelaise
En janvier, dès qu’elles allongent leurs tiges pour fleurir, couper le vieux feuillage de l’année pour éviter des maladies et traiter à nouveau à la bouillie bordelaise.


Des Hellébores Orientalis...


Les BRUYERES D’HIVER

Les floraisons sont particulièrement longues (on peut avoir une floraison étalée de fin décembre à fin mars avec un choix judicieux des variétés). Les coloris sont le blanc, le rose et le rouge.
Les coloris des feuillages sont variés : vert pâle ou foncé, gris-vert, vert bronze mais aussi jaune ou doré.
- Erica carnea ‘ Myretoun ruby’, ‘springwood white’, ‘King George’, ‘Pink Spangles’ etc.
- Erica x darleyensis ‘Arthur Johnson’, ‘Darley Dale’, J W Porter’, ‘Furzey’, ‘Jack H. Brummage’, ‘Silberschmelze’ etc. Elles sont plus vigoureuses que les E. carnea
Toutes demandent des sols acides, correctement drainés ni gorgés d’eau l’hiver ni desséchants l’été. Taille légère après floraison.
Attention à la plantation : supprimer le chevelu qui tapisse l’extérieur de la motte et la tremper dans un seau d’eau.
On les utilisera comme couvre-sol au pied d’arbres à des expositions lumineuses.

En plus de ces 2 « stars », on pourra ajouter :

- Bergenia :
La floraison des bergenia a lieu, en général, au début du printemps mais certains fleurissent dès février : B. cordifolia, B. crassifolia et le plus précoce B x schmidtii. Leurs fleurs sont roses pour les 3.
Sol humifère, frais, bien drainé. Soleil ou mi-ombre. Attention à la sécheresse l’été.
Traitez à la bouillie bordelaise à l’automne pour éviter des taches foliaires et la pourriture.

- Petasites :
Vivaces cultivées pour leurs grandes feuilles.
Ce sont des couvre-sols de berges de ruisseaux ou d’étangs.
Mi-ombre ou ombre.
Sol profond, fertile, humifère, constamment humide (non gorgé d’eau).
- Petasites fragrans : de janvier à mars, petites panicules de 5 à 10 fleurs lilas ou pourpres. Odeur de vanille.
- Petasites japonicus : Très grandes feuilles. De février à mars, bouquets blanc-jaunâtre.

- Primula vulgaris :
Il s’agit des primevères de jardin au feuillage persistant ou semi-persistant que l’on trouve dans toutes les jardineries.
Il existe de nombreux hybrides.
Plantez-les par groupes de 3 ou 5 en mariant harmonieusement les couleurs.
Ce sont des plantes de sous-bois aimant les terrains frais et la mi-ombre.

- Viola odorata :
Floraison à partir de février, très parfumée, très rustique mais aussi très traçante (à surveiller !)
Il existe de nombreux hybrides simples ‘Cendrillon’ bleu violacé, ‘Cœur d’Alsace’ rose, ‘Czar Blanc’ blanche, ‘Souvenir de l’Amiral Avellan’ pourpre… et des doubles ‘de Toulouse’, ‘de Bruneau’ …
C’est une plante de sous-bois mais elle accepte toutes les expositions. Sol frais l’été.

- Viola cornuta :
Elles commencent à fleurir bien souvent en fin d’hiver.
On peut s’en procurer dans les jardineries dès décembre.
Elles ressemblent à de toutes petites pensées, sont très florifères et se ressèment abondamment.
Il existe de nombreux hybrides.


Les bulbes

Si les vivaces sont assez peu nombreuses en fleurs, pensez à planter des bulbes qui fleuriront au cœur de l’hiver et que vous oublierez à la belle saison. Il y en a pour toutes les situations (bordures, rocailles, massifs, sous-bois et jardinières).

Ne les dispersez pas trop mais faites plutôt des effets de masse en les plantant assez près de la maison. Evitez également d’acheter des bulbes en mélange de couleurs (c’est moins cher mais l’effet n’est pas très heureux). Plantez-les par taches d’une même couleur. Beaucoup se plantent en sous-bois où ils font merveille.

Attention aux bulbes plantés sur votre pelouse. C’est superbe à la floraison, mais il faut savoir que vous ne devrez pas tondre à cet endroit avant le jaunissement complet du feuillage, ce qui entraîne bien des problèmes.

On pourra, bien entendu, les mêler aux vivaces.

JPEG - 12.5 ko
Perce-neige

- Galanthus nivalis (perce-neige) :
Pour rocailles fraîches et lisières de bosquets. Avec des hellébores et des cyclamens. S’adaptent parfois difficilement, mais une fois établis ils demandent peu de soin. Floraison en février.

- Eranthis hyemalis :
Ht 10 cm. floraison jaune en février, parfois dès janvier. Soleil. Au pied d’arbustes et arbres à feuillage caduc. Se naturalise.

- Iris reticulata :
Ht 15 cm. Floraison bleu-violet en février-mars. Pour rocaille, bordure de plate-bande et potées. Sol léger, humifère et sableux. Plein soleil

JPEG - 12.2 ko
Iris unguicularis
Iris d’Algérie

Iris unguicularis (Iris d’Algérie) : Ht 25 cm. Couper le feuillage (persistant) en octobre-novembre pour dégager les fleurs de la touffe. Très longue floraison lavande dès décembre. A planter en situation ensoleillée voire chaude (devant une façade au sud). SUPERBE

- Cyclamen coum :
Ht 6 à 8 cm. Floraison rose parfois blanche en janvier-février. Au pied d’arbres à feuillage caduc

JPEG - 12.5 ko
Anémone blanda

- Anemone blanda :
Ht 15 cm. Floraison bleu, mauve, rose ou blanche en février-mars. Pour rocaille et sous-bois.

- Crocus chrysanthus :
Ht 8 cm. Nombreux hybrides à floraison jaune, bronze, bleu, blanc, crème… dès février. Pour rocailles, bordures de plate-bandes au soleil.

JPEG - 12.3 ko
Ipheion uniflorum

- Ipheion uniflorum :
Ht 15 cm. Floraison bleue très longue qui débute dès février pour s’achever en avril. Le feuillage disparaît à l’entrée de l’été pour réapparaître en automne. Forme des touffes serrées de bulbes qu’il faut diviser. A planter plutôt à mi-ombre.

- Narcisses botaniques : Les 2 cités ci-après aiment le soleil, un sol humide. Ils fleurissent bien en pots et jardinières. Floraison en février.
- N. bulbucodium : Ht 10 à 15 cm. Fleurs jaunes ouvertes en entonnoirs.
- N. cyclamineus : Ht 15 à 20 cm. Trompettes jaune d’or.

Narcisses de jardins : certains sont en fleur dès mi-février. Le choix des variétés est très important. Ma préférence va vers les narcisses à trompettes jaunes (forme jonquille). Ils sont faciles à cultiver au soleil ou à mi-ombre. Plantez-en le plus possible dans tous les massifs par groupes de 3 ou 5 (de grâce pas en rang d’oignons !!!). Le jaune est la couleur du printemps, vous pouvez en abuser. Evitez d’acheter les narcisses en mélange de couleurs. Ne couper le feuillage qu’après complet jaunissement. Diviser les touffes tous les 3 – 4 ans.

Et la clématite cirrhosa ’Balearica’ …

JPEG - 15.7 ko
Clématite cirrhosa ’Balearica’


Mais oui, une clématite fleurit en hiver, du moins en Bretagne.
Les fleurs (petites) en clochettes blanc-crème mouchetées de pourpre apparaissent en février. Le feuillage très fin est persistant. Elle est assez frileuse : plantez-la à l’abri des vents froids dans un arbre à feuillage pourpre. SUPERBE ! mais il faut l’admirer de près.

Des fleurs en hiver

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic