Arrosoirs & sécateurs

Des fleurs jusqu’aux gelées ?

Chaque saison au jardin présente un intérêt. Après la débauche des floraisons de l’été, le jardin, début septembre change d’aspect. Il va rentrer doucement en dormance et prendre les tons cuivrés d’automne. Si l’on a eu la bonne idée de planter des vivaces d’automne, on peut garder le jardin intéressant jusqu’à l’entrée de l’hiver grâce à ses floraisons (certes moins nombreuses qu’en été) mais aussi ses feuillages qui prennent de superbes coloris.
Malheureusement, bien souvent, l’été le jardin croule sous les fleurs (au point que cela peut devenir agressif),et à l’approche de l’automne s’installe le triste spectacle d’un jardin défleuri (on passe d’un extrême à l’autre) voire délaissé avec ses restes de plantes fanées, si l’on a pas pris le soin de le nettoyer.

Lors des achats de printemps, il serait bon de penser un peu moins aux floraisons estivales et un peu plus aux vivaces d’automne intéressantes aussi pour les coloris chatoyants de leurs feuillages.

- On peut planter jusqu’à 1/3 de ces plantes dans le jardin
- Les placer un peu partout de façon que le jardin donne l’impression de ne pas être délaissé à certains endroits.
Mais on peut aussi réaliser des scènes d’automne plus recherchées en associant vivaces, bulbes et arbres ou arbustes avec leurs coloris d’automne.
- Les placer avec soin, plutôt en 1er plan pour qu’on les remarque et, de préférence, proches de la maison.
On peut diviser l’automne en 3 périodes :

- SEPTEMBRE : un festival de couleurs qui prolonge l’opulence estivale.
Beaucoup de vivaces, déjà en fleurs tout l’été, continuent de fleurir tout septembre et même jusqu’en octobre :
fuchsia, erigeron mucronatus, salvia (uliginosa, ianthina…), gaura, phygelius, diascia (vigilis…), centranthus ruber (valériane), verbena bonariensis, penstemon, tradescantia, dahlia, oenothera speciosa.

- OCTOBRE : des floraisons qui côtoient l’embrasement des feuillages
Graminées, fougères, lysimaque, montbretia, epimedium…prennent des coloris intéressants à cette période.

- NOVEMBRE : l’intérêt des feuillages pour garder une certaine structure aux massifs.
Certaines vivaces restent belles quand elles fanent, aussi est-il bon de ne pas trop se précipiter à les tailler (achillée, astilbe, aruncus, filipendula… ) graminées…

JPEG - 11.3 ko
L’aconit napellus
fleurit en tout début d’automne. A placer en terrain frais en fond de massif.

Comment prolonger les floraisons ?

On peut facilement augmenter le nombre de plantes fleuries à l’automne,

- en faisant refleurir une plante ayant déjà fleuri en début d’été
Couper au ras du sol les hampes défleuries des vivaces de début d’été : on favorise une 2ème floraison (delphinium, lupin, digitale, achillée…)
Rabattre les touffes aussitôt après la floraison d’été : bien arrosées elles reforment un nouveau feuillage et refleurissent en automne, parfois tard en saison (erigeron karvinskianus, gaura, valériane, nepeta… )

- en supprimant systématiquement les fleurs fanées
C’est évidemment valable aussi pour les rosiers remontants (certains, tels que ‘Fée des neiges’, peuvent avoir quelques fleurs jusqu’en novembre).

Les fuchsias, en fleurs tout l’été, reste bien fleuri en automne si la variété est florifère et si on prend soin d’enlever les fleurs fanées.

Des fleurs jusqu’aux gelées ?

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic