Arrosoirs & sécateurs

Digitalis purpurea (la digitale pourprée)

Les digitales

Famille des Scrofulariacées (comme les Verbascum ou Molène).
Ordre unique des Personales (Scrofulariales)
Originaires d’Eurasie, bisannuelles ou vivaces, herbacés robustes à feuilles uniquement en rosette la première année, caulinaires (qui tiennent ou qui appartiennent à la tige), alternes, ovales, allongées ; calice divisé en 5 lobes inégaux ; corolle tubuleuse en cloche, rétrécie à la base, à 2 lèvres peu distinctes, 4 étamines dont 2 plus grandes.
Noms populaires :
Dés de la couleuvre, Gants de Notre Dame, Gants de berger, Gueule de loup, Campanule Sylvestre, Chasse-loup.
Etymologie :
Digitale vient de doigt à cause de la forme de dé à coudre que prend la fleur quand on l’enfile sur un doigt.

La Digitale Pourprée (variété sauvage)

Caractères botaniques :
Bisannuelle ou vivace, tige herbacée de 50cm à 1m, dressée souple, simple cylindre, velue, feuilles alternes, les inférieures en rosette, ovales, oblongues, crénelées, dentées.

Fleurs de Juin à Septembre en longs épis terminaux penchés d’un seul côté de la tige, rouge pourpre dans les sols qui conviennent bien à la plante, plus pâles dans les sols renfermant du calcaire. La teinte est parsemée de tâches roussâtres qui la rendent tigrée. Corolle tubuleuse en forme de doigt de gant.

Fruit en capsule, enveloppé par le calice contenant de nombreuses petites graines ovoïdes, brun pâle, alvéolées.

Racine divisée et fibreuse.

Composition, propriétés, emploi :
Au XVIIème siècle, on découvre les vertus médicinales de cette plante avec ses différents alcaloïdes : digitaline, digitoxine, digitonine. La digitaline excellent cardiovasculaire sera considéré longtemps comme "l’opium" ou le "quinquina" du cœur.

Ces principes actifs sont présents, dans toutes les parties de la plante mais la graine reste l’organe le plus riche.

Habitat :
Cette plante herbacée vénéneuse croit spontanément dans les terrains secs, pierreux, sablonneux, siliceux, granitiques, schisteux, volcaniques, dans les pâturages, les bois, le long des routes. On la rencontre dans le Massif Central (Aubrac), en Bretagne, en Normandie, dans les Vosges.
Elle vit moins bien dans les sols contenant du calcaire, ses caractères morphologiques sont alors modifiés.

Conférence d’Evelyne Stéphan le 18 février 2006

Digitalis purpurea (la digitale pourprée)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic