Arrosoirs & sécateurs

Enlever les fleurs fanées

Systématiquement, et cela... du 1er janvier au 31 décembre !
C’est le prix à payer pour avoir :

- un jardin soigné
Un rosier (ou une vivace), aussi beau soit-il, perd de son intérêt si l’on compte autant de fleurs fanées que de fleurs fraîches.
Je n’ai, personnellement, jamais compris comment on pouvait supporter le triste spectacle de ces rosiers négligés (certaines roseraies en plein été sont, trop souvent, dans un état affligeant !) ou de ces parterres de vivaces où l’on devine entre les tiges défleuries quelques fleurs en plein épanouissement).

- des plantes qui refleurissent
Les fleurs fanées, surtout si elles montent à graines, épuisent la plante qui cesse très vite de fleurir.

En règle générale, il ne faut pas se contenter de couper la fleur, mais en profiter pour rabattre la plante, ce qui la rendra plus trapue, car la tige coupée pourra se ramifier. Il s’agit là d’une sorte de taille.
Si l’on coupe régulièrement les tiges défleuries, la plante continue de fleurir.
Il n’y a pas d’arrêt dans la floraison.

C’est aussi l’occasion de redonner une forme harmonieuse à la plante.
Sont à traiter ainsi, en particulier, les vivaces hautes telles que Penstemon, Phlox, Fuchsia

On devrait toujours avoir sur soi un sécateur quand on se promène dans le jardin : il y a toujours une tige défleurie à rabattre, une branche inesthétique à éliminer.
Enlever les fleurs fanées ne sera plus une corvée si on prend l’habitude de le faire régulièrement, ce qui signifie pratiquement un peu tous les jours en pleine saison (les rosiers demandent en juin-juillet une visite quasiment journalière).

Mais on néglige trop souvent le feuillage. Ainsi, les vieilles feuilles des Hellébores, des Pulmonaires, des Bergénias sont éliminées en janvier-février, celles des Hostas dévorées par les limaces tout au long de la saison…

De toute façon, il faut couper régulièrement les feuilles abîmées, gelées ou malades.

L’hiver, la majorité des vivaces ne subsiste que par la souche.
Avant ce repos, procédez au rabattage des hampes défleuries et à l’élimination du feuillage fané.
Fin février, un nettoyage de fin d’hiver s’impose à nouveau.

Alain, conférence du 10 octobre 2004

Enlever les fleurs fanées

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic