Arrosoirs & sécateurs

Entretien des Fuchsias

JPEG - 12.4 ko
’Tuonella’
n’est pas très rustique.

- PINCER quand les nouvelles pousses auront atteint une hauteur d’environ 20 cm.
Le pincement permet de
- donner une belle forme trapue tout en limitant la hauteur
- augmenter le nombre de fleurs
- retarder la floraison.

- ARROSER 2 à 3 fois par semaine pendant la végétation. Le substrat doit rester toujours humide mais sans excès. Pour garder la fraîcheur, mulcher le sol (compost, paille, écorces de pin…).
Dès octobre, en fonction de la météo, cesser progressivement les arrosages.
Ils détestent
- les excès d’eau (pas assez d’eau vaut souvent mieux que trop)
- les sols desséchés.

- FERTILISER : Un petit rappel :

N

Azote

P

Phosphore

K

Potassium

Facteur de croissance de la partie herbacée (un excès diminue la floraison et rend sensible aux maladies) Développe les racines

Régule la floraison

Accroît la résistance aux maladies

Accroît la résistance aux maladies.

Formation des jeunes tissus et des matières de réserve.


Apporter régulièrement – surtout tôt au printemps - des matières organiques qui servent également de paillage (compost, terreau enrichi type « or brun », lombricompost…).
Apporter une fertilisation
- Organique azotée au printemps pendant la période de croissance (sang desséché, corne broyée ou torréfiée plus rapidement assimilée)
- Phospho-potassique à partir de juin : les engrais tomate et géranium conviennent bien.
Arroser une fois par mois de purin d’ortie dilué à 20 %

Mais attention aux excès de fertilisation !!!
JPEG - 25.7 ko
Fuchsia magellanica ’Alba’
Un des plus rustiques

- TAILLER
Certains préconisent de rabattre la souche avant les gelées à 5 – 10 cm du sol. D’autres préfèrent tailler les branches gelées au printemps au départ de la végétation. Personnellement, à l’automne, je redonne une forme harmonieuse aux fuchsias arbustifs (magellanica…) en les rabattant légèrement (1/3 maximum) et je taille à nouveau de 1/3 au printemps. En Bretagne, certains fuchsias rustiques repartent sur les branches de l’année précédente quand l’hiver n’a pas été trop froid, d’où l’intérêt de ne pas se précipiter.

Pour ceux dont toutes les branches ont gelé entièrement, pas de panique : attendre que la plante reparte de la souche pour enlever les branches mortes.

Ne pas rabattre à quelques centimètres à l’automne offre des avantages :
- ralentissement de la pénétration du gel en terre si la touffe est importante
- maintien des matériaux de protection (feuilles mortes, paille…)
- les petits fuchsias sont repérables l’hiver.

JPEG - 11 ko
’Preston Guild’
n’est pas rustique.

Multiplication par BOUTURAGE

Les fuchsias, même rustiques, ne sont jamais à l’abri d’une gelée trop forte lors d’un hiver rigoureux. Aussi est-il plus prudent de bouturer les variétés que vous voulez à tout prix conserver (à noter que les plants les plus florifères sont souvent assez jeunes).

Epoque la plus favorable : entre le 15 août et le 15 septembre.

Mais on peut très bien bouturer dès le début du printemps sous châssis, en mai-juin lorsqu’on effectue le pincement, et tout l’été du moment que l’on préserve les boutures des agressions du soleil.

Conditions :
- Sous châssis froid à mi-ombre
- Maintenir une humidité suffisante du substrat et de l’atmosphère ambiante (bassinage), mais attention aux excès d’eau qui provoque la pourriture.
- Utiliser un terreau sain et léger.
- Choisir, de préférence des boutures à talon.

Alain, 21 septembre 2002

Entretien des Fuchsias

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic