Arrosoirs & sécateurs

Entretien des potées de vivaces

Règle d’or pour réussir les potées : EAU, AIR, ENGRAIS

- En fin d’hiver ou début de printemps, effectuer un surfaçage en remplaçant environ 5 cm de l’ancien terreau (attention aux racines superficielles) par du terreau frais enrichi d’un engrais à action lente ou organique.
Tailler sévèrement pour redonner une forme aux végétaux.

-  Rempoter au printemps quand les racines ont colonisé tout le terreau.
Tous les ans pour les plantes à croissance rapide, tous les 3 ans pour la plupart des plants. Si des racines sortent du pot par le trou de drainage, il est URGENT de rempoter.

-  Arroser quand les premiers centimètres de terre sont secs. En cas de fortes chaleurs, arroser une à deux fois par jour les « assoiffées ».
Plus les contenants seront petits et peu profonds, plus la terre se dessèchera.
Les arrosages fréquents tassent la terre, un griffage superficiel évitera l’asphyxie des plantes.
Pour les gros pots qui sont destinés à rester dans un même endroit du jardin, ou les balconnières (le tuyau d’arrivée d’eau peut monter à l’étage le long d’une gouttière), un arrosage automatique est une solution intéressante ; il faut y penser au moment de la création du jardin.
L’utilisation de grains d’eau, mélangés au terreau, limite les arrosages ; un grain d’eau absorbe 400 fois son poids en eau et libère cette eau quand la terre sèche.

-  Fertiliser au printemps et en été avec des bâtonnets ou des granulés qui libèrent peu à peu leurs nutriments ou avec de l’engrais liquide 1 à 2 fois par mois suivant les espèces.
Avant de fertiliser, la terre sera humide pour que l’engrais ne brûle pas les racines. Un conseil : diviser par 2 la dose indiquée dans le mode d’emploi et arroser plus souvent avec le produit, cela donne un coup de fouet aux plantes.

Quel type d’engrais ?

- Pour avoir de beaux feuillages, utiliser un engrais riche en azote (ex : en avril, 1 poignée de sang séché ou corne torréfiée pour un pot moyen de buis)
- Et pour une floraison abondante, un engrais riche en potassium (engrais pour fraisier, tomate, géranium).
Pas d’engrais en hiver

- Enlever les fleurs fanées et tailler si nécessaire.
-  Hivernage  :
Une plante rustique en pleine terre ne l’est pas obligatoirement en pot, par exemple le laurier-sauce.
Si vous disposez d’une pièce pas trop froide, rentrer les fuschias, anthémis, daturas, laurier rose ou sauce... après les avoir traiter contre les maladies et parasites.
Si vos potées passent l’hiver au jardin, choisir des végétaux très rustiques, grouper les pots dans un endroit abrité (contre un mur sud de la maison sans courants d’air) et les recouvrir d’un film de forçage par grand froid, faciliter l’écoulement de l’excès d’eau en intercalant des graviers entre la soucoupe et le pot.

Marie-France Even 18 mars 2006

Entretien des potées de vivaces

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic