Arrosoirs & sécateurs

Eranthis hyemalis (Helléborine, Aconit d’hiver)

FICHE D’IDENTITE

Nom commun : Helléborine, Aconit d’hiver

Origine :
Du Sud de la France à la Bulgarie

Famille :
Renonculacées

Caractéristiques :
Petite plante bulbeuse d’une hauteur de 10 cm. Feuilles laciniées formant une collerette. Toutes les parties de la plante sont toxiques par ingestion. La sève peut irriter la peau.

Floraison :
Fleur en coupe jaune vif posée sur le feuillage. Le début de la floraison est, comme beaucoup de plantes à cette époque, assez variable. Elle peut démarrer fin janvier. Les fleurs font penser à de gros boutons d’or qui font, bien sûr, partie de la même famille.

Espèces et variétés voisines :
Eranthis hyemalis ’Noel Ayres’ (fleurs doubles), E. hyemalis ’Orange Glow’ (jaune foncé), E. hyemalis ’Pauline’ (variété trouvée récemment).

Problème : quand on achète des bulbes d’eranthis, le nom de la variété n’est jamais connue. Pour se procurer ces variétés il faut s’adresser à des boutiques spécialisées.
Eranthis cilicica (fleurs plus grande que E. hyemalis), Eranthis longistipitata (voisine de E. hyemalis, en plus petit), Eranthis pinnatifida (fleurs blanches, Japon), Eranthis x thubergenii ’Guinea Gold’ (E. cilicica x E. hyemalis, le plus grand eranthis, grandes fleurs)

EXIGENCES DE CULTURE

Sol :
Fertile, riche en humus, frais, bien drainé et ne se desséchant pas l’été. Apprécie plus particulièrement les sols alcalins.
Exposition :
Plein soleil pour une ouverture complète des fleurs (éventuellement ombre légère)
Rusticité :
Excellente. On peut en voir fleurir dans la neige.

PLANTATION

A l’automne à 5 cm de profondeur et 5 cm de distance.
Attention : ne pas acheter des bulbes desséchés ! C’est pourquoi, comme pour les perce-neige, il est préférable de les planter avec les feuilles juste après la floraison.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Aucun.
Bien repérer son emplacement.

ENNEMIS

Limaces, pourriture des bulbes.

MULTIPLICATION

Après la floraison, la plante forme des graines. Si les bulbes se plaisent, elle se ressème facilement au point de devenir envahissante. Après avoir fourni ses graines en mai, la partie aérienne disparaît complètement.
Division de souche juste après la floraison.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

C’est une petite plante qui s’oublie facilement. Il faut la planter dans un endroit dégagé en bordure de plate-bande pour la voir de près. Elle est intéressante sous le couvert d’arbustes à feuillage caduc fleurissant à la même époque : lonicera fragrantissima, hamamélis... Accompagne avec bonheur d’autres petits bulbes : perce-neige, crocus, narcisse, anémone blanda... mais aussi des vivaces : hellébores, bruyères d’hiver

NOTES PERSONNELLES

Je n’ai jamais observé son côté envahissant, car mes tentatives pour la cultiver n’ont jamais été un franc succès ! Et pourtant, elle est considérée comme plante facile à cultiver ! Mais je persévère car c’est une petite plante bien sympathique à cette période de l’année.!!!

Le plus : période de floraison
Le moins : bien repérer son emplacement

Eranthis hyemalis (Helléborine, Aconit d’hiver)

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic