Arrosoirs & sécateurs

Erica x darleyensis

FICHE D’IDENTITÉ

Nom commun : Bruyère d’hiver.
Origine : hybride naturel résultant du croisement de Erica carnea et Erica erigena (mediterranea).
Famille : Ericacées.
Caractéristiques : plus vigoureuses que Erica carnea, ce sont de petits arbrisseaux de 25 à 60 cm qui peuvent s’étaler pour former d’excellents couvre-sol. Le feuillage persistant varie suivant les variétés : vert pomme pour ‘Arthur Johnson’, or jaune bronzant en hiver pour ‘George Rendall’, vert soutenu pour ‘Silberschemlze’, etc.
Floraison : de décembre à mars. La floraison est blanche, rose, lilas ou magenta.
Quelques variétés
Nous ne citerons que les variétés les plus intéressantes :
‘Arthur Johnson’ : vigoureuse, rose lilas, 50 cm.
‘Darley Dale’ : vigoureuse et très robuste, rose pourpre, 35 cm.
‘Furzey’ : vigoureuse et compacte, rose lilas, 45 cm.
‘George Rendall’ : compacte, rose soutenu, beau feuillage, 30 cm.
‘Ghost Hills’ : s’étale, rose, 40 cm.
‘J.W Porter’ : beau feuillage, mais floraison cerise peu abondante, 50 cm.
‘Jack H. Brummage’ : superbe, feuillage du jaune au bronze, rose pourpré, 35 cm.
‘Kramer’s Rote’ : magenta, 35 cm.
‘Margaret Porter’ : vigoureuse, rose lilas, 50 cm.
‘Silberschemlze’ : vigoureuse, la plus belle floraison blanche, 40 cm.
etc.

JPEG - 69.1 ko
Erica x darleyensis ‘Kramers’s Rote’
JPEG - 70.2 ko
Erica x darleyensis ‘Ghost Hills’

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : accepte les sols légèrement calcaires comme très acides. La terre doit être légère mais doit retenir l’humidité (sans excès).
Exposition : plein soleil mais tolère très bien la mi-ombre.
Rusticité : excellente

PLANTATION

La meilleure période de plantation se situe à l’automne ou en début d’hiver. L’idéal est de choisir les plantes en fleurs (elles ne manquent pas en jardineries et pépinières en novembre-décembre).
Distance de plantation : dépend des variétés, mais il faut compter au minimum 40 cm et parfois jusqu’à 70 cm.
Il est impératif de soigner la plantation (relire les conseils de la page “tout commence à la plantation”)
Un petit rappel :
- bien préparer le terrain,
- ne jamais planter une motte sèche (tremper un quart d’heure dans un seau d’eau),
- supprimer le feutrage avec une brosse métallique (c’est indispensable).

JPEG - 20.1 ko
le feutrage
aucune chance de reprise !
JPEG - 15.8 ko
il suffit de gratter
par exemple avec une brosse métallique


JPEG - 23.5 ko
il ne reste plus qu’à tremper la motte



- garder un sol meuble en recouvrant le sol de mulch (fougère broyée, gazon séché, aiguilles de pin, compost...)

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Attention à la sécheresse la première année (arroser et renouveler la couche de mulch).
Aucun engrais nécessaire mais apporter régulièrement du compost les premières années.
TAILLE : elle est indispensable pour garder un bel aspect compact. Elle intervient juste après la floraison, donc vers avril. Il ne faut pas tarder et ne pas attendre la disparition complète des fleurs car les nouvelles pousses apparaissent très vite.
On utilise une cisaille et on se contente d’épointer en évitant de tailler dans le vieux bois.

ENNEMIS

Généralement aucun.
Phytophtora cinnamoni (pourriture des racines) en milieu chaud et humide.

MULTIPLICATION

Boutures semi-ligneuses de juin à septembre. Enfoncer la tige prélevée de 5 cm dans un mélange de tourbe et sable (ou du terreau de bouturage). Placer la bouture sous châssis, tunnel ou dans une serre.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Il est important de créer des masses importantes (plutôt que d’éparpiller les plants) visibles de la maison. Fleurissant à une période peu clémente, il est intéressant d’utiliser les Erica x darleyensis pour créer un décor fleuri d’hiver.
Il est bon d’imiter la nature et par conséquent de les planter au pied d’arbres caducs, notamment de Bouleaux. Elles accompagnent heureusement les conifères, les Pins... et bien entendu les arbustes de terre de bruyère (Rhododendron, Azalée, Pieris, Camellia japonica, Acer...)
Ne pas oublier d’ajouter des bulbes de début de printemps (Narcisse, Crocus, Muscari...) sans oublier les graminées.

JPEG - 109.5 ko
Erica darleyensis
Cette photo a été prise un 14 janvier, mais elle aurait très bien pu être prise en décembre, en février ou mars !

SI VOUS AIMEZ, VOUS AIMEREZ

JPEG - 51.9 ko
Erica carnea ‘Springwood White’

les Erica carnea, une autre Bruyère d’hiver plus basse et qui supporte très bien l’ombre. C’est la Bruyère alpine. Erica x darleyensis est un hybride de E. carnea.


NOTES PERSONNELLES

Sa très longue floraison d’hiver (3 à 4 mois) la rend INDISPENSABLE dans un jardin. On peut créer avec elle de très beaux tableaux d’hiver. Et quand sa floraison est terminée, rien n’empêche de s’en servir comme tapis pour une Clématite !
La Clématite viticella ‘Purpurea Plena Elegans’ s’étalant sur un tapis vert d’Erica x darleyensis... superbe.

LE PLUS : très longue floraison.
LE MOINS : rien.
Si vous voulez en savoir plus : le livre de référence


La Bruyère par Bernard de La Rochefoucauld

et si vous voulez voir son jardin : "L’arboretum des Grandes Bruyères"


Retour aux floraisons de février
(Difficile de choisir un mois particulier, étant donné sa très longue floraison : j’aurais aussi bien pu choisir décembre que mars !)

Erica x darleyensis

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic