Arrosoirs & sécateurs

Fuchsia procumbens ’Variegata’

FICHE D’IDENTITE

Fuchsia procumbens 'Variegata' (feuilles)
Origine
Nouvelle-Zélande. C’est un cultivar, pas facile à trouver, provenant du fuchsia procumbens au feuillage vert originaire de la côte nord de Nouvelle-Zélande.
Famille
Onagracées
Caractéristiques
Plante au port rampant (hauteur 10 cm maximum pour un étalement de 60 cm).
Les feuilles sont petites, arrondies, vert pâle et panachées de crème.

JPEG - 8.4 ko
La fleur est minuscule


Floraison
Curieuse fleur discrète tubulaire de 15 mm de long tournée vers le haut. Le calice est jaune pâle, la pointe des sépales est pourpre. Pas de corolle mais des étamines à pollen bleu vif. A admirer de près ! Le seul fuchsia ayant le coloris jaune.
Dans mon jardin, en Bretagne sud, il est en fleur en août et septembre.

EXIGENCES DE CULTURE

Sol
Fertile, frais et bien drainé.
Exposition
Mi-ombre ou soleil non brûlant. A l’abri des vents froids ou desséchants.
Rusticité
Si le fuchsia procumbens est moyennement rustique (il résiste au moins jusqu’à -5°C), le cultivar ’Variegata’ serait moins rustique. C’est pourquoi il est préférable de le cultiver dans un pot que l’on mettra dans un endroit privilégié du jardin pour l’hiver. Celui que j’ai acheté vers la fin des années 90 est toujours bien vivant.
Il est donc à considérer comme un fuchsia d’une rusticité moyenne pour régions tempérées.
Il n’avait jamais été mis à l’abri l’hiver (simplement placé contre la façade Nord de la maison), mais pendant l’hiver 2009-2010, il a été rentré sous la serre. Etonnant : son feuillage en fin d’hiver était aussi fourni qu’en fin d’été. Il a même fleuri.

PLANTATION

Le planter en pot au printemps dans un terreau léger (terreau géranium). Ajouter une poignée de terreau enrichi (type ’Or brun’ ou ’Algo-forestier’).
Recouvrir de paillette de lin, de mulcao, de cosse de sarrazin, de fougère broyée... pour garder le terreau bien frais.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Au printemps, il est parfois nécessaire de le rempoter (tous les 2 ans environ) et de le tailler légèrement pour lui redonner une forme esthétique et lui permettre de se ramifier.
Durant la croissance, arroser en apportant un engrais liquide (engrais tomate par exemple) tous les 15 jours.
En hiver, je ne le rentre pas mais je le place à l’abri des gelées à l’arrière de la maison au nord.

ENNEMIS

Les ennemis du fuchsia, mais je n’ai jamais noté d’attaques d’insectes (pucerons...) ou de maladies.

MULTIPLICATION

Bouturage fin août, début septembre. On placera les boutures sous châssis froid. Il est possible d’essayer de bouturer les extrémités des tiges taillées au printemps. Qui n’ose rien n’a rien !

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS
Il est à planter seul dans un pot que l’on placera à mi-ombre dans une plate-bande d’hostas et autres plantes ayant les mêmes exigences.
NOTES PERSONNELLES
La fleur n’est pas spectaculaire, c’est le moins que l’on puisse dire, car il faut vraiment l’admirer de près.
En fait, c’est un fuchsia à cultiver pour son feuillage superbe qui retombe le long du pot.
Dommage qu’il soit si difficile à trouver. Je l’ai trouvé par hasard dans une foire aux plantes... je ne l’ai jamais revu depuis. Vraiment dommage !

Le plus : son feuillage
Le moins : fleurs très petites et cachées sous les feuilles.

Fuchsia procumbens ’Variegata’

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic