Arrosoirs & sécateurs

Geum rivale ‘Marmelade’

Geum rivale ‘Marmelade'

FICHE D’IDENTITÉ

Nom commun : Benoîte des rives (ou des ruisseaux). On trouve ce cultivar aussi sous le nom anglais ‘Marmalade’.
Origine : Europe, Caucase, Turquie, Chine, Amérique du Nord. Elle vit dans les marais, les bords des ruisseaux ou les prairies humides.
Mais ‘Marmelade’ est un cultivar d’origine horticole.
Famille : Rosacées.
Geum rivale ‘Marmelade' (feuille)
Caractéristiques : vivace formant une touffe de feuilles de 30 cm (50 à 60 cm en fleurs). Les feuilles partant de la souche mesurent environ 15 cm. Plusieurs paires de petites folioles sur la tige et une grande foliole terminale sont trilobées, dentées et rugueuses au toucher.
Geum rivale ‘Marmelade'
Floraison : elle a lieu en avril et parfois jusqu’en mai. Les fleurs pendantes sont campanulées. Les cinq pétales sont abricot et les sépales rouge-brun. Les fleurs se détachent bien du feuillage.
Variétés voisines :
La Geum rivale type a des pétales roses à rouge-orangé et des sépales rouge-brun.
Quelques hybrides :
- ‘Album’ : blanc crème, calice vert pâle,
-  ‘Flames of Passion’ : rouge feu,
- ‘Beach house apricot’ : abricot doux,
- ‘Leonard’s Variety’ (syn. ‘Leonardii’) : rose cuivré teinté d’orange (variété la plus connue),
- ‘Lionel Cox’ : abricot crème,
- ‘Sigiswand’ : orangé teinté de rouge,
- ‘Lemon Drops’ : jaune citron,
- ‘Coppertone’ : abricot cuivré, sépales rouge-brun.

Il existe d’autres espèces de Geum, notamment Geum chiloense et ses deux hybrides bien connus : ‘Lady Stratheden’ (jaune) et ‘Mrs J. Bradshaw’ (écarlate).
Geum rivale ‘Marmelade'

EXIGENCES DE CULTURE

Sol : ordinaire, frais et humifère. Connaissant ses origines, on comprend qu’elle n’apprécie pas la sécheresse.
Exposition : soleil, éventuellement ombre légère.
Rusticité : excellente (–20°C)

PLANTATION

A l’automne ou au printemps. N’aime pas la concurrence des racines. Distance de plantation : 40 cm.

ENTRETIEN AU FIL DES SAISONS

Aucun, sinon de couper les fleurs fanées au fur et à mesure.

ENNEMIS

Les tenthrèdes (la larve ressemble à une chenille) peuvent s’attaquer au feuillage.

MULTIPLICATION

- Semis au printemps, transplantation en godets puis mise en pleine terre au printemps suivant.
-  Division des touffes à l’automne ou au printemps.

ASSOCIATIONS ET UTILISATIONS

Plante de bordure des massifs à associer à des vivaces fleurissant à le même période (Ancolie, Phlox subulata, Arenaria montana, Euphorbe polychroma, Limnanthe douglasii...)

NOTES PERSONNELLES

Découverte dans un jardin du Cotentin en avril 2010. Michelle a eu la gentillesse de me donner un tout petit plant que j’ai bichonné jusqu’à l’automne dans la serre. Un an après il est en fleurs. Superbe.
LE PLUS : fleurs superbes.
LE MOINS : pas encore trouvé.

Retour aux floraisons de avril

Alain, le 19 avril 2011

Geum rivale ‘Marmelade’

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic