Arrosoirs & sécateurs

Jardin Botanique du Château de Vauville

Dimanche 22 juin 2003


Le jardin botanique de Vauville se trouve dans le département de la Manche. Plus exactement dans le Nord-Cotentin, dans la Hague. Il faut savoir que ce coin bien connu de Normandie est aussi connu pour ses violentes tempêtes, le jardin est tout proche de la mer. Quand on regarde la forme de certains arbres (Eucalyptus notamment), on ne se pose pas bien longtemps la question de savoir d’où proviennent les vents dominants et l’on a sous les yeux un bel exemple d’anémomorphisme.


Mais avec l’aide de haies brise-vent pour couper non seulement le vent mais aussi les embruns afin de créer un micro climat à l’intérieur du jardin et avec le Gulf-stream comme allié, il ne faut pas s’étonner de trouver là une végétation luxuriante de plantes tropicales et de climat doux (Cordyline, Phormium, Palmiers, Echium de Madère...)

Un tout petit historique
Il ne reste que le donjon du château-fort construit en 1163 par Richard de Vauville. Les bâtiments actuels datent de la fin XVIème – XVIIème. Lors de la 2ème guerre mondiale, le château fut pillé et endommagé.





Le jardin fut créé à partir de 1947 par Eric et Nicole Pellerin. En 1980, Guillaume Pellerin (architecte paysagiste) et son épouse Cléophée de Turckheim (sœur de Charlotte) reprennent le domaine.


Actuellement la superficie est de 4,5 hectares. Nous sommes ici dans un jardin dépaysant créé autour d’un château chahuté par les vents et les embruns… mais grâce au Gulf-stream, il ne gèle pratiquement jamais (le thermomètre descend rarement en dessous de – 5°C). Et ça change tout !

Quand vous entrez dans le jardin, vous comprenez très vite que les végétaux, d’une part sont majoritairement persistants, mais d’autre part sont des essences tropicales que l’on ne s’attend pas à trouver dans ce coin de Normandie. Parmi les 1000 espèces de plantes, vous verrez des Trachycarpus fortunei (palmier de Chine), des Gunneras manicata, de superbes Eucalyptus, Pseudopanax ferox, Cryptomeria japonica… mais aussi des Rhododendrons et des Hydrangeas. Impossible de noter toutes les plantes, il ne vous reste donc plus qu’à faire une petite visite dans ce jardin vraiment surprenant.

JPEG - 35.1 ko
de superbes écorces d’Eucalyptus



Il ne faut pas oublier la présence de l’eau : un ruisseau alimente différents bassins où prospèrent des plantes de berge et des plantes aquatiques.


Le 20 août 2015, Guillaume Pellerin est décédé subitement à Oxford (Angleterre) à l’âge de 66 ans. Il avait été invité à donner une conférence sur les outils de jardin.
C’est son fils Eric qui a repris la gestion du domaine.

Si vous voulez en savoir encore plus sur le jardin de Vauville, regardez la vidéo du site "jardin-jardinier

Jardin botanique de Vauville
Eric Pellerin
50440 Vauville
Tel : 02 33 10 00 00 / 06 47 91 92 75
www.jardin-vauville.fr
eric@jardin-vauville.fr
Le jardin a été classé « jardin remarquable » en 2004

Jardin Botanique du Château de Vauville

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic