Arrosoirs & sécateurs

Jardin de "La petite Rochelle" à Remalard (61)

Cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre) pour voir un diaporama plein écran des photos du jardin

Samedi 30 mai 2015

C’est au début de l’automne 1976 qu’Hélène d’Andlau, après le décès de son père, commence son jardin sur un terrain familial laissé à l’abandon. Bien entendu, après la remise en état des bâtiments, le premier jardin est créé aux abords de la maison.

Le terrain est trop plat, aussi est-il divisé en plantant des arbres et en créant des haies.
“Rompre la monotonie du terrain, empêcher l’œil de tout saisir en une seule fois, créer des effets de surprise, de découverte, tel a été mon souci tout au long de la création de ce jardin” explique-t-elle.
Ainsi apparaîtront entre 1980 et 2013 dix jardins.


JPEG - 18.6 ko
Laurence de Bonneval lors de la visite


C’est Laurence de Bonneval, sa fille, qui nous fera la visite guidée et nous passerons donc dans le labyrinthe, le jardin italien, le jardin de Solvène, le jardin de St Fiacre, le jardin de la Grande Rochelle, le jardin de Laurence et les deux derniers créés en 2012 : le jardin du silence et le champ de la grive. Ainsi, la superficie actuelle est-elle de 1,10 hectare.

JPEG - 23.6 ko
dans le "Champ des Grives"
JPEG - 29 ko
la mare dans le labyrinthe
JPEG - 18.8 ko
Le jardin du silence


Hélène d’Andlau créé un jardin sans le dessiner auparavant : il est déjà dans sa tête...
Le pH est de 7 (voire 6,5 à certains endroits) ce qui permet une grande diversité de végétaux. Le jardin de la "Petite Rochelle" a donc un intérêt certain toute l’année.
Hélène d’Andlau ayant l’âme d’un collectionneur, elle est toujours, même encore aujourd’hui, à la recherche de nouvelles raretés.
Dans le jardin, on remarquera différentes collections : Daphnés (environ 30), Cornus (80 ! dont beaucoup de C. kousa et C. florida), Pieris (plus de 60), Hydrangeas (plus de 170 !), Rhododendrons et azalées, Acers (plus de 50) et clématites. Sans oublier les Viburnum, les pivoines, les rosiers et autres arbres et arbustes remarquables. Bien entendu il faut également citer les graminées, les bulbes et les vivaces.

JPEG - 28.1 ko
Cornus kousa ’Nicole’
JPEG - 13.8 ko
Clématite ’Diana’s Delight’


On ne peut pas parler d’Hélène d’Andlau sans évoquer Peter Wolkonsky, créateur du jardin de Kerdalo qui aimait beaucoup le jardin de "la petite Rochelle" et qui y a souvent séjourné. Il faudrait évoquer aussi des botanistes, des jardiniers et des pépiniéristes tels que Charles de Noailles, Robert et Jelena de Belder, Lionel Fortescue etc.

Hélène d’Andlau a bien voulu recevoir les quelques personnes restées après la visite. Je l’en remercie car sans ce petit moment, je crois que je serai parti de la "Petite Rochelle", un petit peu frustré. Merci Madame. Il y a tant d’années que je voulais visiter votre jardin. Merci également à Mme de Bonneval pour la visite guidée passionnante.

JPEG - 9.3 ko
Hélène d’Andlau en juillet 2014
Photo envoyée par sa fille Laurence de Bonneval

Le jardin est classé "Jardin remarquable" et a reçu le prix Bonpland 2010

Si vous voulez en savoir encore plus sur les jardins de la petite Rochelle, cliquez sur le logo du site de jardin-jardinier...

...et regardez la vidéo

Jardin de La Petite Rochelle
Hélène d’Andlau et Laurence de Bonneval
22 rue du Prieuré
61110 Rémalard (15 km de Nogent le Rotrou)
Téléphone : 02 33 73 85 38 (de 9 à 10 h, le matin)
Site internet : www.la-petite-rochelle.com/

Jardin de

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic