Arrosoirs & sécateurs

Jardin en hommage à Jacques Prévert à St Germain des Vaux

Dimanche 29 octobre 2017


Poète, scénariste, parolier, Jacques Prévert a écrit pour le théâtre et le cinéma ("Quai des brumes", "Les visiteurs du soir", "Les enfants du paradis" etc). Il collabore notamment avec Marcel Carné :

"Je vous assure cher cousin que vous avez dit bizarre, bizarre
Moi j’ai dit bizarre ? Comme c’est bizarre"

"T’as d’beaux yeux, tu sais"

Après la guerre, il publie en 1945 son premier recueil de poésies "Paroles" qui connaît un immense succès.
"Notre père qui êtes aux cieux... restez-y
et nous, nous resterons sur la terre qui est parfois si jolie"

Il a fait descendre la poésie dans la rue. Certains de ses poèmes ont été mis en musique par Joseph Kosma (Les feuilles mortes...). Ses interprètes sont Yves Montand, Juliette Gréco, Serge Reggiani, Catherine Sauvage...


JPEG - 41.2 ko
Gérard Fusberti, ami intime de Prévert et propriétaire du jardin.

Venu pour la première fois en 1930 dans la Hague, il y revenait souvent, si bien qu’en 1966, il prend contact avec Gérard Fusberti qui était antiquaire à Goury pour trouver une maison (il restera toujours pour ses amis et notamment Jacques Prévert, "Gérard de Goury"). En 1971, Prévert achète une maison à Omonville-la-Petite, une petite commune située à quelques kilomètres du jardin de Gérard Fusberti dans lequel il aimait se promener. Le 11 avril 1977, Prévert meurt d’un cancer du poumon et est enterré à Omonville-la-Petite (il était né en 1900 à Neuilly sur Seine).


JPEG - 50.6 ko
Le poirier pleureur de Serge Reggiani


Gérard Fusberti était devenu l’ami intime de Prévert. 10 ans après la mort de Prévert, Yves Montant voulait qu’il soit fait quelque chose. Gérard Fusberti propose à Janine (la femme de Prévert) et aux amis du poète d’ouvrir son jardin en hommage à son ami : ils y planteront leur arbre préféré. Ainsi, on découvre l’Eucalyptus de Mouloudji, le tilleul de Robert Doisneau, les hortensias de Barbara, le Rhododendron de Julliette Gréco, les pins d’Yves Montant, l’euphorbe de Marcel Carné, le poirier pleureur de Serge Reggiani, le lierre d’Arletty, etc.

JPEG - 49.8 ko
Prévert détestait les fleurs coupées...
... mais aimait les arbres (en 1967, il publie "les arbres", un recueil de poèmes)


Pour éviter toute confusion, il faut bien comprendre que ce jardin est celui de Gérard Fusberti (et non de Prévert qui habitait Omonville-la-Petite).
Quand Gérard Fusberti acquiert très jeune le terrain, grâce à ses parents, il y avait trois moulins, un four et un lavoir. C’est au creux d’ un vallon (le jardin est tout en longueur) que coulent des ruisseaux. L’eau est présente partout : cascade et fontaine.

Comme cela a été dit, au fil de la balade, on découvre les arbres des amis (et aussi une trentaine de ses textes) mais bien entendu on est dans un vrai jardin abondamment planté d’arbres, de fruitiers, arbustes, fougères, vivaces et annuelles. La terre est acide, ce qui explique la présence d’azalées, de Camellias, d’hortensias. Il ne faut surtout pas oublier les Gunneras, l’une des plantes préférées de Prévert.
Si un jour vous visitez ce jardin exceptionnel, je vous souhaite de faire la balade avec Gérard Fusberti. Il vous racontera des anecdotes savoureuses. Je le remercie de nous avoir accompagnés.
Le jardin est classé "Jardin remarquable "


Si vous souhaitez découvrir d’autres photos du jardin, regardez le diaporama plein écran, cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre).



Si vous voulez en savoir encore plus, cliquez sur le logo du site www.jardin-jardinier...

...et regardez la vidéo

Jardin en hommage à Jacques Prévert
Propriétaire : Gérard Fusberti
Téléphone : 02.33.52.11.00
50440 Saint Germain des Vaux

Jardin en hommage à Jacques Prévert à St Germain des Vaux

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic