Arrosoirs & sécateurs

Jardins en marche

Dimanche 4 juin 2017

En 1995, autour de l’ancienne ferme inoccupée depuis 50 ans, le terrain était une friche. Les ronces ont repris possession de l’espace mais des tilleuls d’environ 150 ans sont bien présents. Après un travail de défrichage que l’on imagine facilement, « les jardins en marche » ont été créés sur un terrain de 3500 m².
Le climat au seuil du plateau des Millevaches est froid et les conditions sont difficiles. Les arbres, arbustes et vivaces ont donc été choisis en fonction de ces conditions particulières. On y trouve des collections en rapport avec les plantes présentes dans le Limousin : Sureaux (Sambucus), sorbiers (Sorbus), pommiers (Malus)… et aubépines (Crataegus). Depuis 2016, la collection de Crataegus de « Jardins en marche » est agréée Collection Nationale par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées (CCVS) : 200 taxons dont 185 formes botaniques et 15 obtentions horticoles. Parmi les arbres et arbustes que l’on trouve, on citera : Gleditsia triacanthos ‘Ruby Lace’, Cotinus ‘Golden Spirit’, Heptacodium miconoides, Clethra alnifolia ‘September Beauty’, Clethra tomentosa etc.

JPEG - 34.5 ko
Crataegus tanacetifolia


Pour certaines plantes (Crataegus x durobrivensis, Quercus x hispanica ‘Waasland Select’, Clethra tomentosa ‘Cottondale’ etc), la pépinière a obtenu de nombreuses récompenses lors de fêtes des plantes de renom.
« Les jardins en Marche » sont en fait une succession de jardins aux ambiances différentes. Ils sont séparés généralement par des murets en pierre, ce qui permet de créer des terrasses. Aucune pelouse… On circule dans des allées recouvertes principalement de gravillons (plutôt à l’ombre) ou d’ardoise (au soleil) : alliance du minéral et du végétal.
Une fois passé le grand portail d’entrée, on découvre la cour de la ferme avec un tilleul centenaire majestueux. Le sol est recouvert de gravier accueillant des semis spontanés de sedum, alchemille, euphorbe… Des arbustes habillent sur les côtés les bâtiments. Cette cour de ferme est une merveille. La suite le sera tout autant.

JPEG - 57.8 ko
La cour d’entrée


Des marches moussues nous permettent d’accéder à une allée recouverte d’ardoise bordant une aire plantée d’arbres, arbustes et vivaces. Une superbe aubépine (Crataegus tanacetifolia) est recouverte de fleurs et fait l’admiration de plus d’un visiteur.

Nous arriverons ensuite à une terrasse-ponton traversée par de vieux mélèzes. D’ici on surplombe la campagne environnante.

Une autre scène du jardin est étonnante : c’est une partie dégagée plantée en son centre de vivaces et fermée sur l’extérieur par une haie taillée et des glycines. Des sièges sur une terrasse en bois permettent de se détendre en regardant la scène.
La fin de la visite aura lieu dans un nouvel espace gravillonné et planté de graminées, arbustes et vivaces. Une projection de brume crée l’originalité de cet endroit surprenant.

On ne peut pas quitter « les jardins en marche » sans passer par la pépinière. On y trouve beaucoup de plantes rares sélectionnées notamment pour leur résistance, en particulier une belle collection d’aubépines.

JPEG - 53.4 ko
Un coin de la pépinière


Mais si vous avez du mal à quitter les lieux (on vous comprend !) vous pouvez très bien rester en profitant du gîte proche de la cour d’entrée et de son tilleul.


Si vous souhaitez découvrir d’autres photos du jardin, regardez le diaporama plein écran, cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre).


Jardins en marche
Pascal Lecerf et Jean-Paul Agier
5, le Montabarot
23400 Saint-Dizier-Leyrenne
Tél. 05 55 64 43 98 et 06 71 20 87 86
www.jardinsenmarche.fr

Jardins en marche

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic