Arrosoirs & sécateurs

Juillet 08

Mardi 1er


On a beau être deux, çà n’avance pas toujours aussi vite que l’on voudrait. Il fait moins chaud aujourd’hui ce qui permet d’en mettre un bon coup : nettoyage des plates-bandes et coupe des roses fanées (sur les rosiers arbustes c’est souvent assez long à faire).

L’an dernier, j’avais commencé à mettre des nouveaux points d’eau (voir avril 2007. Je termine cette année en ajoutant 2 petits regards et un robinet.
Je commence ce soir dans le potager où je vais ajouter un 2ème robinet. Il me faut enlever les pierres de l’allée, poser le tuyau et remettre les pierres. C’est long et pénible mais il faut bien en passer par là.

Mercredi 2
Se réveiller le matin en entendant la pluie dégringoler alors que le jardin a soif... le pied ! Et dans l’après-midi il y en a eu une petite couche supplémentaire. Bref, il a quand même bien plu. En tout cas ce qui est pris n’est plus à prendre ! Bien sûr les roses font un peu la "tronche" ce soir, mais faut savoir ce qu’on veut.
La fin d’après-midi ensoleillée me permet de retourner continuer à poser le tuyau d’eau. J’ai fait pratiquement la moitié de ce bout dans le potager.

Jeudi 3

Rien de bien nouveau : pendant que l’un continue de poser ce foutu tuyau (genre de boulot pas très enthousiasmant !), l’autre coupe les roses fanées (en viendra-t-on à bout ?).
De temps en temps on se croise !!!

Vendredi 4


Nettoyage d’un petit bout de plate-bande mais le temps me manque pour jardiner.

Samedi 5

17ème tonte du gazon.
Plantation dans une petite jardinière émaillée jaune posée sur le mur de clôture près de pots bleus d’un petit sedum rampant.
Plantation dans un pot bleu d’un Muehlenbeckiae ’Astii’ (C’est sous ce nom qu’il était étiqueté, une belle variété à plus grandes feuilles).
Un Jasminum nudiflorum (jasmin d’hiver) grimpe contre la maison. Mais avec le temps il a pris de l’épaisseur et comme il est en bordure d’allée, je le taille non pas en hauteur (il cache notamment une gouttière) mais en épaisseur. Ce n’est pas la bonne époque mais tant pis.
J’en profite pour faire la taille d’été de la glycine (on taille très court les longues branches qui ont poussé ces dernières semaines). Ces branches ont la bonne (?) idée d’aller se glisser sous les gouttières et il faut agir à temps pour éviter des dégâts.

Au moment où je posais l’échelle contre le jasmin, un pigeon-ramier s’est envolé ! J’ai failli écraser un nid et ses 2 occupants : 2 boules de poil. Apparemment le pire a été évité car quelques minutes après le pigeon revenait... certainement très en colère... mais je me suis excusé après avoir pris une photo tout de même ! Ce n’est pas la 1ère fois que cela m’arrive quand je taille des arbustes à cette époque.
Et la coupe des roses fanées continue...

Dimanche 6

Taille en vert de quelques fruitiers en cordons. En gros, la taille en vert, c’est tailler à 3 yeux les jeunes branches poussées au printemps. C’est très important à faire.
Cà y est, j’ai enfin terminé de poser le tuyau dans l’allée... ouf !

Lundi 7

Le tuyau est coupé à la bonne longueur. Le robinet est posé. Reste à habiller par un socle en pierre le bout de tuyau qui sort du sol. Pour comprendre ce que je veux faire, il faut se reporter à avril 2007.
Ce point d’eau sera situé dans une plate-bande du potager en bordure du terrain du voisin. J’ai un mal fou à y faire pousser quoi que ce soit car il n’y a pas de profondeur (on arrive vite sur le rocher), mais en plus un laurier-sauce de l’autre côté du grillage pompe toute l’eau (sans compter qu’il sert de parasol et de parapluie !). Bref, rien à faire... Jje vais donc fabriquer une jardinière autour du robinet... Vous comprendrez quand j’aurai fini... en voyant la photo !
Donc je vais "baigner" dans la maçonnerie pendant quelques jours ! D’ailleurs, j’ai commencé cet après-midi... mais il m’a fallu d’abord enlever et replanter ailleurs un beau pied d’hellébore, une graminée et un Brunnera. Il y avait plein de petits semis spontanés d’hellébores. Je les ai repiqués ailleurs.

Mardi 8

De la maçonnerie... J’ai commencé à habiller le robinet avec des pierres. C’est long et il faut être minutieux... J’en ai pour plusieurs jours.

Mercredi 9

Nous sommes allés prendre livraison de 9 iris commandés au ’Jardin d’Iris’ à une quarantaine de kilomètres d’ici. Dès le retour il fallait trouver où les planter... c’est bon. on déteste les plates-bandes d’iris mais on les aime par 3 maximum (voire 5 mais pas plus) au milieu des vivaces, rosiers et arbustes. Voici notre choix

JPEG - 12.3 ko
’Al fresco’
JPEG - 18.9 ko
’Anvil of Darkness’



JPEG - 20.7 ko
’Dusky Challenger’
JPEG - 10.4 ko
’Early light’



JPEG - 12.1 ko
’Laced Cotton’
JPEG - 13.1 ko
’Stratagème’



JPEG - 15.2 ko
’Thornbird’
JPEG - 16.8 ko
’Delta blues’



JPEG - 16.1 ko
’Mer du Sud’


Jeudi 10

Quand on plante une vivace, un bulbe ou un arbuste, on doit toujours en profiter pour faire un minimum de nettoyage. Pas question de planter au milieu de mauvaises herbes ou dans une terre non préparée par un binage soigné. C’est la raison pour laquelle il me faut une partie de l’après-midi pour planter les derniers iris.

Vendredi 11

Je continue la maçonnerie...

Samedi 12

Mon petit muret avance... très doucement !

Dimanche 13

une pierre par ci... une pierre par là... le week-end en famille ne permet pas d’avancer très vite.

Mardi15


Décidément, au jardin je n’aime pas le mois de juillet...
Les roses sont à couper. Si on n’y prend pas garde, il y a autant de fleurs fanées que de fleur en plein épanouissement. Les mauvaises herbes ne manquent pas. Les feuillages ont perdu leur premières fraîcheur et bien souvent présentent des signes de maladies (faut-il parler de la maladie des taches noires sur les rosiers ?). La pelouse n’est plus aussi verte et prend parfois une teinte qui vire au jaune (sans parler de la couleur paillasson !). Et je pourrai continuer la liste !
Un seul remède : couper, tailler, raser, nettoyer, rabattre...
C’est donc ce que je vais faire dans les 15 jours qui vont venir avant le départ.

Non décidément le mois de juillet ne me plaît pas. Août n’est guère mieux et je préfère nettement septembre.
En ce moment le jardin me déçoit (je suis bien négatif !!!)... il va falloir agir...
Aujourd’hui, taille des rosiers pour de bon cette fois, mais je n’ai fait que la moitié (il y a des jours où je maudis les rosiers... surtout quand en plus ils sont malades, ce qui est le cas cette année).
Et le travail de maçonnerie continue !!!

Mercredi 16

18ème tonte du gazon
Ouf, tous les rosiers sont nettoyés !
Il ne me reste plus qu’à nettoyer le reste car je trouve le jardin négligé dès qu’on regarde un peu de près. Je ne me souviens pas de l’avoir v dans cet état les années précédentes... Je mollis ?
et toujours la maçonnerie...

jeudi 17

Cà y est , l’opération nettoyage est commencée... et la maçonnerie continue petit à petit.

vendredi 18

Journée identique à celle d’hier...

Samedi 19

2ème récolte de rhubarbe. Elle est beaucoup plus belle que la 1ère fois (les tiges étaient parfois creuses). Dopage au purin d’ortie pour lui redonner un peu de vigueur et espérer ainsi une nouvelle récolte.
Nettoyage des plates-bandes et maçonnerie (j’en ai un peu marre... c’est long mais le résultat devrait être sympa).

Dimanche 20

Ouf, la maçonnerie est terminée. J’y ai encore passé une bonne partie de la journée. Je ne veux plus entendre parler de ciment, béton... pendant un bon moment (mes doigts non plus d’ailleurs, même si je travaille avec des gants... quand j’y pense !).
Heureusement que j’ai de l’aide pour le nettoyage.
Ma cuisinière préférée fait des confitures de rhubarbe-orange... J’ai déjà les papilles qui frissonnent.

Lundi 21

Commencer une journée en dégustant de la rhubarbe-orange... le pied !

Terminé... J’ai rempli les 2 jardinières. Elles mesurent 50 et 60 cm de hauteur. La plus grande, celle de derrière mesure 70 x 45 cm. En fait ce sont plutôt 2 gros pots, sans fond évidemment.
J’ai d’abord mis au fond de la terre que j’avais récupérée avant les travaux. Ensuite il y a plusieurs brouettes de compost à moitié mûr (il va finir de mûrir d’ici les plantations et en plus çà me permet de commencer à vider le compost qui commence à être à nouveau plein). Pour terminer j’ai recouvert d’une bonne couche de broyat de tailles.
La potée de fougères faite en mai a trouvé sa place définitive. Un broc sous le robinet en attendant un nouvel arrosoir en zinc (à dénicher dans une brocante) fait l’affaire.
Il ne reste plus qu’à planter... mais cela attendra car ici je ne veux surtout pas de fleurs. Je pense à des fougères persistantes et pourquoi pas un petit érable japonais ?

Broyage de tailles. Le reste du broyat est mis dans une plate-bande nettoyée il y a quelques jours.
Je continue à vider le trou du compost et je l’étale à plusieurs endroits. Avant de partir il va falloir continuer à nettoyer et je ne vais bientôt plus avoir de place pour mettre les mauvaises herbes !
Il y a une dizaine de jours, ma petite fille (2 ans) a eu une leçon de jardinage : comment semer des graines ? (dans la pratique car la théorie c’était quelques instants avant avec la lecture de "Tchoupi qui sème des graines avec son Papa"). Et Ô miracle, j’ai découvert par hasard que les graines avaient germé. Je crois que ce sont des zinnias. Je crois, car en plus j’avais choisi le 1er paquet de graines périmées qui m’était tombé sous la main. Je rêve... moi qui rate un semis sur deux !!!
Conclusion : ou bien ma petite-fille est très très douée (et çà je n’en doute pas une seconde) ou bien je suis vraiment un fin pédagogue (et çà non plus je n’en doute pas !!!).
Un peu vexé d’avoir une petite-fille plus douée que moi pour réussir les semis, je suis allé acheter un paquet de graines de ciboulette. Bon, c’est pas la bonne période pour semer la ciboulette, je sais, mais il n’y a plus qu’une petite touffe et quand on en a besoin pour la cuisine, en une fois on a tout coupé. J’ai donc fait le semis... en priant très fort Sainte Léonie !!!

Mardi 22

19ème tonte de la pelouse

Mercredi 23

Il fait une chaleur !!! Moi, dans ces conditions, je me barricade et j’attends que çà passe ! Et dire que pendant ce temps-là, à moins d’un kilomètre, y’en a qui grillent au soleil sur la plage !!!
Il y a aussi des plantes qui grillent. Ce soir les hydrangeas ont triste mine. Je suis obligé d’arroser certains plantes pour les sauver car on est "limite". Elles n’ont pas aimé la journée d’aujourd’hui... moi non plus !

JPEG - 8.3 ko
Un nénuphar est en fleur dans le bassin...
pour lui, pas de problème de chaleur !

Jeudi 24

Plantation d’un Calocephalus brownii (dénommé actuellement Leucophyta). En septembre dernier (le 7, très exactement - j’ai mis une photo, j’en avais planté un mais il n’a pas résisté aux gelées. Je réessaye car son feuillage gris argenté est superbe. Je vais le bouturer au cas où... mais autant être prévoyant cette fois.
Plantation de salades : 12 batavias pour septembre-octobre et 18 "pain de sucre" pour l’hiver. En fait, si j’obtiens 2 salades, ce sera le pied car il va y avoir la sécheresse pendant notre absence ou les escargots à l’automne... ou je ne sais quelle autre calamité !
Nettoyage du poulailler (il était temps !). J’enlève les cosses de sarrazin qui avaient été mises faute de paille. Et ces cosses enrichies (!) sont étendues notamment entre les salades comme paillage (le reste dans une plate-bande entre les vivaces). Je mets de la paille toute belle (un ballot tout de même)... Rosalie est dans un trois étoiles !
Le trou qui contient le compost le plus ancien est fini d’être vidé. Je me chargerai de le remplir fin août au retour des vacances sans problème !

JPEG - 20.8 ko
La clématite ’Huldine’
Elle pousse dans un pommier... comme il n’y a pas de pommes, au moins il sert à quelque chose !



Vendredi 25

De la pluie une bonne partie de la journée. Génial ! Ce n’est pas le déluge mais ce qui est pris n’est plus à prendre.
Je vais poser un nouveau regard Gardena (voir la photo le 15 avril 2007) pour avoir une nouvelle prise d’eau, près de la maison cette fois. C’est la 10ème mais au moins cela évite de déplier 30 m de tuyau ou de porter des arrosoirs sur des kilomètres...
Mais pourquoi, quand je bricole, si je prévois 1/4 h de travail me faut-il 2 h ? C’est à chaque fois pareil et hier çà n’a pas raté. Il fallait couper le tuyau enterré et poser un raccord en T et ce qui devait arriver est arrivé : j’ai enlevé un bout de tuyau trop long ! Conclusion : impossible de raccorder sans fuites et près de 2 heures de perdues bêtement pour réparer mes âneries... Y’a des jours où j’ai vraiment envie de me botter les fesses mais je ne suis pas assez acrobate pour çà !
Bilan : le regard ne sera posé que demain...

Samedi 26


Le regard est posé... mais quand je disais qu’il y a toujours LE petit truc qui fait qu’au lieu de passer 1/4 h je passe 2 h. Et aujourd’hui j’y ai eu droit une fois encore : tout est en place, je remets l’eau... et à ce moment un superbe jet d’eau jailli du regard ! Tout simplement je n’ai pas acheté le bon modèle. Celui-ci n’a pas le système avec valve qui permet de fermer l’ouverture quand on ne met pas de tuyau. Bilan : je bidouille un système de fermeture avec des raccords Gardena. Bref, encore plus d’une heure de perdue bêtement. J’accumule !
Fin de la taille en vert des pommiers et poiriers.
Je commence à nettoyer un des trottoirs (à la binette... ras le bol !) et c’est l’occasion de rabattre les valérianes pour permettre une prochaine floraison en fin d’été.

Dimanche27

Un peu de nettoyage dans une plate-bande qui sentait le négligé.

Lundi 28

Nettoyage du trottoir terminé et valérianes rabattues.... mais c’est tout, car il pleut toute l’après-midi. Tant mieux !

Mardi 29

Préparatifs de départ. La pelouse aurait pu être tondue mais je n’ai pas le temps. Claude vient comme tous les ans pour les instructions pour le jardin (et le reste) pendant notre absence. Il connait... surveillance des Hydrangeas et arbustes nouvellement plantés sensibles à la sécheresse etc. Le moins possible mais juste ce qu’il faut pour éviter les problèmes. On lui rendra le même service en septembre. Ben oui, un minimum d’entraide ne fait pas de mal !

A partir de mercredi 30...


PAUSE VACANCES

Au programme :
en faire le moins possible ! (au moins les 15 premiers jours)...
Chaise-longue avec un bon bouquin dans une main et un amer-bière dans l’autre (je blague !!!)... Profiter (sans se fatiguer) des richesses de l’Alsace... un peu d’ordinateur, mais sans Internet sauf dans un cyber-café de temps en temps pour vous surveiller (!)...
et encore de la chaise-longue...
et SURTOUT PAS DE JARDINAGE !

GIF - 22.5 ko
C’est moi en vacances...
Si, si... mais il manque le son !

A bientôt...

Retour Juillet 2007

Juillet 08

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic