Arrosoirs & sécateurs

La couleur jaune

C’est la couleur la plus vive et la plus lumineuse.
Dans un massif coloré c’est la première couleur perçue par l’œil.
Éclatant, chaud, tonique, joyeux, le jaune évoque le soleil : il égaie le jardin sans être agressif.

C’est pourquoi
les floraisons jaunes sont plus intéressantes
les saisons où le soleil n’est pas trop violent.


A première vue cela peut paraître paradoxal, mais, à mon avis, c’est l’été que la couleur jaune est la moins essentielle dans un jardin. A cette période le jardin est, bien souvent, très (trop ?) coloré. Pourquoi, alors, vouloir ajouter encore un peu plus de lumière ? Quelques tâches jaunes seront les bienvenues mais sans abus.

LE JAUNE EST DONC UNE COULEUR DE PRINTEMPS OU D’AUTOMNE


de printemps (ou fin d’hiver) : un peu de gaieté après plusieurs mois de grisaille ne fait pas de mal !
Est-ce un hasard si la nature produit des floraisons printanières
principalement jaunes ? Avec les bulbes (Eranthis hyemalis,
Crocus, Narcisses, Tulipes…), les arbustes (le Jasminum nudiflorum
dès Noël, Hamamelis en janvier-février, Forsythia, Coronille,
Kerria, Mahonia ou Mimosa un peu plus tard), mais aussi les vivaces
(Primevères, Doronique, Alysse, Giroflée ravenelle, Pensées…)

JPEG - 16.1 ko
Eranthis hyamelis
une des premières fleurs de l’année.

De plus, certains arbustes à feuillages dorés sont superbes
au printemps
. Ainsi le Physocarpus opulifolius ‘Dart’s gold’,
un petit arbuste qui éclaire à lui tout seul un coin mi-ombragé
(le tailler en début d’été : il fera alors de jeunes pousses avec de
nouvelles feuilles jaune d’or). Encore une plante trop peu utilisée…
Certains arbres tels que le Sambucus Racemosa ‘Plumosa Aurea’
(un Sureau doré) ou le Gleditschia triacanthos ‘Sunburst’ ont
aussi des feuillages dorés lumineux de toute beauté principalement
à cette époque de l’année.
Enfin, en fin d’hiver et au début du printemps le jaune est beaucoup plus beau avec un éclairage doux en contre-jour.

et d’automne :
Le soleil est moins violent et le jaune s’harmonise bien avec les couleurs d’automne des feuillages de certains arbres et arbustes. Des coloris somptueux allant du jaune d’or au jaune bronze. Pensez à certains Bouleaux, Érables (Acer), au Charme (Carpinus betulus), et bien
sûr au Parrotia persica, au Fothergilla major mais surtout au Ginkgo biloba (quelques couleurs chaudes pour se préparer à la grisaille du nouvel hiver qui arrive, ne sont pas à négliger !)
Le Sternbergia lutea, qui ressemble au Crocus jaune du printemps (mais en plus grand) est en fleurs dès septembre et jusqu’à fin octobre.
Les Helianthus, Heliopsis et Rudbeckia annoncent l’hiver mais quel éclat !

JPEG - 23.9 ko
Ginkgo biloba

LE JAUNE ENTRE DANS LA COMPOSITION DU VERT
(bleu + jaune)


Aussi est-il tout naturellement présent dans la végétation. Sous l’effet du soleil, le vert paraîtra jaune : l’association du jaune avec un feuillage vert clair n’est donc pas des plus heureux. Et c’est une raison supplémentaire pour ne pas abuser du jaune en période de pleine luminosité.

Une floraison abondante jaune donne souvent une impression de flou.

C’est le cas du Cytise, du Mimosa ou de l’Alchemille. Ceci est dû à la
forte luminosité de cette couleur qui fait perdre la notion des détails :
il est donc conseillé de l’associer à des couleurs froides (le bleu tout particulièrement) qui atténuera l’éblouissement.
De plus, si cet effet de flou est acceptable vu de loin pour éclairer
une scène, pour apprécier toutes les nuances de cette couleur, il est
préférable de placer une tache jaune en bordure pour pouvoir
la voir de près
et la découvrir au détour du chemin.

ROUGE + JAUNE = ORANGE


Bien que souvent très proche dans son utilisation du jaune
(il s’associe aussi très bien avec le bleu), je ne parlerai pas ici de
cette couleur orange souvent difficile à utiliser car agressive.
Personnellement, je trouve le orange "tape-à-l’œil" et donc à
utiliser avec précaution. Rien à voir avec le jaune…

Quand le jaune se marie


Le jaune est l’une des couleurs les plus faciles à utiliser puisque s’associant avec toutes les autres couleurs avec, il est vrai, plus ou moins de bonheur.
Mais faut-il parler du jaune ? ou plutôt des jaunes ?
Les amateurs de Roses savent bien que le jaune ambré de ‘Amber Queen’ n’a rien à voir avec le jaune pur qui pâlit à la défloraison de ‘Graham Thomas’ ou le jaune soufre de ‘Mermaid’.

Dans le domaine des vivaces, on évoquera le jaune...
- d’or (Helianthus decapetalus ‘Soleil d’or’)
- orangé (Helenium ‘Hoopesii’)
- citron (Helianthus helianthoides ‘Goldgrünherz’)
- pâle (Thalictrum glaucum ‘Flavum’)
- soufre (Euphorbe palustris)
- primevère (Rudbeckia nitida ‘Autumn Glory’)

Et, teinté de vert, on parlera d’un coloris anis ou moutarde.
C’est le cas de l’Alchemille mollis, une plante très
intéressante à mi-ombre.
Certainement un jaune moins lumineux mais qui donne
une impression de fraîcheur.
Tous ces jaunes ne s’utiliseront pas de la même façon, et
les associations avec d’autres couleurs seront différentes suivant l’intensité lumineuse du jaune utilisé.

JPEG - 18.7 ko
Silphium perfoliatum

QUELQUES ASSOCIATIONS :
Personnellement, je n’aime pas beaucoup les associations avec le orange ou les rouges. Criard, agressif ou flatteur, on laissera ce genre de mélange tonique pour les parterres multicolorés de certaines villes ! (une touche de gris aurait le bon goût d’atténuer ces contrastes).
A éviter également l’association avec le vert clair (ensemble fadasse surtout au soleil) et le rose tendre (la tonicité du jaune est nuisible à la délicatesse du rose).
Par contre, l’association avec le rose vif peut être recommandée.
Le violet étant la couleur complémentaire du jaune,
c’est avec le bleu ou le violet que le jaune se marie le mieux. Une teinte froide devant toujours être majoritaire pour neutraliser une teinte chaude, le bleu ou le violet doit dominer.
De plus, pour atténuer le contraste entre ces deux coloris, on intercalera un feuillage gris ou argenté (Artémise, Senecio leucostachys…)
Le mariage du jaune pâle et du gris, recommandé à mi-ombre, est apaisant, élégant et subtil.
Enfin, le blanc se marie très bien au jaune, mais la masse de blanc ne doit pas être trop importante car, au soleil, ce mélange peut être désagréable.

à recommander jaune + gris + bleu (ou violet)

jaune + gris

jaune + vert glauque

à éviter jaune + vert clair

jaune + rose
jaune + rouge


Mais ces recommandations sont très subjectives : certains aiment certaines associations, d’autres pas.

Notons, une fois de plus, l’intérêt des feuillages gris ou argentés !

Alain, le 16 octobre 1999

A lire également :
Pourquoi du jaune dans un jardin ?
Quelques floraisons jaunes

La couleur jaune

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic