Arrosoirs & sécateurs

La greffe en écusson

UN ŒIL DE LA VARIETE DESIREE (le greffon) EST INSERE SUR UN PORTE-GREFFE

POURQUOI GREFFER ?

- C’est un greffage très simple à réaliser.
- C’est un moyen de multiplication, utilisé par les professionnels, qui donne de meilleurs résultats que le bouturage.
- A partir d’un pied-mère, on peut obtenir un grand nombre de nouveaux plants.
- Attention : certaines variétés (Mermaid, Rosa Banksiae Lutea, Rosa Sericea Pteracantha …) sont très difficiles à greffer.
Préférer le bouturage.

EPOQUE : Entre le 15 août et le 15 sptembre.

C’est une greffe à œil dormant, car le bourgeon ne se développera qu’au printemps prochain.

La greffe à œil poussant (fin mai-juin) est possible si le porte-greffe est assez gros.

LE MATERIEL
- Sécateur
- GREFFOIR bien affûté (il doit couper comme un rasoir)
- Raphia ou OKULETTE

LES DIFFERENTES OPERATIONS :

1° Plantation du porte-greffe

A l’automne, planter tous les 20 cm (non reprise, porte-greffe trop petit, trop gros : prévoir 20 % de perte)
Planter très haut pour avoir un long collet, ou bien, planter normalement et débuter au moment du greffage.
Porte-greffes :
- rosa canina inermis,
- rosa laxa (terrain calcaire, terrain lourd, résistant au froid, sensible à la sécheresse),
- Multiflora inermis (terrain acide, peu profond, terre légère voire sableuse, culture en pot, sensible au grand froid : à préférer en Bretagne. C’est, d’ailleurs, celui que nous allons utiliser).

2° Le greffage

PREPARATION DU PORTE-GREFFE :

- Dégager le sol autour du porte-greffe.
- Avec le greffoir, faire une incision en T dans l’écorce du collet (partie située entre les racines et les tiges), près ou juste en dessous du niveau du sol.
- Attention : ne pas blesser le bois.
- La fente horizontale aura de 1 à 1,5 cm, la verticale 3 cm.
- Placer l’incision, de préférence, à l’opposé des vents dominants

- Avec la spatule du greffoir, écarter légèrement l’écorce de chaque côté de la barre verticale du T.

PREPARATION DU GREFFON :
- Couper un rameau, qui vient de fleurir, de la variété à greffer d’une quinzaine de centimètres. Il doit être sain et vigoureux, assez tendre mais pas trop (mi-aoûté).
- On peut conserver les rameaux quelques jours avant de greffer, en les enveloppant (feuilles enlevées, épines conservées) dans du papier journal humide.
- Enlever l’extrémité trop tendre. Enlever les épines (au dernier moment).
TEST : Les épines doivent « sauter » d’un coup de pouce
- Effeuiller le rameau en conservant 1 centimètre de pétiole.

PRELEVEMENT DE L’OEIL : (C’est le moment délicat ! ! !)
- Prendre le rameau à l’envers (le sommet vers soi) dans une main, le greffoir dans l’autre. Avec le greffoir, faire une entaille à 1 ou 1,5 cm au dessous de l’œil situé à la base du pétiole. Descendre le greffoir en le faisant passer entre l’écorce et la partie ligneuse du rameau. Ressortir 1 à 1,5 cm au dessus de l’œil (un écusson mesure environ 3 cm)
- Retirer la petite languette de bois qui se trouve juste derrière l’œil.
Attention ! ! ! Cette opération indispensable peut entraîner la perte de l’œil.
L’écusson ne peut pas être conservé : procéder immédiatement au greffage ou refaire un autre écusson.

ASSEMBLAGE :
- Maintenir ouvertes les fentes du T, et y glisser le greffon délicatement en le tenant par le pétiole (l’œil doit pointer vers le haut). Couper la partie de l’écusson qui dépasse de la barre horizontale du T.

- Ligaturer avec un lien en raphia humide en ne laissant dépasser que le pétiole et l’œil (enrouler soigneusement au dessus et au dessous de l’œil).

Au départ, la ligature doit être serrée, elle sera plus souple à la reprise de la végétation

Le contact doit être intime entre le greffon et le porte-greffe.
JPEG - 11.7 ko
pose d’une okulette

3° Et après ?

Attendre les signes de reprise qui apparaissent 3 à 4 semaines après.

L’œil est rond et reste vert

Le pétiole tombe de lui-même

= Réussite

(Fin septembre, vous pouvez refaire les « ratés »)

- Trancher le lien du côté opposé à l’écusson.
- Au printemps suivant, rabattre le porte-greffe 1 cm au dessus de la greffe - supprimer toute pousse sortant du porte-greffe –
- Ne transplanter qu’à l’automne.
- Pour ramifier vos rosiers, vous devez les pincer régulièrement (empêchez les de fleurir jusqu’à mi-juillet)

EN RESUME : 2 années

Automne août-septembre mars automne
2013 2014 2015 2015
Planter le porte-greffe Greffer Rabattre le porte-greffe Transplanter

Remerciements à Yann Bourgerie, de la pépinière de la Laïta, pour sa démonstration de greffage et pour l’aide apportée à la réalisation du document.

C’est ce document qui m’a servi à réaliser cette page.

Alain

La greffe en écusson

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic