Arrosoirs & sécateurs

La mare aux trembles à Epreville-près-le-Neubourg

Jeudi 7 novembre 2019


Si vous désirez voir d’autres photos du jardin, cliquez sur le bouton (situé en haut de page à droite du titre) pour regarder un diaporama plein écran.


"La mare aux trembles est le dernier jardin visité par le groupe "A&S" durant ces 3 jours en Haute-Normandie. 3 jours qui se terminent en apothéose !!!
Mais pourquoi ce nom de la "mare aux trembles" ? Tout simplement parce que Thérèse et Pierre Gibert ont créé ce jardin sur le plateau du Neubourg à partir de 1995 près d’une mare bordée de peupliers trembles (Populus tremula). Bien entendu le nom est un hommage à George Sand ("la mare au diable").
On connaissait le nom ce jardin depuis plusieurs années et on avait fait l’acquisition du livre paru chez Ulmer avec évidemment l’intention d’aller un jour visiter le jardin à la première occasion. Et celle-ci s’est imposée quand j’ai souhaité organiser pour le groupe A&S des visites de jardins en Haute-Normandie. Nous sommes ici au Sud de Rouen.


JPEG - 27.8 ko
Image extraite du livre de Thérèse et Pierre Gibert


C’est un jardin de 4500 m² très étroit et tout en longueur. A l’origine, c’était un terrain planté de pommiers à cidre (étonnant en Normandie !). Ils ont été arrachés et remplacés par des pommiers qui donnent des pommes à couteaux.
Des allées ont été tracées et des plantations d’arbres, arbustes, vivaces et bulbes sont, petit à petit, venues compléter les massifs.



Le livre de Bernard de la Rochefoucauld puis la visite de l’arboretum des grandes bruyères seront une source d’inspiration pour Thérèse et Pierre Gibert. Et c’est vrai que l’on retrouve de nombreux couvre-sol dont des bruyères (mais pas seulement) plantés aux pieds d’arbres et arbustes.
Personnellement j’ai envie de dire qu’il s’agit d’un jardin à deux étages. Plus exactement le "rez de chaussée" est constitué par les plantes couvre-sol et "l’étage" par les ramures des arbres et arbustes.
Visiter "la mare aux trembles", c’est suivre les allées du jardins en admirant de part et d’autre les végétaux. Au fil de la balade on découvre notamment :
- la clairière : 10 Betula utilis var. Jacquemontii, un carré de Lonicera nitida et un miroir d’eau dans un espace carré entouré d’une haie taillée. Superbe !

- le jardin doré près de la maison parfaitement intégrée dans son environnement. On trouve ici des couvre-sol à feuillages dorés taillés en boule ou formant un moutonnement (bruyères, Lonicera nitida ’Baggesen’s Gold, Euonymus ’Emerald’s Gold’...)

- Jardin d’écorces. Ici les écorces ont un rôle primordial à la mauvaise saison. Les Acers (griseum...), les Prunus (serrula, Maackii...) et les Betula nigra, costata, albosinensis...) y sont superbes.

Les couvre-sol sont omni-présents. Thérèse est incontestablement la reine de la taille ! Il y a évidemment des buis mais pas seulement : Phyllirea angustifolia, Euonymus fortunei, Lonicera nitida, Prunus laurocerasus ’Otto Luyken’, Cotoneaster damneri... A cela il faut ajouter des vivaces : Hellébores, Epimedium, Erica darleyensis...

Quant aux arbres et arbustes, ils sont bien plus nombreux qu’il n’y paraît. Bien entendu, à cette période de l’année, nous ne pouvons admirer les floraisons des Hamamelis (’Jelena’, ’Diane’, ’Pallida’, Feuerzauber’ ou ’Orange Beauty’), des Cornus (florida, ’Eddies White Wonder’...) etc. Mais les feuillages d’automne des Acers (’Katura’, trifolium...) ou du Fagus sylvatica ’Purpurea’ sont au rendez-vous. Quant au Cotinus ’Grace’, son feuillage orangé illumine le jardin.

JPEG - 39.2 ko
Hamamelis ’Jelena’


Avant de quitter (à regret) ce superbe jardin, certains d’entre eux font un petit arrêt dans la petite pépinière.
Avant de se quitter, Thérèse et Pierre nous annoncent que nous sommes les derniers visiteurs car ils comptent arrêter de faire des visites. Le groupe est désolé même si bien sûr on peut le comprendre.
Un grand merci à Thérèse et Pierre pour leur accueil très chaleureux et leurs talents. Une visite que nous n’oublierons certainement pas.

La mare aux trembles
Thérèse et Pierre Gibert
27110 Epreville- près-le-Neubourg

La mare aux trembles à Epreville-près-le-Neubourg

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Recevez la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic