Arrosoirs & sécateurs

La permaculture au "jardin de Kerblouze"

14 avril 2018

Anne Martin et Bertrand Huguenard sont passionnés de permaculture et réalisent leur passion dans leur jardin de Kerblouze depuis janvier 2010. C’était une friche d’orties, liseron, fougères et ronces etc et quelques arbres notamment de superbes chênes.

Le groupe est accueilli par Anne qui nous parle évidemment de son jardin mais surtout de la permaculture et particulièrement de la permaculture au jardin de Kerblouze. C’est ce que cet article a pour but de retranscrire assez brièvement.


La permaculture est originaire d’Australie. Elle est arrivée ensuite en Autriche, en Angleterre puis en France. Elle présente l’avantage d’être adaptable aux différents jardiniers, à leur projet, aux environnements etc.

Faire de la permaculture c’est « copier la nature, car elle sait comment bien faire », L’homme a trop souvent voulu agir à sa place, ce qui conduit à un désastre écologique. Aussi au jardin de Kerblouze, on observe la nature. Comme elle, on laisse les plantes mener jusqu’à la fin leur cycle végétal et ainsi on favorise la biodiversité. Ainsi, on mentionnera quelques principes simples mais de bon sens :
- les plantes meurent sur pied et la terre est recouverte en permanence de végétaux vivants, coupés ou desséchés (paillage, broyage, et tout végétal),
- la terre n’est pas labourée (le labour présente plus d’inconvénients que d’avantages) et la grelinette est très utilisée,
- compost et fumier de poule enrichissent le sol.
Autour de la maison, la structure du jardin en forme d’amphithéâtre est créée par des forêts fruitières (nombreuses baies comestibles et utilisation du sous-sol pour certains légumes). C’est un système de plantations étagées sur 7 niveaux qui capte le rayonnement du soleil et réchauffe le potager situé au centre devant la maison.
Le potager donne de nombreux légumes et plantes sauvages comestibles peu connus (moutarde rouge, « l’orteil du prêcheur » un haricot sec, l’Oca du Pérou etc) qui participent de la richesse nutritionnelle de nos assiettes.. Bien sûr, en ce début de saison (nous sommes mi-avril), nous ne pouvons pas profiter pleinement du potager.

JPEG - 78.6 ko
Les grandes feuilles de la moutarde rouge


Avec Anne, le groupe quittera le potager pour entrer dans une partie sauvage et boisée pour évoquer la gestion du bois de chauffage équilibrée, économique en efforts, et sans faire mourir d’arbres..

JPEG - 91.3 ko
Un chêne superbe


Si vous voulez connaître ou approfondir vos connaissances sur la permaculture, des stages pratiques sont organisés. Par ailleurs des ateliers de sculpture-modelage sont animés par Anne (vous pouvez d’ailleurs découvrir dans le jardin quelques sculptures d’Anne).

Le Jardin de Kerblouze
Kerblouze
56500 La Chapelle-Neuve (Morbihan)
Tel : 06 03 41 34 79 / 02 97 27 06 31
Renseignements complémentaires : lejardindekerblouze@gmail.com
Photos sur le blog : http://lejardindekerblouzechezanneetbertrand.over-blog.com/

La permaculture au

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic