Arrosoirs & sécateurs

La taille des Clématites

IL FAUT OBLIGATOIREMENT TAILLER quelle que soit l’espèce ou la variété.

Pourquoi tailler ?

- Pour renforcer la plante, la ramifier, la rendre plus trapue.
- Pour obtenir du feuillage de bas en haut
- Pour obtenir davantage de belles fleurs à hauteur des yeux
- Pour augmenter le nombre de branches.
Il n’y a aucun intérêt à laisser la plante pousser en hauteur.
Il vaut mieux tailler trop que pas assez.
Le seul risque couru en taillant trop est de retarder la floraison d’été de quelques semaines.

Quand et comment tailler ?

En lisant certains ouvrages, on peut être découragé par la complexité de la taille des clématites.

JPEG - 8.6 ko
’Huldine’
hybride à grandes fleurs à tailler en hiver, mais aussi après sa floraison du d’été. On l’incite ainsi à refleurir à l’automne.


En fait, on pourra la simplifier en classant les clématites en 2 groupes :

- Clématites à floraison estivale (Viticella et hybrides à grandes fleurs)

-> Taille SEVERE à 30-40 cm du sol en FEVRIER


Attention ! En Bretagne, c’est plutôt début février...
Une variante : Tailler une branche sur deux de moitié et les autres sont taillées à 30 - 40 cm. On obtient ainsi deux étages de floraison.
Les viticella peuvent être rabattues parfois dès la fin de l’été ou l’automne pour des raisons d’esthétisme (Personnellement je les coupe à 1 m après la floraison donc courant août).

JPEG - 24.2 ko
une viticella
à raser en hiver
- Clématites à floraison printanière (montana, alpina, macropetala, cirrhosa, armandii)

-> Taille de nettoyage après la floraison


Rabattre les branches défleuries, abîmées ou faibles.
Eclaircir les plantes touffues.
Tailler les branches fortes de 1/3 maximum.

JPEG - 9.8 ko
alpina ’Francis Rivis’
taille de nettoyage après la floraison de printemps

2 petites remarques

- Il est conseillé de tailler la plante assez sévèrement à la plantation.
- On peut s’amuser, lors de la taille annuelle, à garder une branche plus longue pour la marcotter.

Une petite anecdote pour ceux qui hésitent à tailler


Après la floraison de juin 2003, j’ai été obligé de tailler à 20 cm du sol la clématite ’Jackmanii’ dans la 1ère quinzaine de juillet, en pleine canicule.

La voici début octobre (elle a fleurit ainsi pendant pratiquement 2 mois). Elle n’a jamais été aussi belle !

En 2004 j’ai taillé très court en plein été certaines autres clématites à grandes fleurs. Si le résultat a été moins spectaculaire, j’ai noté tout de même une belle remontée en fin d’été et automne.
Depuis, j’ai constaté qu’à chaque fois que je taille sévèrement les hybrides à grandes fleurs, la floraison d’automne est beaucoup plus belle.



Conclusion :

Après la floraison de mai-juin, il faut tailler très court les clématites hybrides à grandes fleurs remontantes (enlever les 2/3) .

On favorise une remontée de floraison.

Si la variété taillée n’est pas remontante, elle ne refleurira pas mais une taille n’a jamais fait mourir une clématite.

Dans les catalogues, les clématites d’été remontantes sont celles dont la floraison indiquée est "juin puis septembre". Ce sont celles qu’il faut tailler sévèrement après la floraison de juin. En fait, c’est le même principe que pour les rosiers remontants.

Alain D

La taille des Clématites

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic