Arrosoirs & sécateurs

Le Vastérival

Samedi 3 novembre 2007 (après-midi)
C’est la deuxième fois que notre groupe se rend au Vastérival.
La 1ère fois, c’était au printemps 2002 et nous avions visité le jardin avec la Princesse Sturdza et Sibylle qui l’assiste pour les visites (le groupe est divisé en deux et au milieu du parcours, il y a échange de "guide". C’est un rituel).

Tout le monde se souvient bien sûr d’un autre rituel : la Princesse arrivant discrètement et montant sur son billot recouvert d’un petit grillage. Elle a son manteau vert, son chapeau et... son croc pour remettre dans le droit chemin ceux qui auraient tendance à piétiner une plate-bande ! Nous avons tous gardé de cette visite un souvenir exceptionnel.

Nous sommes donc là à nouveau, 5 ans plus tard, mais cette fois à l’automne. Aurons-nous le même choc ? La magie du Vastérival... LE VASTERIVAL...va-t-elle à nouveau être au rendez-vous ?

JPEG - 9.4 ko
La Princesse Sturdza
Photo de Maurice Laurent prise en février 2007

Petite déception : La Princesse a des problèmes de santé (92 ans tout de même !) et ne pourra pas assurer la visite. C’est Sibylle qui nous tiendra compagnie aujourd’hui.
Sachant qu’il est INTERDIT DE PRENDRE DES PHOTOS, je ne pourrai donc pas illustrer cette page comme je l’aurais voulu.

Quel dommage, car le spectacle est fabuleux. Les couleurs d’automne sont flamboyantes. La visite dure plus de 2 h 1/2 dans ce jardin de 12 ha (je n’aime pas le mot parc !) créé il y a 50 ans. Il est entretenu actuellement par 4 personnes dont Sibylle avec les conseils de la Princesse.

On se souviendra longtemps des feuillages des érables (Acer palmatum ’Ozakazuki’, Acer tegmentosum...) ou du Prunus incisa ’Kojo-na-mai’, des écorces des bouleaux (Betula nigra ’Heritage’, Betula jacquemontii...).

Ne pas pouvoir prendre de photos est pour le moins frustrant !!!

Toute visite du Vastérival est une leçon de jardinage. Sibylle nous livre quelques secrets de la Princesse pour réussir son jardin :

- mulcher, mulcher et encore mulcher... le sol est recouvert de feuilles (ou terreau de feuilles), couvertes de fumier.

- si on est à court de mulch, il faut planter des couvre-sol.

- ne jamais tasser la terre : après avoir travaillé dans une plate-bande, il faut en ressortir en griffant la terre.

A la fin de la visite, la Princesse a tenu à venir nous saluer et nous dire un petit mot malgré sa fatigue.

Avant de quitter le Vastérival, nous pourrons prendre quelques photos dans la cour d’entrée. Notamment de l’Acer qui a été offert à la Princesse pour ses 90 ans.

Et une petite photo du groupe avec Sibylle que je tiens ici à remercier pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Ces 2 h 1/2 sont décidément passées trop vite.

Le Vastérival
Princesse Sturdza
76119 Ste Marguerite sur mer

(9 km à l’Ouest de Dieppe)
tel 02 35 85 12 05
(Visites guidées toute l’année,
sur demande uniquement)

Mais nous reviendrons...

Pour qui veut en savoir plus sur le Vastérival... et il y a les photos de Didier Willery !

Retour à l’hôtel à Dieppe. Demain nous allons au Bois des Moutiers.

Décembre 2009


Nous avons appris cette semaine, le décès de la Princesse Sturdza à l’âge de 94 ans (le lundi 30 novembre).


C’est une grande Dame qui nous quitte. La meilleure façon de lui rendre hommage est certainement d’appliquer ses conseils de jardinage.

Quelques mots écrits sur le forum
...Elle était d’une générosité extraordinaire, pour qui aimait les plantes !
Un Grand Merci, Princesse, pour ce Chef d’Œuvre que vous nous laissez...

Maurice Laurent

Dans notre dernière conversation, jeudi dernier, elle m’a demandé si le jardin était "bien", car elle doutait toujours. Elle était impatiente de voir les premières hellébores qui pointent déjà leurs boutons, et était ravie de sentir les toutes premières corolles de l’Hamamelis mollis qui restait son préféré. Elle était inquiète car je ne lui avait pas apporté de nouvelles plantes !
Elle est partie en paix, la fenêtre de sa chambre ouverte sur le jardin, dans les effluves de muguet des mahonias épanouis juste en dessous, un bouton du fabuleux camélia ’Nobilissima’ à son chevet, avec le chant des premières mésanges qui habitent le grand chêne tout proche.

Je pense qu’elle entrera dans "la légende", à l’instar des grands jardiniers anglais Gertrude Jeckylll, Vita Sackville West, Graham Stuart Thomas, Christopher Lloyd, etc.
Didier Willery

Que vous ayez connu la Princesse Sturdza ou non, nul doute que vous aimerez (re)voir la vidéo tournée pour l’émission "Silence çà pousse".
Une belle leçon de jardinage... à voir et revoir...
http://www.france5.fr/silence-ca-pousse/silence-ca-pousse-video.php?id_rubrique=97&id_article=1145

Si vous voulez en savoir toujours plus sur le Vastérival, cliquez sur le logo du site www.jardin-jardinier...

...et regardez la vidéo


28 février 2014


Retour au Vastérival : visite guidée du jardin sous la conduite de Didier Willery.
Lire l’article

Le Vastérival

Recherche sur le site

Plan du site

Plan du site

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières nouveautés du site

Contacter le webmestre

Clic, clic